Back Side — Dos à la mode

(2 votes et 2 avis)
Ajouter à mes favoris

Musée Bourdelle
18 rue Antoine-Bourdelle 75015 Paris 15e

Architecture / Design

Sous-Rubrique : Architecture / Design
Date de début : 5 juillet 2019
Date de fin : 17 novembre 2019
Programmation : Tous les jours (sauf lundi, fériés) 10h-18h
Tarifs : entrée 10€, tarif réduit 8€.

Galerie

Description

Le vêtement vu de dos est au cœur de cette exposition du Palais Galliera Hors les Murs, présentée au musée Bourdelle. Le parcours thématique s'intéresse ainsi aux liens entre le corps et le vêtement d’un point de vue social et psychologique. Quelle perception avons-nous de notre dos et de celui des autres ? Une centaine de silhouettes et d’accessoires, du XVIIIe siècle à nos jours, issus des collections du Palais Galliera, sont à découvrir. Des extraits de films, ainsi que des photographies, viennent compléter le parcours.

Zoom

Le palais Galliera consacre en hors les murs à quelques pas de la Tour Montparnasse, au Musée Bourdelle, une exposition dédiée au dos : Back Side / Dos à la mode. C’est un espace de création et de fantasme pour les couturiers qui jouent, à travers découpes, traînes et broderies, à le masquer ou, au contraire, le dévoiler.

Le dos, l’identité mise à nue

Face à l’omniprésence du visage, maquillé, orné, le dos peut paraître délaissé par le monde de la mode. C’est en réalité loin d’être le cas : comme une toile vierge, le dos est un lieu clé de l’identité, même s’il échappe la plupart du temps à la vue de son propriétaire. Tatouages exclus, c’est le vêtement qui permet d’habiller de pensées la face B du corps. Les Hell’s Angels clouent au revers de leurs blousons noirs le symbole de leur groupe, tandis que les joueurs de foot floquent leur maillot de leur nom et numéro. Et que dire des traînes qui, si elles ne sont pas vues par les mariées, impressionnent le public lorsqu’elles leur font dos ?

Le dos, couvert, porte une part de secret. Dévoilé, il devient l’objet de fantasmes et d’un érotisme certain. Le dos se révèle à travers dentelles et tissus plus ou moins transparents. Le dos nu est un paradoxe : en révélant tout, il accroît encore le mystère. Le plus célèbre dos nu du cinéma, qui (dés)habille Mireille Darc du creux des épaules jusqu’au bas des reins, en témoigne : Pierre Richard, qui a presque tout vu, en veut immédiatement encore plus.

Tissé dans le marbre

Le palais Galliera étant fermé pour rénovation, l’exposition Backside / Dos à la mode se déroule au musée Bourdelle, et apparaît très différente de sa version initiale, présentée à Bruxelles en 2018. En effet, la centaine de pièces exposée, issue de la collection Galliera, du XVIIIe siècle à aujourd’hui, est mise en parallèle avec les sculptures d’Antoine Bourdelle. Des films et des photos viennent compléter le dispositif.

Le parcours commence par un mur de photos représentant des mannequins, toutes de face. Cette introduction ne sert qu’à mettre en valeur le dos, qui s’expose par la suite sous toutes ses plus belles formes, avec des pièces de Chanel, Yamamoto, Theyskens ou Margiela. Entre la rigidité des sculptures et la souplesse du tissu, le contraste se fait. Les nus d’inspiration antique côtoient robes, maillots, gilets, et même sacs à dos. Une mise en valeur inédite qui sublime les créations, même si aucune statue, quelles que soient ses courbes, ne fera oublier Mireille Darc.

Musée Bourdelle

Adresse : 18 rue Antoine-Bourdelle 75015 Paris 15e
Métro : Montparnasse - Bienvenüe (4/6/12/13)
Site web : www.bourdelle.paris.fr

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Lorraine le 20 août 2019

Une expo au thème original et à la mise en scène des costumes remarquable. Le petit jardin du musée Bourdelle est un vrai havre de paix où il fait bon de découvrir les œuvres d'art.

Publié par Veronique le 31 juillet 2019

Enchantée par la beauté des dos de la mode et de la sculpture de Bourdelle

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...