Samara Joy à l'Olympia : la voix de la joie

Samara Joy © Meredith Truax

Nouvelle sensation du jazz, la jeune chanteuse new-yorkaise Samara Joy, récemment lauréate d’un troisième Grammy Award, se produira sur la scène de l’Olympia le 30 avril prochain.

Elle n’a que 24 ans mais a déjà tout d’une grande du jazz. Le 4 février dernier, Samara Joy remportait, pour son morceau « Tight », le Grammy Award de la meilleure performance jazz, le troisième après les deux reçus en 2023, pour son deuxième album Linger Awhile et en tant que meilleure révélation. Des récompenses qui ont consacré un début de carrière exceptionnel alors qu’on la compare déjà à Nina Simone et Ella Fitzgerald. En ce printemps, une grande tournée à travers les États-Unis et l’Europe vient confirmer son talent avec un passage par Paris, à l’Olympia.

La révélation du jazz

Celle qui a grandi dans le Bronx, à New York, a la musique dans le sang. Ses grands-parents, Elder Goldwire et Ruth McLendon, ont fondé dans les années 1950 à Philadelphie le groupe de gospel The Savettes, tandis que son père a accompagné en tant que musicien le célèbre chanteur Andraé Crouch. Si Samara Joy s’est nourrie du gospel et du R&B, c’est finalement vers le jazz qu’elle se tourne, alors étudiante à l’Université Fordham de New York. La jeune chanteuse commence à se produire avec des groupes de jazz et remporte à 19 ans le concours international de jazz vocal Sarah Vaughan. Un premier album éponyme suivra en 2021, lui permettant d’être largement remarquée.

Entre modernité et réinvention

Née à la toute fin du XXe siècle, en 1999, Samara Joy incarne la rencontre de plusieurs époques : elle est très suivie sur les réseaux sociaux, tels que TikTok, tandis qu’avec son style à la fois moderne et intemporel, elle convoque comme références les plus grandes chanteuses du jazz mais aussi des standards de George Gershwin ou de Thelonious Monk, qu’elle réinvente et fait ainsi redécouvrir. N’a-t-elle pas après tout sorti son deuxième album Linger Awhile sur l’emblématique label américain Verve Records, lequel a vu passer les géants du jazz ?

Avec sa voix aussi chaude que joueuse, elle dialogue parfaitement avec les musiciens qui l’accompagnent. Sur le récent « Tight », reprise explosive d’un morceau de Betty Carter, elle démontre même toute la souplesse et la puissance incroyables de sa voix tout comme son sens remarquable du rythme. Une voix qui n’a probablement pas fini de nous surprendre.

Samara Joy à l'Olympia le 30 avril 2024

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Mis à jour le 24 mai 2024 [Concerts]

Arrondissement par arrondissement, heure par heure : découvrez le programme complet de l'édition 2024 de la Fête de la Musique dans la capitale.

Alors que Jennifer Ayache et son groupe Superbus s’apprêtent à sortir un nouvel album, c’est d’abord au Casino de Paris qu’ils reviendront le 6 juin prochain.

Mis à jour le 21 mai 2024 [Concerts]

D'Aix-en-Provence à Saint-Denis en passant par Évian, artistes lyriques et musiciens vous donnent rendez-vous tout l'été durant pour (re)découvrir les chefs-d'œuvre de la musique classique.

Mis à jour le 22 mai 2024 [Concerts]

Pour ses 20 ans et alors qu’un septième album vient de sortir, Nouvelle Vague, l’iconoclaste groupe de reprises de mélodies post-punk mené par Marc Collin, déferlera sur le Trianon le 4 juin.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.