The Smashing Pumpkins à l’Accor Arena : une ambition rock intacte

The Smashing Pumkins © DR

À l’occasion de sa grande tournée « The World Is A Vampire », le groupe américain The Smashing Pumpkins sera de passage le 16 juin à l’Accor Arena de Bercy.

Son nom peut évoquer à lui seul le rock alternatif américain, dont il est l’une des formations phares depuis les années 1990. Auteur d’une dizaine d’albums, dont le dernier, Atum, est sorti en 2022, The Smashing Pumpkins a marqué son empreinte malgré une trajectoire tortueuse.

Un groupe marquant des années 1990

De retour dans sa ville natale de Chicago à la fin des années 1980, après l’échec de sa première tentative de constituer un groupe, Billy Corgan rencontre James Iha. Tous deux commencent à jouer sous le nom de The Smashing Pumpkins, avant d’être rejoints par la bassiste D’arcy Wretzky et le batteur Jimmy Chamberlin. S’ils sortent en 1991 leur premier album Gish, les portes du succès ne s’ouvrent vraiment que deux ans plus tard avec leur deuxième opus Siamese Dream. Marquée entre autres par la cold wave et le heavy metal, la musique de The Smashing Pumpkins résonne avec le grunge alors en vogue et son énergie tirée du désespoir. En 1995, le double album concept Mellon Collie and the Infinite Sadness s’écoule à des millions d’exemplaires, porté par les singles « Bullet with Butterfly Wings » et « 1979 ». Dans le même temps, le groupe connaît cependant de nombreux problèmes de drogue et les diverses tensions entre ses membres sont légion. Ce qui conduira en 2000, après les sorties d’Adore et de Machina/The Machines of God, à sa séparation.

Un opéra rock

En 2007, après avoir créé le groupe Zwan, Billy Corgan décide finalement de redonner vie à The Smashing Pumpkins en sortant un nouvel album, Zeitgeist. Tandis que Corgan est plus que jamais l’unique maître à bord, la formation originelle finira en 2018 par se voir recomposée en grande partie avec le retour de Jimmy Chamberlin et James Iha. Le son du groupe, lui, oscille depuis entre retour aux origines musicales et renouvellement, à travers notamment des arrangements plus pop. Et c’est avec Atum, un opéra rock en trois actes et 33 morceaux, que The Smashing Pumpkins est revenu en 2022. Conçu dans la lignée des concepts albums Mellon Collie and the Infinite Sadness et Machina/The Machines of God, Atum est un condensé du parcours de The Smashing Pumpkpins en mêlant les différents genres qu’il a explorés tout en prouvant une ambition intacte. Un constat que reflétera sans aucun doute leur passage à Bercy.

The Smashing Pumpkins à l'Accor Arena le 16 juin 2024

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Nile Rodgers et son groupe culte Chic seront à la Seine Musicale le 17 juillet pour faire danser sur leurs tubes indémodables.

Accompagné de son groupe et de ses guitares lancinantes, le crooner parmi les crooners revient à Paris pour un concert unique salle Pleyel le 16 juillet prochain, à peine un an après sa dernière date française.

La chanteuse américaine Janelle Monáe revient à Paris pour la première fois en cinq ans avec un concert événement à la Seine musicale le 7 juillet.

Publié le 18 juin 2024 [Concerts]

Gary Clark Jr. sera sur la scène de la salle Pleyel le 2 juillet, deux ans après son dernier passage parisien et quelques mois après la sortie d’un nouvel album qui poursuit l’élaboration par l’artiste américain de son blues moderne.

La newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris avec L'Officiel des spectacles !