[expo] Plantu-Reza, regards croisés : union du cliché et de la plume

© Plantu / Reza

Avec un crayon et un appareil photo comme seules armes, Plantu et Reza dénoncent les égarements d’une humanité suicidaire. Le Musée de l’Homme consacre une poignante exposition à leur alliance artistique.

D’un côté Plantu, qui fit la une du Monde de 1985 à 2021 en éditorialiste acéré, de l’autre Reza, explorateur photographique du monde et de ses conflits. Un stylo et un mug pour le dessinateur à sa table ; un gilet pare-balles et quelques pellicules pour le photographe sur le terrain. Les deux artistes ont fait connaissance en 2011, lors des Rencontres internationales du dessin de presse au Mémorial de Caen. Leur complicité les a conduits à entrelacer leurs talents dans des œuvres communes, exposées aujourd’hui au Musée de l’Homme.

Parler à deux d’une même voix

Documenter les conflits, dénoncer les inégalités, suivre les migrations, défendre l’environnement et la liberté d’expression : tels sont les combats de ces hommes. Ils montrent les deux choses qui, selon la belle expression de Reza, bouleversent l’âme et imposent d’en témoigner : l’injustice et la beauté. Que leurs visions se complètent, se rejoignent ou s’opposent, elles sont réunies dans des tableaux originaux. La plume vient parfois caresser la photographie, comme dans ce bouleversant cliché où deux enfants passent sous les barbelés d’un camp de réfugiés, pendant que les colombes ajoutées par Plantu figurent l’espoir ténu d’une paix à reconstruire.

Bouleverser pour apaiser

Occident obèse et tiers-monde famélique, bambins gâtés du Nord et gamins ouvriers du Sud, pluie d’obus et arbres déracinés, migrants déboussolés affrontant les neiges de l’exil et l’indifférence de ceux qui confondent asile et invasion, fragilité des caméras face aux canons et regard perçant des victimes tenant dans leurs mains l’espoir des arbres à replanter : la cruauté et la tendresse se mêlent ; l’humour répond à l’indignation. Reza et Plantu suggèrent l’horreur en conservant toujours l’émouvante conviction que l’homme pourrait dompter le fauve, à condition de préférer le sourire au rictus, le trait d’esprit aux lignes de faille, la fraternité partageuse aux eaux glacées du calcul égoïste.

Exposition Plantu - Reza, regards croisés au Musée de l'Homme, à découvrir jusqu'au 31 décembre 2023

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Pour sa réouverture, le musée Eugène-Delacroix présente, en collaboration avec le musée Ingres Bourdelle de Montauban, une intéressante exposition consacrée à l’univers intime des deux géants.

Mis à jour le 10 avril 2024 [Musées, Expositions]

Le Palais Galliera passe à l’argentique 50 ans de carrière de Paolo Roversi. Une première rétrospective entièrement dédiée à l’œuvre unique du photographe, à la croisée de l’art et de la mode, à voir avant le 14 juillet.

Publié le 3 avril 2024 [Musées, Expositions]

Le Musée national du Moyen Âge revisite le règne sous-estimé de Charles VII pour y découvrir les éléments précurseurs de la Renaissance. L'exposition « Les Arts en France sous Charles VII (1422-1461) » est ouverte à la visite jusqu'au 16 juin 2024.

C’est une première à Paris. Le Musée de Montmartre propose une traversée de l’œuvre de l’injustement malaimé Auguste Herbin. Du 15 mars au 15 septembre 2024, pour sa gloire et sa postérité.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.