Les installations artistiques à découvrir dans le cadre des Jardins ouverts en Île-de-France

« Jardins ouverts » est une manifestation organisée tout l'été par la région Île-de-France. Elle a notamment pour objectif de faire connaître aux parisiens et franciliens les espaces verts de leur région via le prisme de l'art et du spectacle vivant.

Des arts plastiques à la poésie, en passant par le théâtre, la danse, le cirque et la musique, une diversité d'expressions artistiques est représentée dans près de 200 jardins. Ainsi, le public peut découvrir une programmation inédite avec des installations, des concerts, des performances, des spectacles mais aussi des visites et des ateliers pour s’initier à la gastronomie, au jardinage, à la céramique, au land art ou encore au cirque.

La programmation culturelle de Jardins ouverts est d'autant plus attrayante qu'elle se déroule dans de magnifiques parcs et jardins de la région Île-de-France, que le public pourra découvrir à cette occasion. Petite sélection d'installations artistiques à découvrir jusqu'au 28 août 2022...

Murielle Joubert au Château de Rosa Bonheur

Murielle Joubert présente l’installation Dedans / Dehors dans les jardins du château de Rosa Bonheur. Plusieurs centaines de créations originales en céramique, suspensions et œuvres au sol investissent ces espaces et questionnent les visiteurs sur leur rapport à la nature, leur attachement ou détachement à l’environnement et au vivant.

Ancien domaine du XVe siècle, aujourd’hui labellisé « Maison des illustres », le château et son parc de trois hectares ont été acquis par la célèbre artiste peintre Rosa Bonheur en 1859 à la suite de la vente de son tableau Le Marché aux chevaux. Il se visite et accueille des événements. 

Château de Rosa Bonheur
12 rue Rosa Bonheur, By-Thomery (77)
www.chateau-rosa-bonheur.fr

Christian Delécluse et Perrine Villemur à la Fondation GoodPlanet

Les plasticiens et scénographes Christian Delécluse et Perrine Villemur ont conçu ensemble et grâce au soutien de Rhizome, manufacture rurale, la structure Êkhô, une architecture inspirée des pavillons acoustiques. Le pavillon monumental s’insère dans le paysage et révèle les sons de la nature, les amplifiant ou les déformant. Les visiteurs sont invités à circuler dans et autour de l’installation pour une immersion totale.

La Fondation GoodPlanet, créée par Yann Arthus-Bertrand en 2005, a pour vocation de placer l’écologie et le vivre ensemble au cœur des consciences. Elle est installée depuis 2017 dans un site exceptionnel dédié à l’écologie et à l’humanisme, avec un parc de 3,5 hectares boisé préservé, un potager, un verger, un jardin aromatique et des ruches.

Fondation GoodPlanet
1 Carrefour de Longchamp, Paris 16e
www.goodplanet.org

Teo Betin à La Chapelle

La sculptrice Teo Betin a installé des œuvres de sa série Gisèle B.. Son travail interroge la mémoire, depuis les objets qui habitent nos espaces jusqu’aux architectures qui ornent nos paysages.

Ouverte en 2016 après d’importants travaux d’aménagement, labellisée « Patrimoine d’intérêt régional », La Chapelle a été construite au sein d’un domaine appelé le Monastère, vaste parc qui accueillait une abbaye au XIIe siècle. Ouverte au public les week-ends, la Chapelle offre aujourd’hui des espaces d’exposition et de résidence pour les artistes et un parc de sculptures contemporaines. 

La Chapelle
Impasse de l’Abbaye, Clairefontaine-en-Yvelines (78)
www.lachapelledeclairefontaine.org

Nicole Denoit au Musée départemental Stéphane Mallarmé

Nicole Denoit investit tout l’été le jardin du musée départemental Stéphane Mallarmé avec une installation de sculptures en céramique intitulée L’Absente de tous les bouquets, inspirée par la poésie de Mallarmé et de la nature. Ses œuvres aux formes organiques évoquent la mémoire des arbres, une nature puissante tantôt déchirée, enveloppante ou effervescente.

Labellisée « Maison des illustres » en 2011, la bâtisse où séjournait régulièrement Stéphane Mallarmé possède un grand jardin reconstitué tel qu’il était à l’origine par la paysagiste Florence Dollfus.

Musée départemental Stéphane Mallarmé
4 promenade Mallarmé, Vulaines-sur-Seine (77)
www.musee-mallarme.fr

Pascal Masi dans le parc du château de Monte-Cristo

Une exposition des sculptures animalières de Pascal Masi est proposée. Ours, éléphant, panthères et autres bêtes sauvages ou de basse-cour vont peupler tout l’été le parc du château de Monte-Cristo ainsi que son deuxième étage.

Séduit par les paysages de bords de Seine, le romancier Alexandre Dumas a choisi cette colline à Port-Marly pour y faire construire sa demeure : un château Renaissance édifié face à un castel gothique entouré d’eau, d’un parc aménagé à l’anglaise et agrémenté de grottes, de rocailles et de cascades. Le domaine est inauguré en 1847.

Parc du château de Monte-Cristo
1 avenue du président John Fitzgerald Kennedy, Le Port-Marly (78)
www.chateau-monte-cristo.com

Frédérique Petit Charry au Potager du Roi

L'artiste plasticienne Frédérique Petit Charry investit les espaces du potager du Roi à Versailles de son installation Nids et cocons, un ensemble de nids d’oiseaux géants et de cocons métalliques réalisés en fer à béton, comme des « broderies en trois dimensions ». Interrogeant les frontières entre contenu et contenant, entre visible et invisible, ces nids questionnent le vivant et les liens entre nature et art.

Le Potager du Roi est le jardin potager créé en 1683 au château de Versailles pour le roi Louis XIV par Jean-Baptiste de La Quintinie, alors directeur des Jardins royaux. Devenu un jardin urbain, il s’étend sur 9 hectares et a aujourd’hui pour mission, grâce à ses 10 jardiniers, de conserver les pratiques de taille à l’ancienne et de rendre accessible au grand public une large diversité de fruits et de légumes parfois peu connus.

Potager du Roi
10 rue du Maréchal Joffre, Versailles (78)
www.potager-du-roi.fr

Les Époux P dans les jardins de la Maison Jean Cocteau

Les Époux P, Pascale et Damien Peyret, ont imaginé l’installation L'Indifférence des astres qui prolonge l’exposition « Le Bestiaire enchanté de Jean Cocteau », présentée à l’intérieur de la maison jusqu’au mois d’octobre. L'installation fait écho à une célèbre scène de La Belle et la bête. Un dispositif de draps blancs, composé de matières réfléchissantes sur des toiles de coton, rappelle les jeux de lumière de la scène du film de Cocteau et provoque des effets visuels hypnotiques dans les espaces du jardin.

Adossée au château de la Bonde, la maison du Bailli est une belle demeure du XVIIe siècle, bâtie en pierres du pays, au bord de la rivière l’École. Jean Cocteau en fait l’acquisition en 1947 et y aménage son dernier refuge, loin de
l’agitation parisienne. Richement décorée de mobilier baroque, d’œuvres et d’objets insolites chers à Jean Cocteau, la maison se visite tel un cabinet de curiosités. Tout autour, elle est bordée de canaux et de jardins fleuris et colorés.

Maison Jean Cocteau
15 rue du Lau, Milly-la-Forêt (91)
www.maisonjeancocteau.com

Rieko Koga à la Maison-atelier Foujita

L'artiste brodeuse Rieko Koga propose l’installation originale Tisser des liens présentant des œuvres textiles dans la maison, le jardin et le presbytère de la maison-atelier Foujita. En toute délicatesse, Rieko Koga, brode sur des toiles de lin blanches des mots et motifs, en petits formats ou monumentales.

Fujita Tsuguharu, dit Léonard Foujita, acquiert cette petite maison nichée au creux de la vallée de Chevreuse en 1960 et la transforme pour en faire sa résidence-atelier. Fasciné par l’artisanat et le design, il y conçoit tout jusqu’au moindre détail. Il y vit au côté de sa femme les huit dernières années de sa vie. La maison-atelier offre un aperçu de l’univers intime du créateur.

Maison-atelier Foujita
7 route de Gif, Villiers-le-Bâcle (91)

Zone Sensible à la Ferme urbaine de Saint-Denis

L'exposition collective « Et pendant ce temps la terre devient inhabitable » réunit une sélection de projets et de démarches d’artistes préoccupées par la question environnementale.

La ferme urbaine de Saint-Denis a été reprise par le collectif artistique Le Parti Poétique et les Fermes de
Gally en 2016. Le projet Zone Sensible s’appuie sur la reprise de la dernière ferme maraîchère du XIXe siècle encore en activité aux portes de Paris et sa transformation en un centre de production d’art et de nourriture. Pensé comme un laboratoire de création à ciel ouvert, Zone Sensible constitue ainsi sur près d’un hectare la première ferme en permaculture accessible en métro depuis Paris.

Ferme urbaine de Saint-Denis
112 avenue de Stalingrad, Saint-Denis (93)
www.parti-poetique.org/les-lieux/zone-sensible/

Ambroise Tézenas et Jérémie Léon au Potager-fruitier de La Roche-Guyon

Les deux photographes ont réalisé, en partenariat avec l’Observatoire photographique des paysages de la vallée de la Seine, l’exposition de photographies « Un itinéraire Paris-Moisson » qui est présentée dans le potager-fruitier
du château de la Roche-Guyon. Initié dans le cadre de la Biennale d’architecture et de paysage de la Région Île-de-France, ce projet pose un regard sur la richesse et la multiplicité des paysages de la vallée de la Seine et met en exergue les notions de territoires, qu’ils soient naturels, agricoles, économiques, urbains ou industriels.

Le château de La Roche-Guyon surplombe les rives de la Seine au sommet d’une falaise de craie. Créé en 1741, son potager fruitier à la française a été entièrement restauré après plus d’un siècle d’abandon total et a rouvert au public en 2004. Ses 3,5 hectares font l’objet d’approches culturales en lien avec la nature.

Château de La Roche-Guyon
1 rue de l’Audience, La Roche-Guyon (95)
www.chateaudelarocheguyon.fr

→ La sixième édition de Jardins ouverts a lieu du 2 juillet au 28 août 2022. Deux week-ends de temps forts, les 2 et 3 juillet et les 27 et 28 août, marquent le lancement et la clôture de cette édition. L'agenda complet des événements de la manifestation Jardins ouverts en Île-de-France est à découvrir ici.

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Publié le 10 août 2022 [Musées, Expositions]

Bâti à partir de la fin du Moyen Âge, le Château de Chantilly n’a cessé d’évoluer, jusqu’à être achevé sous sa forme actuelle au XIXe siècle par Henri d’Orléans, duc d’Aumale, et a été fortement lié à l’Histoire de France. L’exposition Clouet, à la cour des petits Valois, présentée dans son cabinet d’art graphique, en témoigne une nouvelle fois.

Publié le 4 août 2022 [Musées, Expositions]

Avec Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli, le Musée des Arts Décoratifs rend hommage dans une grande rétrospective aux audaces de la créatrice italienne de mode à la lumière notamment de sa relation avec l’art surréaliste.

Publié le 25 juillet 2022 [Musées, Expositions]

L'exposition intervient comme un hommage à la beauté intemporelle de la nature qui a inspiré tant les sciences que les arts de toutes les époques.

Gratuite et en plein air, l'exposition présente des images de sportifs iconiques tels que Johnny Weissmuller, Micheline Ostermeyer, Abebe Bikila, Christine Caron ou encore Michael Phelps.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux