Théâtres

D'Élie Semoun, Nans Delgado, Fred Hazan, mise en scène Roger Louret. Avec Élie Semoun.

Genre : One man show
Lieu : Le Grand Point Virgule (Grande salle), Paris 15e
Date de début : 17 novembre 2015
Date de fin : 9 janvier 2016
Durée : 1h

Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Pour le confort et la santé de tous, merci de respecter les consignes sanitaires mises en œuvre par les lieux culturels : présentation d'un "pass sanitaire", port du masque, usage de gel hydroalcoolique et distanciation physique.

Présentation

Un djihadiste débutant, le conseil municipal d'un maire fasciste, Mapi une cougar épanouie, un pervers ravi de son voyage en Thaïlande, un patron efféminé du spa Empire des sens, un accidenté de la route, sont les divers personnages de l'humoriste. Il partage également une part de son intimité : l'adolescence de son fils, ses origines marocaines et ses histoires d'amour. Un show à l'image de son humour : intime, émouvant et saignant !

Le spectacle Elie Semoun : À partager est référencé dans notre rubrique Humour & Shows.

Derniers avis sur le spectacle : Elie Semoun : À partager

Avis publié par Sylvia le 1er février 2016

Eli Semoun à repris tous les sujets de société avec humour comme il sait le faire.

Avis publié par EGNER le 8 janvier 2016

Dans ce spectacle, Elie poursuit avec talent et causticité sa caricature pleine de folie et d’intelligence de personnages pathétiques, bêtes, cruels, disjonctés et touchants aussi. On se détend, on rigole franchement et on passe un bon moment même si on sent également que le ton est un peu plus grave, aigre-doux, en lien avec l’air du temps. Les personnages du djihadiste et du maire fasciste sont particulièrement réussis. Pierre-André Gaillard (qui me faisait franchement marrer) est devenu, lui, un SDF pitoyable dont on a peine à vraiment rire de la situation. Mais ce qui est attachant avec Elie, c’est qu’au travers de ses sketchs que l’on peut prendre uniquement comme des farces au premier degré, il y a une belle profondeur et une sensibilité, masqués par sa pudeur. La folie, le ‘pétage de câble’ de ses personnages ramène souvent à l’absurdité et à la brutalité de certains événements de la vie (dont Elie lui-même n’a pas été épargné même s’il ne s’étend pas, subtilement, sur le sujet) . On se croirait parfois dans une comédie italienne des grandes années (affreux, sales et méchants), où rires et larmes sont subtilement mélangés et alternés, engendrant une émotion sincère et familière ainsi qu’un attachement pour la faiblesse et la fragilité des hommes. C’est donc un spectacle plein d’humanisme. Seul bémol, les sketchs et le spectacle sont courts et se succèdent sans temps morts ce qui donne parfois l’impression d’une certaine lassitude chez lui. Bref, connaissant les spectacles d’Elie en duo ou en solo depuis le début, on a le sentiment qu’il s’agit ici d’un spectacle de transition. Comme dans ce sketch où Elie imite un spectateur de la salle qui commente avec cruauté ce qu’il voit, il y a chez Elie une forme de doute et de crainte sur lui-même quant à la ‘place’ et à l’évolution de son humour et quant à la suite à donner à sa trajectoire d’artiste. Toujours est-il que c’est un bon petit moment à partager.

Avis publié par RAOULT JF le 2 janvier 2016

Du bon et du moins bon...il est toujours navrant de voir les comiques d'aujourd'hui ne pas savoir se départir d'une certaine vulgarité. Certaines répliques trahissent néanmoins un regard humain - voir de la tendresse- sur les choses

Principaux artistes liés à l'événement

Élie Semoun : au théâtre, Élie Semoun est à l'affiche de Suite royale (interprétation - Théâtre de la Madeleine) en 2023, Élie Semoun et ses monstres (Les Folies Bergère) en 2022 ou encore Les Coquettes (Le Grand Rex) en 2019.

Roger Louret : au théâtre, Roger Louret est à l'affiche de Les Années twist (texte - Théâtre de la Tour Eiffel) en 2024, Willy Rovelli : En encore plus grand (Les Folies Bergère) en 2016 ou encore 10 ans de mariage (Comédie République) en 2015.

Nans Delgado : au théâtre, Nans Delgado est à l'affiche de Élie Semoun et ses monstres (Théâtre de l'Atelier) en 2020.
Au cinéma, Nans Delgado a écrit LOL [Laughing Out Loud] en 2008.

Fred Hazan : au théâtre, Fred Hazan est à l'affiche de Élie Semoun et ses monstres (Les Folies Bergère) en 2022.

Coordonnées du lieu

Le Grand Point Virgule

Adresse : 8 bis rue de l'Arrivée 75015 Paris 15e
Réservation : 01.42.78.67.03
Site web : www.legrandpointvirgule.com

Transports

Métro : Edgar Quinet (6), Falguière (12), Montparnasse Bienvenüe (4 / 6 / 12 / 13)
Bus : Gare Montparnasse (28 / 39 / 58 / 91 / 92 / 94 / 95 / 96 / N / N01 / N02 / N12 / N13 / N61 / N62 / N63 / N66 / N145), Armorique - Musée Postal (39 / 91 / 95 / N12 / N13 / N61 / N62 / N63 / N66), Rennes - Littré (39 / 89 / 94 / 95 / 96 / N01 / N02 / N12 / N13), Montparnasse - Rue du Départ (58 / 91 / 92), Montparnasse - Rue de l'Arrivée (28 / 39 / 94 / 95 / 96 / N01 / N02 / N12 / N13), Montparnasse - Cinémas (58 / 82 / 91), Montparnasse - Alencon (28 / 82 / 89 / 92)

Plan d'accès

Le Grand Point Virgule - Paris 15e
8 bis rue de l'Arrivée

3 avis sur Elie Semoun : À partager

Avis publié par Sylvia le 1er février 2016

Eli Semoun à repris tous les sujets de société avec humour comme il sait le faire.

Avis publié par EGNER le 8 janvier 2016

Dans ce spectacle, Elie poursuit avec talent et causticité sa caricature pleine de folie et d’intelligence de personnages pathétiques, bêtes, cruels, disjonctés et touchants aussi. On se détend, on rigole franchement et on passe un bon moment même si on sent également que le ton est un peu plus grave, aigre-doux, en lien avec l’air du temps. Les personnages du djihadiste et du maire fasciste sont particulièrement réussis. Pierre-André Gaillard (qui me faisait franchement marrer) est devenu, lui, un SDF pitoyable dont on a peine à vraiment rire de la situation. Mais ce qui est attachant avec Elie, c’est qu’au travers de ses sketchs que l’on peut prendre uniquement comme des farces au premier degré, il y a une belle profondeur et une sensibilité, masqués par sa pudeur. La folie, le ‘pétage de câble’ de ses personnages ramène souvent à l’absurdité et à la brutalité de certains événements de la vie (dont Elie lui-même n’a pas été épargné même s’il ne s’étend pas, subtilement, sur le sujet) . On se croirait parfois dans une comédie italienne des grandes années (affreux, sales et méchants), où rires et larmes sont subtilement mélangés et alternés, engendrant une émotion sincère et familière ainsi qu’un attachement pour la faiblesse et la fragilité des hommes. C’est donc un spectacle plein d’humanisme. Seul bémol, les sketchs et le spectacle sont courts et se succèdent sans temps morts ce qui donne parfois l’impression d’une certaine lassitude chez lui. Bref, connaissant les spectacles d’Elie en duo ou en solo depuis le début, on a le sentiment qu’il s’agit ici d’un spectacle de transition. Comme dans ce sketch où Elie imite un spectateur de la salle qui commente avec cruauté ce qu’il voit, il y a chez Elie une forme de doute et de crainte sur lui-même quant à la ‘place’ et à l’évolution de son humour et quant à la suite à donner à sa trajectoire d’artiste. Toujours est-il que c’est un bon petit moment à partager.

Avis publié par RAOULT JF le 2 janvier 2016

Du bon et du moins bon...il est toujours navrant de voir les comiques d'aujourd'hui ne pas savoir se départir d'une certaine vulgarité. Certaines répliques trahissent néanmoins un regard humain - voir de la tendresse- sur les choses

Donner mon avis sur Elie Semoun : À partager

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.