L'Ombre

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris

Théâtre du Gymnase
38 boulevard de Bonne-Nouvelle 75010 Paris 10e

13.5-28.5€ -30% Réservation Pièces de théâtre

Distribution : D'Alma Brami, mise en scène Dimitri Rataud

Autres artistes : Avec Dédeine Volk-Leonovitch
Sous-Rubrique : Pièces de théâtre
Date de début : 12 octobre 2019
Date de fin : 29 décembre 2019

Description

Une femme, pendant que son poulet cuit, raconte ses années de mariage. Un voyage intime au cœur de la pensée d'une femme simple et douce. (1h10)

1 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Fab le 2 novembre 2019

Alors c’est simple je ne vais pas vous dire d’y aller, mieux je vais vous enjoindre d’y courir tellement cette pièce est puissante, admirablement mise en scène et interprétée.

Ceux qui la connaissent, reconnaîtront sa plume, mais également la tension et la puissance que cette fabuleuse auteure qu'est Alma Brami niche au creux de chaque mot, chaque phrase. Le texte de "L'ombre" est superbe !

Quant à la mise en scène, c'est simple, dès que le début, on est saisi par la voix cristalline de Mireille Mathieu, par sa chanson "Une histoire d’amour". C'est étonnant comme de suite ce titre qui peut sembler ringard, nous emporte au même titre que le décor. Il semble minimaliste au premier coup d’œil pour finalement révéler peu à peu toute sa présence. Sublime mise en scène. Et cette veste de costume sur son cintre, si évocateur...

Mais au-delà des mots, au théâtre, il y a l’interprétation. Le texte a beau être percutant, que serait-il sans une bonne mise en scène, sans une MAGNIFIQUE interprétation ?

Dédeine Volk-Leonivitch est seule sur scène et sert magnifiquement le texte. Son jeu est d'une puissance digne des plus grands acteurs. J'ai vu cette femme devenir folle sur scène. J'ai eu peur de sa folie. J'ai été transportée, percutée. C’est simple, c’est en pleur et les viscères complètement nouées que le spectacle s’est achevé.
Dédeine Volk-Leonovitch mérite toutes les récompenses, tous les Molières tant elle est généreuse.
Quel jeu ! Quelles émotions.
D'ailleurs les applaudissements interminables et les larmes du public sont la preuve que vous êtes exceptionnelle Dédeine Volk-Leonivitch !

Je vous le dis, courrez au Théâtre du Gymnase. De tels moments sont si rares.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

BLOGS THEATRE

Neige à Tokyo : blog sur le théâtre et les spectacles vivants
Un Soir Ou Un Autre : Danse Theatre Sons Partis Pris Mots Buto Amnésies
Theatrauteurs : actualités et chroniques théâtrales

Également à découvrir...