Adieu Ferdinand ! Suite et fin : La Baleine et le Camp naturiste

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris

Théâtre du Rond-Point (Salle Renaud-Barrault)
2 bis avenue Franklin-Roosevelt 75008 Paris 8e

Pièces de théâtre

Distribution : De, mise en scène et par Philippe Caubère

Sous-Rubrique : Pièces de théâtre
Date de début : 8 novembre 2019
Date de fin : 29 décembre 2019
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Galerie

Description

Coup de foudre entre Clémence et Ferdinand au Théâtre du Soleil ! Mais très vite le jeune homme tente de convaincre sa complice que son infidélité peut leur être bénéfique. Première trahison sexuelle. À son tour, elle le persuade de passer quelque temps au camp de Montalivet, paradis naturiste aux origines obscures, avec séances de gymnastique, apéros chez les voisins ou cours de planche à voile.

Prix Plaisir de la SACD, Molière du meilleur comédien et Prix du théâtre de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre, Philippe Caubère refait le monde et réécrit l’Histoire. Fauve, seul en scène, clown protéiforme au corps surexpressif, tragédien d’une force comique inouïe, il exulte et exalte dans La Baleine et le Camp naturiste les grandeurs et les misères de l’amour fou.

Zoom

Le champion de l’autofiction met enfin un point final aux aventures de Ferdinand, son alter ego. Philippe Caubère dévoile au Théâtre du Rond-Point sur les Champs-Élysées, trois nouveaux épisodes où il évoque une jeunesse où tout était permis.

C’est peu dire que Philippe Caubère habite son métier de comédien : à l’instar de Molière (qu’il interpréta jadis) il le possède… à moins qu’il ne soit possédé par celui-ci ! Cela fait près de 40 ans qu’il a entrepris l’aventure scénique du Roman d’un acteur, geste théâtrale nourrie de son existence, devenue un marathon en 11 épisodes, complétés par les sept volets de L’Homme qui danse ou la vraie danse du diable. Un projet dantesque, sans équivalent (molière du meilleur Comédien, prix du théâtre de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre), où Caubère, seul en scène, donne vie à son alter ego Ferdinand Faure, ainsi qu’à une myriade de personnages, comme – il faut le voir pour le croire – à des objets.

Dernier tour de piste ?

L’auteur-interprète ayant décidé de donner un « Rond-Point » final à ses mémoires revisités, ce ne pouvait être que par une trilogie : Adieu, Ferdinand ! compte trois épisodes, comme pour faire durer le plaisir. « Ce qui me plaît et m’amuse avant tout, c’est de replonger encore et toujours dans ma jeunesse, explique l’auteur. Je ne m’en guérirai sans doute jamais, comme je ne me guérirai jamais de mes amours, de mon enfance ou du Théâtre du Soleil. » On le retrouve ici en vacances au camp naturiste de Montalivet avec sa tendre Clémence, confronté aux affres de l’infidélité, puis en Belgique chez les parents de son ami Jean-Marie, qui ne veulent pas que leur fils devienne acteur ; enfin dans une création, Le Casino de Namur II, qui parle du monde du jeu. Un tuyau : les trois pièces dans l’ordre forment un tiercé gagnant.

Théâtre du Rond-Point

Adresse : 2 bis avenue Franklin-Roosevelt 75008 Paris 8e
Métro : Franklin D. Roosevelt (1/9)
Réservation : 01.44.95.98.21 (lun au sam 11h-19h)
Site web : www.theatredurondpoint.fr

1 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Jean le 14 décembre 2017

Performance certaine. Mais la matière est selon les pièces de moyenne à bonne sans plus. Mise en scène plutôt monocorde. Sans plus de plaisir que celui d'avoir vu un grand comédien.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

BLOGS THEATRE

Neige à Tokyo : blog sur le théâtre et les spectacles vivants
Un Soir Ou Un Autre : Danse Theatre Sons Partis Pris Mots Buto Amnésies
Theatrauteurs : actualités et chroniques théâtrales

Également à découvrir...