Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
Bienvenue à Marly-Gaumont, Affiche

Bienvenue à Marly-Gomont

(2 votes et 2 avis)
Ajouter à mes favoris

Nationalité : France
Genre : Comédie
Réalisateur : Julien Rambaldi
Techniciens : Kamini Zantoko (Scénariste) , Emmanuel Rambaldi (Compositeur) , Julien Rambaldi (Scénariste) , Benoît Graffin (Scénariste)
Durée : 1h36
Date de sortie : 08/06/2016

Galerie : photos & vidéos

En 1975, Seyolo Zantoko vient tout juste d'obtenir son diplôme de médecine à Kinshasa. Il cherche un poste en France et tombe sur l'annonce émise par un petit village picard en manque de médecins. Son épouse Anne est ravie, pensant que la commune n'est pas loin de Paris. Une fois arrivée, la famille est déçue par l'accueil qu'elle reçoit. La plupart des habitants n'ont jamais vu de Noirs de leur vie et n'ont pas confiance dans les compétences de Seyolo. Le médecin ne baisse pas les bras et va tout faire pour se faire aimer des habitants. Il se montre serviable et son fils, plutôt doué en football, finit par intégrer l'équipe locale.

Bienvenue à Marly-Gomont raconte l’histoire des parents de Kamini, interprète du tube Marly-Gomont qui a envahi les ondes en 2006. Le chanteur a co-écrit le scénario avec Benoît Graffin et Julien Rambaldi. Celui-ci signe son second long-métrage après Les Meilleurs amis du monde en 2010. Le tournage a eu lieu dans le village belge de Steenkerque.
 
 

2 avis sur Bienvenue à Marly-Gomont

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par sonia le 17 juin 2016

Histoire vraie. Hommage au père et à l'ancienne génération qui ne cherchait pas la facilité!

Publié par McVities le 13 juin 2016

Feel good movie, bien joué dans l'ensemble. Je ne suis pas sûre que les mentalités aient réellement évolué en 40 ans...
On se dit qu'à notre époque le papa de Kamini aurait pris vite fait ses cliques et ses claques et se serait barré dans un coin où ses compétences n'auraient pas été remises en cause du seul fait de sa couleur.
Petit rappel d'une époque où certains parents issus des colonies pouvaient donner l'impression de prôner l'assimilation tant ils étaient soucieux de l'avenir de leurs enfants et défendaient mordicus l'usage exclusif de la langue française au sein du cercle familial. La préservation de leurs racines culturelles passait largement après, ce qui leur valait des accusations de "trahir ses origines".
Ça me parle... Bel hommage paternel donc...

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !