Houria

De Mounia Meddour (2022)
Cinémas Drame 1h44

Réalisation : Mounia Meddour
Principaux artistes : Lyna Khoudri, Rachida Brakni, Nadia Kaci, Amira Hilda Douaouda
Genre : Drame
Durée : 1h44
Année de production : 2022
Date de sortie (ou ressortie) : 15 mars 2023
Distributeur : Le Pacte

Présentation

Alger. Houria est une jeune et talentueuse danseuse. Femme de ménage le jour, elle participe à des paris clandestins la nuit. Mais un soir où elle a gagné gros, elle est violemment agressée par Ali et se retrouve à l’hôpital. Ses rêves de carrière de ballerine s’envolent. Elle doit alors accepter et aimer son nouveau corps. Entourée d’une communauté de femmes, Houria va retrouver un sens à sa vie en inscrivant la danse dans la reconstruction et la sublimation des corps blessés…

Après Papicha, César de la meilleure première œuvre en 2020, Mounia Meddour souhaitait continuer d'explorer la société algérienne. « Avec Houria, je me replonge dans l’histoire algérienne actuelle pour raconter l’histoire d’une jeune danseuse qui va se métamorphoser à la suite d’un accident. Venant du documentaire, j’aime puiser au fond de moi des souvenirs et des expériences pour les retranscrire en fiction au cinéma », explique la réalisatrice. Pour ce deuxième long-métrage, Mounia Meddour retrouve Lyna Khoudri, qui avait remporté le César du meilleur espoir féminin en 2020.

Houria : la distribution

Réalisation : Mounia Meddour

Casting : Lyna Khoudri (Houria), Rachida Brakni (Sabrina), Nadia Kaci (Halima), Amira Hilda Douaouda (Sonia), Meriem Medjkrane (Amel), Zahra Doumandji (Sana), Marwan Zeghbib (Ali), Salim Kissari (Lamine la classe)

Distribution technique : Mounia Meddour (scénario), Maxence Dussère (musique), Léo Lefèvre (direction artistique)

Mounia Meddour a écrit et réalisé Houria. Précédemment, Mounia Meddour a aussi réalisé Papicha en 2019.

La musique a été composée par Maxence Dussère, qui avait composé auparavant la bande son des films La Passagère en 2022, Les Miens en 2022, Ibiza en 2021 et Mes frères et moi en 2021.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Lyna Khoudri dans Novembre (2022) et Buzz l'Éclair (2022, voix) ; Rachida Brakni dans La Cour des miracles (2022) et Sœurs (2019) et Nadia Kaci dans Divertimento (2022) et Papicha (2019).

Houria : à propos

La réalisatrice de Papicha, Mounia Meddour, a eu l’envie de continuer à explorer la société algérienne actuelle avec ses problématiques et ses richesses humaines et linguistiques : « Venant du documentaire, j’aime puiser au fond de moi des souvenirs et des expériences pour les retranscrire en fiction au cinéma. À la suite d’un accident, double fracture de la cheville, j’ai vécu une longue rééducation qui m’a immobilisée pendant quelque temps. J’avais envie de raconter l’isolement, la solitude et le handicap. Mais surtout la reconstruction. Houria va finalement devenir encore plus forte après cette renaissance. Elle va devenir elle-même. C’est ainsi que j’ai imaginé le personnage de Houria, une héroïne grandiose par son endurance, à l’image de cette Algérie, blessée mais toujours debout. »

Dans un film dont le scénario ressemble parfois au récent En corps de Cédric Klapisch, Mounia Meddour a voulu montrer que la liberté individuelle et l’expression corporelle demeurent limitées pour l’ensemble des Algériens, mais encore plus pour les Algériennes : « Pour reprendre l’exemple de la danse, elle se pratique en lieux privés, mais très peu en extérieurs. Le corps des femmes est tabou. Une femme qui danse, c’est une femme qui désire s’exprimer. C’est pas anodin dans une société patriarcale et traditionnelle, avec des mœurs et des mécanismes d’honneur. Il faut un changement des mentalités mais le chemin est encore long. »

Pour incarner l'héroïne, la réalisatrice a fait appel à la jeune et talentueuse comédienne Lyna Khoudri, vue au théâtre dans Perdre son sac (mise en scène Pascal Rambert, Théâtre des Bouffes du Nord). Elle explique le travail réalisé en lien avec l'actrice pour prendre la mesure du personnage :

« Avec Lyna on a la chance de se connaître très bien et l’essentiel de notre travail sur Houria était consacré à la construction d’un personnage d’une profonde justesse. (...) On a donc commencé par de nombreux entretiens avec des psychologues et des neurologues pour essayer de saisir ce qui se passe dans la tête de Houria et comprendre son mutisme à la suite du choc post-traumatique. D’ailleurs un livre, Le Langage blessé, a accompagné Lyna tout au long de cette préparation. Il y a eu ensuite un apprentissage de la langue des signes avec Antoine Valette, notre conseiller en langue des signes. (...) Et puis bien sûr, on a lu de nombreux ouvrages et biographies sur Pina Bausch, Marie-Claude Pietragalla et Martha Graham, visionné des ballets classiques, des spectacles contemporains... »

Derniers avis sur le film : Houria

Avis publié par Isabelle le 28 mars 2023

Un film poignant, à la fois politique et esthétique incarné par deux actrices de talent Rachida Brakni et Lyna Khoudri

Avis publié par Cranro le 22 mars 2023

Éclairage intéressant sur l'Algérie et son système policier répressif et corrompu.
Avec en toile de fond un drame personnel, ce film oscille entre violence et grâce.
Remarquable interprétation de Lyna Khoudri, totalement habitée par l'art de la danse.
Ou comment une passion peut vous aider à survivre, à revivre.
Un esprit de liberté envahit aussi la jeunesse algérienne, souvent hélas au détriment de leurs vies.
On n'en parle pas assez, à ce titre ce film mérite d'être vu.

Avis publié par Philippe le 21 mars 2023

Bravo à la réalisatrice et à toutes les actrices

Avis publié par Noémie le 17 mars 2023

Très beau et bon film de danse

Article en relation

Publié le 12 mars 2023 [Cinémas]

C'est l'histoire d'Houria, jeune Algérienne passionnée, qui, à la suite d'une agression, tente de se reconstruire par la danse. Trois ans après la sensation Papicha, Mounia Meddour signe un retour tout en tendresse et lyrisme.

Banlieue 91
CGR Évry
Place de l'Agora
91000 Évry
19:00

4 avis sur Houria

Avis publié par Isabelle le 28 mars 2023

Un film poignant, à la fois politique et esthétique incarné par deux actrices de talent Rachida Brakni et Lyna Khoudri

Avis publié par Cranro le 22 mars 2023

Éclairage intéressant sur l'Algérie et son système policier répressif et corrompu.
Avec en toile de fond un drame personnel, ce film oscille entre violence et grâce.
Remarquable interprétation de Lyna Khoudri, totalement habitée par l'art de la danse.
Ou comment une passion peut vous aider à survivre, à revivre.
Un esprit de liberté envahit aussi la jeunesse algérienne, souvent hélas au détriment de leurs vies.
On n'en parle pas assez, à ce titre ce film mérite d'être vu.

Avis publié par Philippe le 21 mars 2023

Bravo à la réalisatrice et à toutes les actrices

Avis publié par Noémie le 17 mars 2023

Très beau et bon film de danse

Donner mon avis sur Houria

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.