Information suite à l'annonce du couvre-feu à Paris et en Île-de-France • • •
Il était une fois en Amérique (Director

Il était une fois en Amérique

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris
Drame 4h11

Titre original : Once Upon a Time in America
Nationalité : Italie, Etats-Unis
Genre : Drame
Réalisateur : Sergio Leone
Techniciens : Franco Ferrini (Scénariste) , Ennio Morricone (Compositeur) , Tonino Delli Colli (Directeur artistique) , Harry Grey (Scenario original) , Leonardo Benvenuti (Scénariste) , Piero de Bernardi (Scénariste) , Enrico Medioli (Scénariste)
Durée : 4h11
Distributeur : Carlotta Films
Date de sortie : 06/05/2015

Galerie : photos & vidéos

En 1933, la prohibition prend fin aux États-Unis. S’estimant responsable de la mort de ses complices, bien qu’il ait voulu les sauver, le chef de bande Noodles se réfugie dans une fumerie d’opium. Là, avant de quitter New York, il se souvient : la formation du groupe 15 ans auparavant, son passage en prison, les années de prospérité, son attirance pour la séduisante mais inaccessible Deborah. Noodle ne regagne New York qu’en 1968, après avoir reçu un message des plus étranges. Il y retrouve l'un de ses plus fidèles amis, Max, qu'il croyait disparu.

Après Il était une fois dans l’Ouest et Il était une fois la révolution, Sergio Leone achevait avec ce film – son ultime réalisation – sa trilogie sur l’Amérique. Drame crépusculaire, dans lequel l’intérêt ne se relâche à aucun moment, Il était une fois en Amérique est servi par ses images, la partition musicale d'Ennio Morricone et, en particulier, l’interprétation magistrale de Robert de Niro et James Woods.

1 avis sur Il était une fois en Amérique

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par matti jarvinen le 4 décembre 2017

Enfonçons une porte très largement ouverte: c'est un grand film, le plus grand de Sergio Leone qui a gagné notre respect et notre admiration, en particulier pour les scènes décrivant l'enfance des protagonistes.
Musique inoubliable de Morricone.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !