La Maison de bambou

De Samuel Fuller
Cinémas Thriller 1h42

Réalisation : Samuel Fuller
Principaux artistes : Robert Ryan, Robert Stack, Shirley Yamaguchi, Cameron Mitchell
Genre : Thriller - Policier
Titre original : Opération Tokyo - Opération Bamboo
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 1h42
Date de sortie (ou ressortie) : 8 juillet 2009
Distributeur : Fox (66)

Présentation

Japon, 1954. La police enquête sur la mort d’un américain abattu par les membres de sa bande alors qu’ils venaient de faire un casse. L’agent Kenner change d’identité pour infiltrer ce milieu de malfrats. En jouant les voyous sur le territoire de ces yakuzas américains, il parvient à se faire remarquer et à rencontrer rapidement leur chef, un certain Sandy Dawson. Ce parrain irascible lui propose d’intégrer son clan, non sans avoir enquêté au préalable sur sa nouvelle recrue qui finit par gagner sa confiance. Involontairement, l’infiltré entraîne avec lui dans l’antre de Dawson la veuve japonaise de l’ex-membre du gang, tué par ses confrères.

Filmé dans un Cinémascope somptueux, La Maison de Bambou impressionne par ses fulgurances de mise en scène, son travail sur les couleurs (on doit la lumière à Joe MacDonald, chef opérateur du Port de la drogue) et le jeu de ses acteurs, à commencer par l’immense Robert Ryan dont le regard noir est l’un des plus perçants du cinéma. Fuller s’infiltre avec brio dans la société japonaise, ses codes esthétiques, architecturaux, et aboutit à une sécheresse du trait, une intensité des sentiments et un frémissement de la chair sublimes et rares.

La Maison de bambou : la distribution

Réalisation : Samuel Fuller

Casting : Robert Ryan (Sandy Dawson), Robert Stack (Eddie Kenner), Shirley Yamaguchi (Mariko), Cameron Mitchell (Griff), Brad Dexter (le capitaine Hanson), Sessue Hayakawa (l'inspecteur Kito), Biff Elliot (Webber), Sandro Giglio (Ceram), Elko Hanabusa (la Japonaise), Clifford Arashiro (le policier), Sandy Azeka (la petite amie de Charly), Harry Carey Jr (John)

Distribution technique : Samuel Fuller (scénario), Leigh Harline (musique), Stuart A Reiss (décors), Joseph McDonald (direction artistique), Harry Kleiner (scénario)

Avant La Maison de bambou, Samuel Fuller a réalisé Le Démon des eaux troubles en 1954, Violences à Park Row en 1952, Le Port de la drogue en 1952 et Baïonnette au canon en 1951.

La musique a été composée par Leigh Harline, qui avait composé auparavant la bande son des films La Fille sur la balançoire en 1955, La Charge des tuniques bleues en 1955, La Lance brisée en 1954 et La Veuve noire en 1954.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Robert Ryan dans Les Implacables (1955) et Coup dur à Black Rock (1954) ; Robert Stack dans Les Corsaires de l'espace (1954) et Ecrit dans le ciel (1954) et Shirley Yamaguchi dans Scandale (1950).

Derniers avis sur le film : La Maison de bambou

Il n'y a pas encore d'avis sur La Maison de bambou.
Donner mon avis sur La Maison de bambou

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.