Le Plus beau pays du monde

De Marcel Bluwal
Cinémas Drame 2h00

Réalisation : Marcel Bluwal
Principaux artistes : Jean-Claude Adelin, Jacques Bonnaffé, Claude Brasseur, Marianne Denicourt
Genre : Drame - Evocation dramatique
Nationalité : France
Durée : 2h00
Date de sortie (ou ressortie) : 28 avril 1999
Distributeur : Warner Bros

Présentation

A Paris, en 1942, le directeur du Comité d'Organisation de l'Industrie Cinématographique décide le tournage d'un film consacré au héros national qu'est Mermoz. Interprète d'une pièce de Jean Giono, le jeune comédien, Robert-Hugues Lambert, est choisi pour le rôle titre en raison de sa ressemblance avec l'aviateur. Le tournage, étant donné l'occupation allemande, s'effectuera dans des conditions difficiles. "Mermoz" est près d'être achevé lorsque l'acteur est arrêté pour homosexualité. Enfermé au camp de Drancy, il effectuera clandestinement les raccords de dialogues nécessaires à la crédibilité du film avant d'être déporté en Allemagne, d'où il ne reviendra jamais...

C'est le premier film français sur les milieux du cinéma pendant l'Occupation. Cinquante-sept ans après, Marcel Bluwal a reconstitué, au détail près, les conditions artisanales des prises de vues entièrement effectuées en studio... avec des machinistes poussant, hors caméra, l'appareil censé se poser en Amérique du Sud. L'intrigue est cependant axée sur le personnage de l'acteur Robert-Hugues Lambert qui mourut à Buchenwald en 1945 et fut remplacé en catastrophe par un débutant qu'on n'apercevait que de dos : Henri Vidal.

Le Plus beau pays du monde : la distribution

Réalisation : Marcel Bluwal

Casting : Jean-Claude Adelin (Lambert), Jacques Bonnaffé (Couperin), Claude Brasseur (Delabit), Marianne Denicourt (Lucie), Didier Bezace (Vignault), Thierry Lhermitte (le colonel Valogne), Danièle Lebrun (Ginette Maurey), Jean-Pierre Cassel (Blondel)

Distribution technique : Jean-Claude Grumberg (scénario), Antoine Duhamel (musique), Philippe Pavans de Ceccatty (direction artistique), Marcel Bluwal (scénario)

Avant Le Plus beau pays du monde, Marcel Bluwal a réalisé Carambolages en 1963 et Le Monte-charge en 1961.

La musique a été composée par Antoine Duhamel, qui avait composé auparavant la bande son des films Malena est un nom de tango en 1996, La Buena vida en 1996, Ridicule en 1995 et Dieu sait quoi en 1994.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Jean-Claude Adelin dans Les Braqueuses (1993) et La Sévillane (1992) ; Jacques Bonnaffé dans Vénus beauté (1998) et Jeanne et le Garçon formidable (1998) et Claude Brasseur dans Fait d'hiver (1998) et L'Autre côté de la mer (1997).

Derniers avis sur le film : Le Plus beau pays du monde

Il n'y a pas encore d'avis sur Le Plus beau pays du monde.
Donner mon avis sur Le Plus beau pays du monde

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.