Le Règne animal

De Thomas Cailley (2023)
Cinémas Fantastique 2h08

Réalisation : Thomas Cailley
Principaux artistes : Romain Duris, Paul Kircher, Adèle Exarchopoulos, Tom Mercier
Genre : Fantastique
Nationalité : France
Langue de tournage : Français
Durée : 2h08
Année de production : 2023
Date de sortie (ou ressortie) : 4 octobre 2023
Distributeur : StudioCanal

Présentation

Dans un monde en proie à une vague de mutations qui transforment peu à peu certains humains en animaux, François fait tout pour sauver sa femme, touchée par ce phénomène mystérieux. Alors que la région se peuple de créatures d'un nouveau genre, il embarque Émile, leur fils de 16 ans, dans une quête qui bouleversera à jamais leur existence.

Neuf ans après son premier long-métrage, Les Combattants, Thomas Cailley présente Le Règne animal, un film fantastique. « Mon premier film commençait sur un ton réaliste et glissait progressivement vers le fantastique. Ce trajet n’était pas programmé, je l’ai découvert en faisant le film. Mais les possibilités du fantastique m’ont enthousiasmé », explique le cinéaste, qui a travaillé son histoire avec Pauline Munier, dont il avait lu un scénario dans lequel il était question d'hybridation. Il précise : « j’ai eu le sentiment que cette métaphore était au croisement de tous les sujets que j’avais envie d’aborder alors : la transmission, les mondes qu’on souhaite léguer, ceux dont on hérite, qu’on détruit, ou qu’il reste peut-être encore à inventer. »

Le Règne animal : la distribution

Réalisation : Thomas Cailley

Casting : Romain Duris (François), Paul Kircher (Émile), Adèle Exarchopoulos (Julia), Tom Mercier (Fix), Billie Blain (Nina), Xavier Aubert (Jacques), Saadia Bentaïeb (Naïma), Gabriel Caballero (Victor), Paul Muguruza (Jordan), Iliana Khelifa (Maëlle), Nicolas Avinée, Jean Boronat, Nathalie Richard

Distribution technique : Thomas Cailley (scénario), David Cailley (direction artistique)

Thomas Cailley a écrit et réalisé Le Règne animal. Précédemment, Thomas Cailley a aussi réalisé Ami-ami en 2018, Ma révolution en 2016 et Les Combattants en 2014.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Romain Duris dans Les Trois Mousquetaires : D'Artagnan (2023) et Les Trois Mousquetaires : Milady (2023) ; Paul Kircher dans Le Lycéen (2022) et T'as pécho ? (2020) et Adèle Exarchopoulos dans Je verrai toujours vos visages (2023) et Passages (2023).

Derniers avis sur le film : Le Règne animal

Avis publié par Bernard le 22 février 2024

Un film français sublime, intrigue émouvante ou les effets spéciaux sont sublimés par le jeu remarquable des acteurs. Un conte moderne, morale, qui invite à réfléchir sur le devenir de notre planète, la condition animale et le droit à la différence. Enfin à 66 ans je découvre un nouveau genre de film français fantastique qui par la, qualité de l'ecriture, n'a rien a envier au cinéma américain. Merci pour ce merveilleux livre cinématographique. Dans l'attente du prochain.

Avis publié par Garvey le 4 février 2024

Mon film de 2023 !
Intelligent, original, surprenant.
REMARQUABLE !

Avis publié par MADDALUNO le 3 décembre 2023

Un film moitié science fiction, moitié réel avec des costumiers (ières) qui ont fait un travail énorme sur la transformation des comédiens et une musique qui accompagne bien l'action. On peut ne pas se prendre au jeu du récit mais j'y ai adhéré. Au final un film bouleversant et très original. Tourné dans les forêts des Landes et de Gascogne. A voir pour les deux rôles principaux et aussi Adèle Exarchopoulos en Adjudante de la gendarmerie.

Avis publié par Christophe le 17 novembre 2023

Bon, ma critique ci-dessous a été tronquée, trop longue sans doute...
Pour résumé, j'ai aimé le fond, comme la forme (paragraphe sur la forme coupé dans ma critique précédente).

Avis publié par Christophe le 15 novembre 2023

C'est curieux comme on ne voit pas tous le même film...
Tout le monde a l'air à peu près d'accord sur les acteurs : Duris excellent, Adèle superbe, et le jeune dans un rôle pas facile s'en sort fort bien.

Par contre le côté "horreur" qui choque, pour moi c'est une partie du sujet et permet de comprendre (ou vivre, pour une partie de ceux qui n'ont pas aimé ça) la peur/le dégoût, et donc le rejet, d'une partie de la population, qui vient de ça; normal de le montrer, pour que soi-même on puisse se poser la question. Mais oui ce n'est pas pour tout public, et il faut bien sûr accepter le côté fantastique.
Le côté manichéen? alors là vraiment je ne comprend pas... c'est tout ce qu'on veut mais pas manichéen. On comprend aussi la réaction de la population qui a peur. Si le public assis tranquille dans son fauteuil trouve choquant une léchouille, on imagine bien la réaction des clients du restaurant.
Duris en père surprotecteur???? encore plus étonnant... après ce qu'il s'est passé avec sa femme, surprotecteur, vraiment???? j'aurai même mieux compris si on avait dit sousprotecteur vu les absences de son fils...
La relation entre le père et le fils est très juste, pas du tout idéalisée, avec ses conflits et ses doutes et reproches, et en même temps c'est son père, et c'est son fils, et ils ont traversé l'épreuve de perdre leur épouse/mère ensemble.
Le personnage de la gendarme apporte une touche subtile, alors que Duris est amoureux de sa femme, bien qu'elle ne soit plus vraiment là, et qu'il pourrait vivre une nouvelle vie. Veuf sans être veuf.

Comparer avec X-men : je l'aurai fait avant de voir le film, mais après on n'est pas dans la même thématique, il s'agit ici plus de parler de la transformation plus que de parler de l'acceptation de l'autre (même si c'est aussi un des thèmes de ce film riche).

Pour moi le film parle plus des maladies mentales dégénératives, où le malade cache les premiers signes et l'entourage fait semblant de ne pas les voir ou en parlant dans le dos, tous cherchant à continuer à vivre comme habituellement, mais peu à peu on ne peut plus cacher les choses, que ce soit avec la famille ou le travail ou les amis, et peu à peu on est rejeté ou simplement exclu de la vie sociale, la médecine essaye de ralentir la progression mais n'a pas de réelle solution, et on finit dans un institut spécialisé, enfermé, spécialement s'il y a de la violence...

Articles en relation

La 29e édition des prix Lumières a eu lieu le 22 janvier 2024 au Forum des Images. Sacré dans les catégories Meilleur film, Meilleur scénario et Meilleure actrice, Anatomie d’une chute de Justine Triet domine le palmarès.

Mis à jour le 26 février 2024 [Cinémas]

Découvrez le palmarès complet de la 49e cérémonie des César, organisée le 23 février 2024 à L'Olympia, ainsi que tous les films et artistes nommés.

Paris 5,6
MK2 Parnasse
11 rue Jules-Chaplain
Paris 6e
21:30
Studio Galande Béruchet
42 rue Galande
Paris 5e
16:00
Paris 5,6
MK2 Parnasse
11 rue Jules-Chaplain
Paris 6e
21:30
Studio Galande Béruchet
42 rue Galande
Paris 5e
15:30
Paris 10
Le Brady
39 boulevard de Strasbourg
Paris 10e
11:40
Paris 5,6
MK2 Parnasse
11 rue Jules-Chaplain
Paris 6e
21:30
Paris 13
MK2 Bibliothèque
128 avenue de France
Paris 13e
(Mk2 Institut)
19:45
Paris 5,6
MK2 Parnasse
11 rue Jules-Chaplain
Paris 6e
21:30

18 avis sur Le Règne animal

Avis publié par Bernard le 22 février 2024

Un film français sublime, intrigue émouvante ou les effets spéciaux sont sublimés par le jeu remarquable des acteurs. Un conte moderne, morale, qui invite à réfléchir sur le devenir de notre planète, la condition animale et le droit à la différence. Enfin à 66 ans je découvre un nouveau genre de film français fantastique qui par la, qualité de l'ecriture, n'a rien a envier au cinéma américain. Merci pour ce merveilleux livre cinématographique. Dans l'attente du prochain.

Avis publié par Garvey le 4 février 2024

Mon film de 2023 !
Intelligent, original, surprenant.
REMARQUABLE !

Avis publié par MADDALUNO le 3 décembre 2023

Un film moitié science fiction, moitié réel avec des costumiers (ières) qui ont fait un travail énorme sur la transformation des comédiens et une musique qui accompagne bien l'action. On peut ne pas se prendre au jeu du récit mais j'y ai adhéré. Au final un film bouleversant et très original. Tourné dans les forêts des Landes et de Gascogne. A voir pour les deux rôles principaux et aussi Adèle Exarchopoulos en Adjudante de la gendarmerie.

Avis publié par Christophe le 17 novembre 2023

Bon, ma critique ci-dessous a été tronquée, trop longue sans doute...
Pour résumé, j'ai aimé le fond, comme la forme (paragraphe sur la forme coupé dans ma critique précédente).

Avis publié par Christophe le 15 novembre 2023

C'est curieux comme on ne voit pas tous le même film...
Tout le monde a l'air à peu près d'accord sur les acteurs : Duris excellent, Adèle superbe, et le jeune dans un rôle pas facile s'en sort fort bien.

Par contre le côté "horreur" qui choque, pour moi c'est une partie du sujet et permet de comprendre (ou vivre, pour une partie de ceux qui n'ont pas aimé ça) la peur/le dégoût, et donc le rejet, d'une partie de la population, qui vient de ça; normal de le montrer, pour que soi-même on puisse se poser la question. Mais oui ce n'est pas pour tout public, et il faut bien sûr accepter le côté fantastique.
Le côté manichéen? alors là vraiment je ne comprend pas... c'est tout ce qu'on veut mais pas manichéen. On comprend aussi la réaction de la population qui a peur. Si le public assis tranquille dans son fauteuil trouve choquant une léchouille, on imagine bien la réaction des clients du restaurant.
Duris en père surprotecteur???? encore plus étonnant... après ce qu'il s'est passé avec sa femme, surprotecteur, vraiment???? j'aurai même mieux compris si on avait dit sousprotecteur vu les absences de son fils...
La relation entre le père et le fils est très juste, pas du tout idéalisée, avec ses conflits et ses doutes et reproches, et en même temps c'est son père, et c'est son fils, et ils ont traversé l'épreuve de perdre leur épouse/mère ensemble.
Le personnage de la gendarme apporte une touche subtile, alors que Duris est amoureux de sa femme, bien qu'elle ne soit plus vraiment là, et qu'il pourrait vivre une nouvelle vie. Veuf sans être veuf.

Comparer avec X-men : je l'aurai fait avant de voir le film, mais après on n'est pas dans la même thématique, il s'agit ici plus de parler de la transformation plus que de parler de l'acceptation de l'autre (même si c'est aussi un des thèmes de ce film riche).

Pour moi le film parle plus des maladies mentales dégénératives, où le malade cache les premiers signes et l'entourage fait semblant de ne pas les voir ou en parlant dans le dos, tous cherchant à continuer à vivre comme habituellement, mais peu à peu on ne peut plus cacher les choses, que ce soit avec la famille ou le travail ou les amis, et peu à peu on est rejeté ou simplement exclu de la vie sociale, la médecine essaye de ralentir la progression mais n'a pas de réelle solution, et on finit dans un institut spécialisé, enfermé, spécialement s'il y a de la violence...

Avis publié par Richard le 11 novembre 2023

Un film à voir car il transmets beaucoup de messages importants. Evidents pour certains ? troublants pour d'autres... en tout cas, un super beau essai de proposer une fable ou une vision des réalités cachées. Bravo aux acteurs aux actrices. Merci au réalisateur.

Avis publié par grenouille le 2 novembre 2023

Super déçu. les personnages sont trop manichéens, les gentils, les méchants. Ceux qui sont différents des autres et les autres tous pareils, les commerçants qui impriment des méchants t-shirt et Fix qui réussi un trop beau nid avec ses petites serres. Il y a de la gène dans beaucoup de scènes : je perds ma dent à la cantine, je me lèche la cicatrice, j'apprends à voler à mon pote oiseau, et je crie très fort quand il réussi. Les personnages sont creux. Ce "règne animal", n'a rien de sauvage, rien de puissant, rien de magique, contrairement aux espèces dans leur milieu naturel. Même la manière de filmer la nature est décevante, toutes les formes de vie sont fades.

Avis publié par Nini le 1er novembre 2023

Super déçu. les personnages sont trop manichéens, les gentils, les méchants. Ceux qui sont différents des autres et les autres tous pareils, Les commerçants qui impriment des méchants t-shirt et Fix qui réussi un trop beau nid avec ses petites serres. Il y a de la gène dans beaucoup de scènes : je perds ma dent à la cantine, je me lèche la cicatrice, j'apprends à voler à mon pote oiseau, et je crie très fort quand il réussi. Les personnages sont creux. Ce "règne animal", n'a rien de sauvage, rien de puissant, rien de magique, contrairement aux espèces dans leur milieu naturel. Même la manière de filmer la nature est décevante, toutes les formes de vie sont fades.

Avis publié par Cleo le 1er novembre 2023

Film qui dérange et certaines scènes sont vraiment angoissantes et dignes d'un film d'horreur et à la limite du soutenable *âmes sensibles s'abstenir*
sinon l'intrigue centrale tourne autour d'un ado en métamorphose au sens propre et figuré, avec un père surprotecteur et très anxieux et qui projette son anxiété sur son fils

Avis publié par JS le 25 octobre 2023

Ça commence pas mal, puis ça part en vrille. Problème de scénario à mon humble avis. Les acteurs sont bons, l’idée du film bonne, mais je ne sais pas, ça devient lourd et pénible par moments.

Avis publié par Gabriel le 14 octobre 2023

Super beau film fantastique ! Le scénario est très bien pensé et très bien écrit, les effets spéciaux sont époustouflants et le jeu des acteurs est irréprochable.
Foncez y !

Avis publié par Jeremy le 12 octobre 2023

Bof bof
Le film fait peine à voir lorsqu'il s'aventure sur le terrain hollywoodien façon X-Men.
Bons jeux d'acteurs, surtout Duris et Adèle.
Mise en scène un peu lourdingue autour d'Emile, on a compris, il est différent des autres.

Avis publié par Salles-cinema.com le 10 octobre 2023

Fable fantastique étonnante sur des humains atteints de mutations animales. Si le propos est touchant mais prévisible, la relation filiale entre un père et son fils est émouvante. Belle interprétation de Romain Duris et Paul Kircher.

Avis publié par Lana le 9 octobre 2023

Étonnante histoire de mutation qui fait autant appel à l'instinct animal que parental. Une approche à la fois spectaculaire et intimiste ce qui est inhabituel pour un thème déjà traité par des grosses machines hollywoodiennes.

Avis publié par Isabelle le 9 octobre 2023

Film fantastique où la survenue de mutations parmi les humains les transforment en êtres hybrides mi-homme mi-animal et les exposent de ce fait à la curiosité et à la violence de leurs congénères qui cherchent à les enfermer et à les éradiquer... Outre l'aspect purement aventure, ce film interroge diverses valeurs telles l'amour paternel qui pousse Romain Duris à protéger son fils coûte que coûte, quitte à risquer des représailles de la police ou de ses condisciples, mais aussi la peur initiale de la différence puis la solidarité et l'empathie envers leurs semblables plus avancés dans le processus de mutation dont sont capables les hybrides... Excellente interprétation de Paul Kircher alias Émile, très prometteur.

Donner mon avis sur Le Règne animal

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.