Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •

Les Grands Voisins, la cité rêvée

(3 votes et 3 avis)
Ajouter à mes favoris
Divers 1h36

Nationalité : France
Genre : Documentaire
Réalisateur : Bastien Simon
Durée : 1h36
Date de sortie : 22/07/2020
Année de réalisation : 2019
Année de sortie : 2020
Date de mise en salle : 22/07/2020

Galerie : photos & vidéos

Les Grands Voisins est un village solidaire, qui s'est installé sur le site de l'ancien hôpital de Saint-Vincent de Paul à Paris depuis octobre 2015. Près de 2000 personnes y vivent, y travaillent et y transitent : des artistes, des immigrés, des sans-abris, des associations sociales, des start-ups etc. À travers leurs trajectoires et celle de William, directeur du site, le film interroge notre désir et notre capacité à inventer réellement d’autres manières de vivre ensemble.

3 avis sur Les Grands Voisins, la cité rêvée

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par franck le 21 septembre 2020

Que ça fait du bien ! J'ai pu retrouver les sensations que j'avais ressenti en visitant plusieurs fois le lieu. Un doc à voir, un film qui rend heureux !

Publié par Marie le 21 septembre 2020

Un très beau documentaire, sans faux-semblant, qui traite bien des difficultés de faire vivre une telle utopie au quotidien. De très beaux portraits de personnages sensibles, drôle, créatifs, parfois cabossés mais tellement humains.
Bravo à Bastien pour cette belle immersion qui rend justice à cette expérience extraordinaire.

Publié par sonia le 28 juillet 2020

Un mauvais documentaire desservant un projet ambitieux et humaniste présenté comme une réussite et que toute parisienne imaginait évidemment MIXTE (sexe, couleur de peau...).
Mais le jeune réalisateur a décidé d'exclure et invisibiliser les femmes résidentes pour réserver 4 années de tournage à quelques zéros masculins plutôt déséquilibrés que personne ne souhaiterait avoir comme voisin.
Les spectateurs voient des travailleuses sociales qu'on devine sous-payées, des cuisinières qui servent les hommes, quelques visiteuses applaudissant les spectacles donnés par les hommes résidents lors de fêtes, mais les résidentes sont totalement invisibilisées.
Scandaleux parti pris d'entre soi masculiniste reflet d'un exécutif qui nie les parisiennes.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !