Les Innocentes

De Anne Fontaine
Cinémas Drame 1h40

Réalisation : Anne Fontaine
Principaux artistes : Lou de Laâge, Vincent Macaigne, Joanna Kulig, Agata Kulesza
Genre : Drame
Nationalité : Pologne, France
Durée : 1h40
Date de sortie : 10 février 2016

Présentation

En 1945, Mathilde Beaulieu travaille au sein de la Croix rouge française dans un hôpital de fortune en Pologne. Un jour, une nonne d'un couvent voisin lui demande de l'aide. La jeune femme finit par la suivre et découvre que l'une des soeurs est sur le point d'accoucher. Après la naissance de l'enfant, elle découvre que d'autres servantes de Dieu sont également enceintes. Elles ont été violées par des soldats russes. La mère supérieure refuse d'alerter les autorités pour que la réputation du couvent reste intacte. Elle refuse également que Mathilde leur porte secours. Maria, qui a eu une autre vie avant de prendre le voile, se pose des questions sur sa foi après ce qu'il leur est arrivé.

C’est en tant qu’actrice qu’Anne Fontaine débute sa carrière dans les années 1980 puis elle se lance dans la mise en scène. Elle collabore avec Fabrice Luchini pour l’adaptation d’une œuvre de L.-F. Céline : Voyage au bout de la nuit en 1986. À partir de 1992 on lui doit une importante série de films en tant que réalisatrice ou scénariste. Anne Fontaine aborde de nombreux genres comme le thriller (Nettoyage à sec -1997) ou le drame psychologique (Nathalie -2003), Les Innocentes est un drame historique.

Casting

Réalisation : Anne Fontaine

Distribution : Lou de Laâge (Mathilde Beaulieu), Vincent Macaigne (Samuel), Joanna Kulig (Irena), Agata Kulesza (la mère supérieure), Agata Buzek (Maria), Anna Próchniak (Zofia), Katarzyna Dabrowska (Anna), Eliza Rycembel (Teresa), Dorota Kuduk (Wanda), Helena Sujecka (Ludwika), Klara Bielawka (Joana)

Casting technique : Sabrina B Karine (Scénario), Alice Vial (Scénario)

Derniers avis

Avis publié par McVities le 1er mars 2016

Film qui laisse un sentiment amer sur le sort des femmes en temps de guerre...
Excellemment interprété. La jeune femme médecin est adorable, à tout point de vue. Par ailleurs, c'est la première fois que je voyais un film avec la nouvelle idole des bobos, Vincent Macaigne, il faut reconnaître que son talent est inversement proportionnel à sa beauté.
Tout n'est pas sombre dans ce film, il y a aussi des moments de grâce où l'austère couvent se transforme en paisible gynécée. On enrage aussi devant la mère sup bornée, dont l'orgueil mal placé dépasse au final le respect de la vie, pourtant valeur suprême dont se prévalent les puristes de la religion catholique pour justifier leur jugement sur les femmes souhaitant maîtriser leur fertilité...

1 avis sur Les Innocentes

Avis publié par McVities le 1er mars 2016

Film qui laisse un sentiment amer sur le sort des femmes en temps de guerre...
Excellemment interprété. La jeune femme médecin est adorable, à tout point de vue. Par ailleurs, c'est la première fois que je voyais un film avec la nouvelle idole des bobos, Vincent Macaigne, il faut reconnaître que son talent est inversement proportionnel à sa beauté.
Tout n'est pas sombre dans ce film, il y a aussi des moments de grâce où l'austère couvent se transforme en paisible gynécée. On enrage aussi devant la mère sup bornée, dont l'orgueil mal placé dépasse au final le respect de la vie, pourtant valeur suprême dont se prévalent les puristes de la religion catholique pour justifier leur jugement sur les femmes souhaitant maîtriser leur fertilité...

Donner mon avis sur Les Innocentes

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux