Les Liens du souvenir

De Diane Keaton
Cinémas

Réalisation : Diane Keaton
Principaux artistes : John Turturro, Michael Richards, Nathan Watt, Andie MacDowell
Genre : Drame
Titre original : Unstrung heroes
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 1h32
Date de sortie : 24 janvier 1996
Distributeur : Gaumont Buena Vista

Présentation

En 1962, Steven Lidz, âgé de douze ans, et sa sour cadette, Sandy, vivent heureux auprès de leur mère Selma et de leur père Sid, de souche israélite. Ce bonheur tranquille, l'amusement que suscitent auprès des siens les inventions ingénieuses autant qu'inutiles de Sid, sont brutalement remis en cause lorsqu'à la suite d'accidents de santé le couple apprend que Selma est irrémédiablement condamnée. Sid et Selma n'en disent rien à leurs enfants afin d'éviter de les perturber. Mais une bonne engagée par Sid pour soulager sa femme dans ses tâches domestiques laisse échapper la vérité. Steven, bouleversé, s'enfuit alors chez ses oncles Arthur et Danny, aussi farfelus l'un que l'autre. Lorsqu'il regagne son foyer, marqué par cette curieuse expérience, Selma n'a plus que quelques jours à vivre. Steven s'attachera à en cultiver le souvenir.

Procédant avec une infinie délicatesse, Diane Keaton a su parfaitement éviter le caractère mélodramatique que risquait de générer le livre de souvenirs de Franz Lidz dont le film est tiré. L'humour, toujours mêlé de tendresse, l'emporterait même le plus souvent avec les inventions de Sid et l'extravagant comportement de ses deux frères, jusqu'aux scènes finales d'une émotion subtilement contenue. Ce premier long-métrage de l'actrice fétiche de Woody Allen, qu'il convient de considérer comme une incontestable réussite, fut présenté au Festival de Cannes 1995 dans la section "Un certain regard".

Casting

Réalisation : Diane Keaton

Distribution : John Turturro (Sid Lidz), Michael Richards (Danny), Nathan Watt (Steven), Andie MacDowell (Selma Lidz), Maury Chaykin (Arthur), Joey Andrews (Ash), Kendra Krull (Sandy), Celia Weston (Amélia)

Casting technique : Richard LaGravenese (Scénario), Franz Lidz (Scénario), Thomas Newman (Musique)

Derniers avis

Il n'y a pas encore d'avis sur Les Liens du souvenir !
Donner mon avis sur Les Liens du souvenir

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux