Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
Lion, Affiche

Lion

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris

Nationalité : Etats-Unis, Australie, Royaume-Uni
Genre : Drame
Réalisateur : Garth Davis
Techniciens : Luke Davies (Scénariste) , Greig Fraser (Directeur artistique) , Saroo Brierley (Scenario original) , Saroo Brierley (Scénariste)
Durée : 1h58
Date de sortie : 22/02/2017
Année de réalisation : 2016
Année de sortie : 2017
Date de mise en salle : 22/02/2017

Galerie : photos & vidéos

Saroo, 5 ans, est assis dans une gare en Inde. Guddu, son grand frère qu'il adore, le laisse sur un banc en lui disant qu'il revient dans quelques minutes. Il ne le reverra plus. Désormais âgé de 25 ans, le jeune homme vit en Australie. Il a été adopté par Sue et John, des parents aimants. Alors que sa vie part sur de bons rails, il se demande ce qu'il est advenu de sa famille biologique. Accompagné de Lucy, dont il est tombé amoureux, il mène ses propres recherches, avec des photos satellite comme seul outil pour retrouver son village. Cette enquête délicate tourne à l'obsession.

Après avoir commencé sa carrière en réalisant des épisodes pour la série Top of the Lake, Garth Davis signe son premier long-métrage. La production de Lion a débuté en 2013 mais le tournage n’a pu démarrer qu’en 2015 et a été assez éprouvant pour l’équipe. Inspiré de l’histoire vraie du jeune Saroo Brierley, ce drame bouleversant se retrouve dans la course aux Oscars avec six nominations dont celle du Meilleur Film.

1 avis sur Lion

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par McVities le 25 mars 2017

Ouf, ne vous fiez pas au slogan malhonnête de l'affiche, ça n'a heureusement rien à voir avec le film misérabiliste qui ne fait pas du tout honneur au roman décoiffant de Vikas Swarup!
La 1ère partie se laisse regarder comme une chronique; le pti bonhomme est vraiment adorable et m'a même rappelée mon propre petit cousin, croisé il y a 30 ans, bien plus au Sud de ce même grand pays. Rien n'est caché du cruel sort réservé aux enfants perdus...
La 2nde partie est moins réussie. Je ne comprends pas d'où ça vient mais je n'ai pas trouvé cela émouvant. On dirait que le réalisateur est volontairement resté en surface pour ne pas tomber dans le mélo. Les quelques images finales avec les vrais protagonistes de l'histoire sont beaucoup plus touchantes que tout le reste.
C'est un beau message en tout cas sur l'amour indéfectible enfant/parent, l'espoir et la loyauté à l'égard des parents adoptifs

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !