Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
mange ceci est mon corps 3

Mange, ceci est mon corps

Genre : Drame poétique
Réalisateur : Michelange Quay
Techniciens : Michelange Quay (Scénariste) , Magic Malik (Compositeur)
Durée : 1h45
Distributeur : Shellac
Date de sortie : 22/10/2008

Galerie : photos & vidéos

La caméra survole la mer, la côte, le désert… Elle atterri et pointe en gros plan les éléments, la nature, les plis de la terre, l’eau qui suinte. Nous voici dans une Haïti rêvée et fantasmée de l’époque coloniale. Dans une grande demeure, des enfants noirs sont rasés, lavés, habillés puis nourris de préceptes de la bible puis de gâteaux à la crème par Madame, une femme blanche. Filmée parallèlement jeune et au crépuscule de sa vie, celle-ci est obsédée par l’opposition entre le noir et le blanc, décliné des peaux qui s’entremêlent aux mains mouillées des enfants noirs sur le carrelage blanc, en passant par le lait et la crème qui blanchissent ceux qui s’y trempent…

Film poétique torturé, Mange, ceci est mon corps, montre une vieille femme dont les délires séniles s’immiscent dans une réalité onirique. Catherine Samie récite des versets de la bible, se revoit jeune enseignant la religion et nourrissant les enfants pauvres d’une île sauvage. Michelange Quay (L’Évangile du cochon créole, 2004), signe ici une expérience cinématographique dérangeante, narcotique et viscérale.

Soyez le premier à rédiger un avis sur Mange, ceci est mon corps !

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !