Napoléon

De Ridley Scott (2023)
Cinémas Action / Aventure 2h37

Réalisation : Ridley Scott
Principaux artistes : Joaquin Phoenix, Vanessa Kirby, Tahar Rahim, Ben Miles
Genre : Action / Aventure - Action
Nationalité : Royaume-Uni
Langue de tournage : Anglais
Durée : 2h37
Année de production : 2023
Date de sortie (ou ressortie) : 22 novembre 2023
Distributeur : Sony Pictures

Présentation

Les origines de Napoléon et de son ascension aussi impitoyable que rapide, depuis sa promotion à l'époque de la Révolution jusqu'à ses derniers jours, à travers le prisme de sa relation addictive et explosive avec sa femme et unique amour, Joséphine.

Deux ans après Le Dernier Duel, Ridley Scott présente un nouveau film autour de l'Histoire. Dans Napoléon, il réalise une fresque sur centré sur l'Empereur éponyme, interprété par Joaquin Pheonix. C'est après sa prestation dans Joker, de Todd Philipps, que Ridley Scott a choisi de confier le rôle de Napoléon Bonaparte à l'acteur américain. « Dès que je l’ai vu, tout m’est revenu : notre collaboration sur Gladiator, la manière dont il s’était approprié le personnage et je me suis dit "Bon Dieu, mais voilà Napoléon". C’est le seul comédien avec qui je m’entretiens pendant plusieurs semaines avant le tournage. On discute à bâtons rompus et on débat, dans mon bureau, des diverses facettes du personnage. En fin de compte, on est sur la même longueur d’ondes », explique Ridley Scott.

Napoléon : la distribution

Réalisation : Ridley Scott

Casting : Joaquin Phoenix (Napoleon Bonaparte), Vanessa Kirby (l'impératrice Joséphine de Beauharnais), Tahar Rahim (Paul Barras), Ben Miles (Armand de Caulaincourt), Ludivine Sagnier (Theresa Cabarrus), Matthew Needham (Lucien Bonaparte), Youssef Kerkour (le maréchal Davout), Phil Cornwell (Charles-Henri Sanson), Edouard Philipponnat (le tsar Alexandre I), Paul Rhys (Talleyrand), Jonathan Barnwell (Bourrienne), John Hollingworth (Marshal Ney)

Distribution technique : David Scarpa (scénario), Martin Phipps (musique), Dariusz Wolski (direction artistique)

Avant Napoléon, Ridley Scott a réalisé House of Gucci en 2021, Le Dernier Duel en 2020, Alien : Covenant en 2017 et Tout l'argent du monde en 2017.

Le scénario du film a été écrit par David Scarpa, qui avait déjà écrit Tout l'argent du monde en 2017, Le Jour où la Terre s'arrêta en 2008 et Le Dernier château en 2001.

La musique a été composée par Martin Phipps, qui avait composé auparavant la bande son des films Cœurs ennemis en 2019, La Femme au tableau en 2015, Le Monde de Nathan en 2014 et Harry Brown en 2009.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Joaquin Phoenix dans Beau Is Afraid (2023) et Nos âmes d'enfants (2021) ; Vanessa Kirby dans Mission impossible : Dead Reckoning, partie 1 (2023) et The Son (2022) et Tahar Rahim dans Don Juan (2022) et Désigné coupable (2021).

Derniers avis sur le film : Napoléon

Avis publié par Remy le 25 janvier 2024

0 pointé. Filmé avec force effets spéciaux numériques qui n'épateront que les gogos et ralentis exaspérants. Le film est un ramassis d'erreurs historiques avec des protagonistes ne parlant pas un mot de français.

Avis publié par Eric le 27 décembre 2023

Le réalisateur montre peu de considération et même du mépris envers Napoléon qui, quoi qu'on dise, reste un héros national : il le montre à quatre pattes lors du coup d'état du 18 brumaire, jouant de scènes de sexe ridicules avec Joséphine (j'ignorais que Napoléon avait été acteur X sur You Tube), envoyant des miettes de pain à Joséphine à table tel un gamin... Ridley Scott ne sait que mettre en avant le nombre de morts sur les batailles, oubliant de préciser que jusqu'à 1808, Napoléon partait en guerre car l'Europe l'attaquait. Pas un mot sur les réalisations domestiques de l'empereur : Code Civil, création du Conseil d'Etat, de la banque de France du corps des préfets, de la légion d'honneur, autant d'apports et d'institutions qui appartiennent à notre système politique, économique et judiciaire.
Il est vain de citer le nombre ahurissant d'erreurs historiques : celle qui m'a le plus choqué est l'image de Napoléon chargeant lui même l'ennemi à Waterloo sous l'oeil goguenard de Wellington.
Joaquin Phoenix est beaucoup trop vieux pour le rôle : à l'évidence, il est mal à l'aise et n'y croit pas.
Sans doute le plus mauvais film réalisé sur l'Empereur.
A noter positivement : les décors, costumes et reconstitution de l'ambiance de l'époque.

Avis publié par Isabelle le 10 décembre 2023

Une fresque historique sur la vie de Napoléon entre grandes épopées guerrières et frasques amoureuses tulmutueuses avec Josephine de Beauharnais. Un film décrié par les critiques par son aspect fouillis, ses inexactitudes historiques, qui cependant brosse les principaux pans de sa vie de son ascension au pouvoir au lendemain de la révolution française a sa soif conquête, ses attitudes d'homme enfant, son obsession d'être père, son divorce avec Josephine l'amour de sa vie à ses exils à l'île d'Elbe puis Saint Hélène. À défaut d'être un portrait fidèle du célèbre empereur on peut le voir comme une fresque romanesque distrayante !!!

Avis publié par Bernard le 4 décembre 2023

Je ne fais pas partie des fans de Napoléon qui a été une catastrophe nationale, comme les chiffres des morts des guerres napoléoniennes rappelés par Ridley Scott en conclusion le montrent, et un très mauvais modèle pour l'Europe... Mais il est difficile de voir dans le personnage de couard, de soudard (le plus juste tout de même), de falot inconsistant dominé par sa mère et Joséphine (elle-même incohérente) ce génie malveillant que Chateaubriand admirait et détestait à la fois, ce stratège hors pair qui l'a rendu maître du monde pendant près de 15 ans, que son charisme personnel et l'inconsistance de Louis XVIII a ramené sur le trône en quelques jours et sans résistance. Belle bataille de Waterloo cependant : c'est là qu'on attendait principalement le grand Ridley Scott...
Mais ce fut Grouchy !

Avis publié par M. le Maudit le 3 décembre 2023

Que le brillant Ridley Scoot s’abrite derrière sa liberté de création pour dénigrer le personnage par des raccourcis assez ineptes (par exemple les inutiles scènes « sexuelles »), mais aussi pour déconstruire -voire refaire- l’histoire de l’époque (la « reconstitution » fausse de l’exécution de la Reine, le portrait vraiment inexact des assemblées révolutionnaires et celui, très falsifié, de Robespierre, le récit complètement bâclé de la bataille d’Austerlitz par exemple), voilà qui est désolant, et qui ne pourra guère échapper à la sotte critique d’ un ultime coup de pied de l'âne anglais à l’histoire de France : les Cent-Jours au moins, méritaient mieux, et même la restitution biaisée de Waterloo.
Pas d’émotion en sortie de salle : des spectateurs attendaient de « le » retrouver, mais n’ont reconnu que le triste Joaquin Phenix, qui a manqué son rôle.
Un grand chef, beaucoup d’argent, pour un plat sans saveur. Dommage.

Derniers articles en relation

Mis à jour le 11 mars 2024 [Cinémas]

Découvrez tous les lauréats des Oscars 2024, mais aussi les nominations et les informations sur la 96e cérémonie qui s'est déroulée le 10 mars 2024 au Dolby® Theatre d'Hollywood.

Publié le 20 novembre 2023 [Cinémas]

Les jeunes années, puis l'accession au pouvoir de Napoléon, incarné par le précieux Joaquin Phoenix, et devant la caméra de l'auteur de Gladiator. Soit la promesse d'un blockbuster historique échappant à l'ordinaire.

12 avis sur Napoléon

Avis publié par Remy le 25 janvier 2024

0 pointé. Filmé avec force effets spéciaux numériques qui n'épateront que les gogos et ralentis exaspérants. Le film est un ramassis d'erreurs historiques avec des protagonistes ne parlant pas un mot de français.

Avis publié par Eric le 27 décembre 2023

Le réalisateur montre peu de considération et même du mépris envers Napoléon qui, quoi qu'on dise, reste un héros national : il le montre à quatre pattes lors du coup d'état du 18 brumaire, jouant de scènes de sexe ridicules avec Joséphine (j'ignorais que Napoléon avait été acteur X sur You Tube), envoyant des miettes de pain à Joséphine à table tel un gamin... Ridley Scott ne sait que mettre en avant le nombre de morts sur les batailles, oubliant de préciser que jusqu'à 1808, Napoléon partait en guerre car l'Europe l'attaquait. Pas un mot sur les réalisations domestiques de l'empereur : Code Civil, création du Conseil d'Etat, de la banque de France du corps des préfets, de la légion d'honneur, autant d'apports et d'institutions qui appartiennent à notre système politique, économique et judiciaire.
Il est vain de citer le nombre ahurissant d'erreurs historiques : celle qui m'a le plus choqué est l'image de Napoléon chargeant lui même l'ennemi à Waterloo sous l'oeil goguenard de Wellington.
Joaquin Phoenix est beaucoup trop vieux pour le rôle : à l'évidence, il est mal à l'aise et n'y croit pas.
Sans doute le plus mauvais film réalisé sur l'Empereur.
A noter positivement : les décors, costumes et reconstitution de l'ambiance de l'époque.

Avis publié par Isabelle le 10 décembre 2023

Une fresque historique sur la vie de Napoléon entre grandes épopées guerrières et frasques amoureuses tulmutueuses avec Josephine de Beauharnais. Un film décrié par les critiques par son aspect fouillis, ses inexactitudes historiques, qui cependant brosse les principaux pans de sa vie de son ascension au pouvoir au lendemain de la révolution française a sa soif conquête, ses attitudes d'homme enfant, son obsession d'être père, son divorce avec Josephine l'amour de sa vie à ses exils à l'île d'Elbe puis Saint Hélène. À défaut d'être un portrait fidèle du célèbre empereur on peut le voir comme une fresque romanesque distrayante !!!

Avis publié par Bernard le 4 décembre 2023

Je ne fais pas partie des fans de Napoléon qui a été une catastrophe nationale, comme les chiffres des morts des guerres napoléoniennes rappelés par Ridley Scott en conclusion le montrent, et un très mauvais modèle pour l'Europe... Mais il est difficile de voir dans le personnage de couard, de soudard (le plus juste tout de même), de falot inconsistant dominé par sa mère et Joséphine (elle-même incohérente) ce génie malveillant que Chateaubriand admirait et détestait à la fois, ce stratège hors pair qui l'a rendu maître du monde pendant près de 15 ans, que son charisme personnel et l'inconsistance de Louis XVIII a ramené sur le trône en quelques jours et sans résistance. Belle bataille de Waterloo cependant : c'est là qu'on attendait principalement le grand Ridley Scott...
Mais ce fut Grouchy !

Avis publié par M. le Maudit le 3 décembre 2023

Que le brillant Ridley Scoot s’abrite derrière sa liberté de création pour dénigrer le personnage par des raccourcis assez ineptes (par exemple les inutiles scènes « sexuelles »), mais aussi pour déconstruire -voire refaire- l’histoire de l’époque (la « reconstitution » fausse de l’exécution de la Reine, le portrait vraiment inexact des assemblées révolutionnaires et celui, très falsifié, de Robespierre, le récit complètement bâclé de la bataille d’Austerlitz par exemple), voilà qui est désolant, et qui ne pourra guère échapper à la sotte critique d’ un ultime coup de pied de l'âne anglais à l’histoire de France : les Cent-Jours au moins, méritaient mieux, et même la restitution biaisée de Waterloo.
Pas d’émotion en sortie de salle : des spectateurs attendaient de « le » retrouver, mais n’ont reconnu que le triste Joaquin Phenix, qui a manqué son rôle.
Un grand chef, beaucoup d’argent, pour un plat sans saveur. Dommage.

Avis publié par Lana le 2 décembre 2023

Film dont les deux axes sont inégaux : des batailles magnifiquement mises en scène et passages intimes presque ridicules. Le réalisateur aurait dû se contenter d'un Napoléon chef de guerre et nous aurions eu droit à une épopée fantastique.

Avis publié par Pascal le 1er décembre 2023

Quand on pense au travail magnifique qu'ont fait nos amis cinéphiles anglais pour restaurer le Napoléon d'Abel Gance et à l'extraordinaire troisième partie du Guerre et paix de Bondartchouk, on ne peut être que consterné par cette entreprise de non-sens historique. Dommage, surtout quand on aime Ridley Scott...

Avis publié par jean-luc le 29 novembre 2023

Long spectacle assez vain... L'Histoire napoléonienne est malmenée voire bafouée avec une multitude de raccourcis historiques tout simplement faux ainsi que des tirades célèbres attribuées aux mauvais personnages. Joaquin Phoenix incarne à son habitude son propre et sempiternel personnage taciturne, psychotique, immature et grossier avec toujours la même conviction mais est ce bien là ce que fut vraiment le génial Corse ? A la fin, ce sont les anglais qui émergent en sauveurs de l'Europe pour la plus grande autosatisfaction anglo-saxonne. On n'est pas obligé d'adhérer.

Avis publié par Fabienne le 26 novembre 2023

Film intéressant, batailles bien représentées, quand à sa vie privée, qui la connait réellement ?

Avis publié par Thierry le 26 novembre 2023

Images somptueuses mais survol dilletante du grand homme. Ce Napoléon de Ridley Scott ne fera pas date. Même les batailles sont râtées et évoquent plus « Le seigneur des anneaux » que le « Guerre et paix » de Bondartchouk, maître incontesté en la matière.

Avis publié par patrick le 23 novembre 2023

J'ai beaucoup aimé le film. Bien sûr ce n'est pas un documentaire. Phoenix impressionnant. Les scènes batailles superbe bref.

Avis publié par Jeremy le 22 novembre 2023

Très déçu par ce film sans saveur. Très esthétique et pas assez précis, je me suis ennuyé.

Donner mon avis sur Napoléon

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.