Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
The House That Jack Built, affiche

The House That Jack Built

(2 votes et 2 avis)
Ajouter à mes favoris
Policier / Espionnage 2h35 Avant-première VO

Nationalité : Danemark, France, Suède
Genre : Thriller
Réalisateur : Lars von Trier
Techniciens : Lars von Trier (Scénariste) , Manuel Alberto Claro (Directeur artistique) , Jenle Hallund (Scenario original)
Durée : 2h35
Date de sortie : 17/10/2018
Année de réalisation : 2018
Année de sortie : 2018
Date de mise en salle : 17/10/2018

Galerie : photos & vidéos

Jack, tueur en série, revendique une soixantaine de meurtres. Cet assassin méthodique revient sur le sort qu'il a réservé à cinq victimes, toutes des femmes. Jack est fou, atteint de TOC et narcissique. Seuls les meurtres lui permettent de se soulager. Jack se prend pour un artiste, ce que conteste vigoureusement Verge, un vieillard à qui il se confie. Alors que l'ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher, ce qui exaspère Jack et lui met la pression, il décide - contre toute logique - de prendre de plus en plus de risques.

Présenté hors-compétition à Cannes en mai, The House That Jack Built était, à l’origine, un projet conçu pour la télévision. Ce film controversé – comme la plupart des œuvres de Lars von Trier – tourné entre la Suède et le Danemark. Dans une interview, le cinéaste a confié que le personnage de Jack est proche de Donald Trump.

2 avis sur The House That Jack Built

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par nathalie le 23 octobre 2018

S'il ne s'était pas agit de Lars Van Trier j'avoue que la bande annonce m'aurait fait renoncer tant les images sont violentes. Mais bon... Lars Van Trier... Matt Dillon...
Que dire ? En effet, une violence insoutenable mais également des images magnifiques et surtout le message que j'ai vu dans ce film fleuve, celui de notre potentiel à la destruction au-delà même de la violence psychotique de Jack à l'égard des être humains car Lars y dénonce également celle faite aux animaux et à la nature. J'y vois également une dénonciation à travers "l'œuvre" de Jack du mal de ce siècle, la déconsidération de l'humain au profit de sa perception en tant qu'objet.
C'est un film qui est interdit aux moins de 16 ans mais que j'aimerai voir interdit aux jeunes en général ou alors accompagnés d'adultes matures avec qui pouvoir échanger ensuite. Je pense également que les âmes sensibles doivent être averties. On est pas dans un thriller anodin mais dans l'horreur potentiellement possible.
Bref... un film que je me garderai de recommander mais qui mérite d'être vu...

Publié par Philippe le 19 octobre 2018

Film étrange et original. Matt Dillon parfait en serial killer prophétique. On peut long tout de même.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !