Venom: Let There Be Carnage

De Andy Serkis (2020)
Cinémas Action / Aventure 1h30

Réalisation : Andy Serkis
Principaux artistes : Tom Hardy, Michelle Williams, Naomie Harris, Woody Harrelson
Genre : Action / Aventure - Super-héros
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 1h30
Année de réalisation : 2020
Date de sortie : 20 octobre 2021
Distributeur : Sony Pictures France

Présentation

Le journaliste Eddie Brock doit gérer le symbiote qui le transforme en Venom, une créature maléfique. Alors qu'il se débat avec son double, il va bientôt devoir affronter le redoutable tueur en série complètement fou Cletus Kassady. Après avoir mordu Eddie, celui-ci est frappé de phénomènes étranges. Ayant contracté le symbiote Carnage, il se transforme en super vilain. Il réussit à s'échapper de l'asile-prison dans lequel on l'avait enfermé.

Après le succès commercial du premier opus, qui a rapporté 854 millions de dollars au box office mondial pour un budget d'environ 100 millions de dollars, une suite à Venom était une évidence. Pour Venom : Let There Be Carnage le réalisateur Andy Serkis, connu pour avoir interprété Gollum dans la trilogie Le Seigneur des anneaux puis dans les films Le Hobbit, succède à Ruben Fleischer. Au casting, Tom Hardy conserve le rôle-titre et fera désormais face à Woody Harrelson.

Casting

Réalisation : Andy Serkis

Distribution : Tom Hardy (Eddie Brock / Venom), Michelle Williams (Anne Weying), Naomie Harris (Frances Louise Barrison / Shriek), Woody Harrelson (Cletus Kasady / Carnage), Reid Scott (Dr Dan Lewis), Stephen Graham (le détective Patrick Mulligan / Toxin), Peggy Lu (Mrs. Chen), Sean Delaney, William W. Barbour (Sedan Driver), Jessie Vinning (Carnival Adult), Laurence Spellman, Alfredo Tavares (SFPD Uniformed)

Casting technique : Kelly Marcel (Scénario), Marco Beltrami (Musique)

Derniers avis

Avis publié par Z Louison le 30 octobre 2021

Meilleur que le premier opus.

Pas des films de forcenés, en fait les références aux maitres contemporains
du zen, et de la méditation (lâcher-prise) : Eckart Tolle de le premier venom,
Osho dans celui ci confirment qu'on n'est pas dans le côté attendu de la Force.
Un culte-movie pour les initiés et les fans de pop-culture.

1 avis sur Venom: Let There Be Carnage

Avis publié par Z Louison le 30 octobre 2021

Meilleur que le premier opus.

Pas des films de forcenés, en fait les références aux maitres contemporains
du zen, et de la méditation (lâcher-prise) : Eckart Tolle de le premier venom,
Osho dans celui ci confirment qu'on n'est pas dans le côté attendu de la Force.
Un culte-movie pour les initiés et les fans de pop-culture.

Donner mon avis sur Venom: Let There Be Carnage

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux