Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
Voyoucratie, Affiche

Voyoucratie

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris

Nationalité : France
Genre : Policier / Espionnage
Réalisateur : FGKO
Techniciens : FGKO (Scénariste) , Kenma Shindo (Compositeur)
Durée : 1h24
Date de sortie : 31/01/2018
Année de réalisation : 2015
Année de sortie : 2018
Date de mise en salle : 31/01/2018

Galerie : photos & vidéos

Sam, un jeune voyou à peine sorti de prison, tente de se réinsérer et d'être un bon père pour son fils. Mais il s'avère que tout est plus compliqué qu'il ne le pensait et Sam retombe dans ses travers. Il est vite arrêté et obligé de faire l'informateur pour un policier corrompu. Son ancienne petite amie, qui n'est jamais venue le visiter en prison, voit son soudain changement d'attitude d'un très mauvais œil. Alors qu'il est plein de bonnes résolutions, il est vite rattrapé par le milieu. Il sombre peu à peu dans un engrenage criminel.

Au début du tournage, l’équipe n’avait ni argent ni autorisation, contraignant parfois la police à intervenir. FGKO, dont c’est le premier film, se souvient : « On tournait une scène de braquage avec homicide et fuite à scooter. C'était tellement réaliste qu'ils y ont cru ! ». Voyoucratie a été remarqué dans plusieurs festivals, dont le Manchester Film Festival, où il a reçu quatre prix majeurs.
 

1 avis sur Voyoucratie

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par David le 11 février 2018

Un film de genre, porté par de bons acteurs. Le scénario n'est pas ausi ambitieux ni aussi subtil que celui d'Un Prophète de Audiard, mais il tient la route. On adhère à l'histoire de ces petits voyous interprétés de façon crédible.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !