West Side Story

De Steven Spielberg (2021)
Cinémas Film musical 2h36

Réalisateur : Steven Spielberg
Principaux artistes : Ansel Elgort, Rachel Zegler, Ariana DeBose, David Alvarez
Genre : Film musical
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 2h36
Année de réalisation : 2021
Date de sortie : 8 décembre 2021
Distributeur : The Walt Disney Company France

Présentation

Dans le West Side à New York, deux bandes s'affrontent : les Jets, Américains blancs dirigés par Riff, et les Sharks, immigrés portoricains dont le chef est Bernardo. Au cours d'un bal, Maria, la sœur de Bernardo, rencontre Tony, l'ancien chef des Jets. Alors qu'ils tombent amoureux, la rivalité entre les deux clans s'envenime.

Cinéaste superstar, Steven Spielberg signe son premier remake ainsi que sa première comédie musicale avec West Side Story. Un rêve qui se réalise pour le réalisateur de 75 ans à l'origine, entre autres, de Jurassic Park, E.T. l'extraterrestre ou encore Les Dents de la mer. Soixante ans après le film de Robert Wise, Steven Spielberg s'empare à son tour du célébrissime spectacle de Broadway de Jerome Robbins et Stephen Sondheim, décédé il y a peu.

Casting

Réalisateur : Steven Spielberg

Distribution : Ansel Elgort (Tony), Rachel Zegler (Maria), Ariana DeBose (Anita), David Alvarez (Bernardo), Rita Moreno (Valentina), Corey Stoll (le lieutenant Schrank), Brian d'Arcy James (l'agent Krupke), Maddie Ziegler (Velma), Curtiss Cook (Abe), Ana Isabelle (Rosalia), Mike Faist (Riff), Ezra Menas (Anybodys)

Casting technique : Tony Kushner (Scénariste), David Newman (Compositeur), Arthur Laurents (Scénariste), Leonard Bernstein (Compositeur)

West Side Story : la critique

Le retour du roi Spielberg

À bientôt 75 ans, Steven Spielberg signe son tout premier remake, celui d'un classique absolu : West Side Story, triomphe public et critique à Broadway puis sur grand écran.

Remakes et reboots en pagaille, standardisation des récits, sérialisation à outrance de la toute-puissante Walt Disney Company et de sa poule aux œufs d'or Marvel, dont chaque film semble être le teaser du suivant et/ou assurer le service après-vente du précédent : Hollywood souffre de sa volonté maladive d'assurer des revenus réguliers en proposant à son public des spectacles calibrés et rassurants... Qu'attendre, dès lors, d'un des cinéastes les plus importants de ces cinquante dernières années, mais qui, pour autant, n'est pas tout à fait étranger à l'état contemporain du blockbuster ? Et qui, avec West Side Story, livre son tout premier remake ?

Cinéaste idéal pour époque idoine

La filmographie de Spielberg est fréquemment traversée de renvois aux images marquantes, traumas et émerveillements de son enfance – mais c'est le plus souvent par le biais de citations allusives. Le fait que l'auteur, cette fois, signe coup sur coup deux projets en prise directe avec ses jeunes années, West Side Story, le classique de Jerome Robbins et Robert Wise, lui-même adapté du musical de Bernstein, Sondheim et Laurents, et sorti en salle en 1961, alors que Spielberg n’avait que 15 ans, puis The Fabelmans, annoncé comme très autobiographique et attendu pour 2022, n'est sans doute pas innocent. Il y a par ailleurs fort à parier que le sens du découpage consommé et la fluidité souveraine de la mise en scène de Spielberg s'accordent à merveille avec le genre de la comédie musicale, et qu'il soit pour lui l'occasion, après la science-fiction, le récit d'aventures, le drame, le film de guerre... d'ajouter une corde à son arc. Gageons également que tout ce qui tient lieu d'arrière-plan, puis d'obstacle, à l'histoire d'amour entre Tony et Maria, l'opposition entre les Jets et les Sharks, deux bandes rivales, l'une issue de la classe ouvrière blanche, l'autre de la communauté portoricaine, devrait, dans un film conçu sous la législature Trump, entrer en résonance avec les tensions qui traversent la société américaine.

En somme, le cinéaste, qui sait faire de toute scène – de danse, de dialogue ou de guerre, qu'importe – une chorégraphie puis, dans un même mouvement, de la transformer en un réagencement rêvé – tout autant qu'une évocation acérée – du réel, devrait ici s'en donner à cœur joie.

Derniers avis

Avis publié par Catherine le 27 décembre 2021

Film génial, ne pas hésiter à aller le voir même si vous l'avez déjà dans les années passées. Il y a toujours des scènes géniales qui sont touchantes.

Avis publié par Sophie le 22 décembre 2021

J’y allais à reculons tant j’avais aimé l’œuvre initiale. Mais je dois dire que la refonte par Steven Spielberg est magnifique, les danseurs stupéfiants de talent et les jeux des actrices et des acteurs de toute beauté.

Avis publié par Remy le 19 décembre 2021

Œuvre magistrale sublimée par un Spielberg au top de son art. Les acteurs danseurs sont époustouflants de beauté et de talent. Bravo.

Avis publié par Caroline le 15 décembre 2021

Magnifique réalisation pour ce morceau d'anthologie du cinéma américain.
Si on fait abstraction de la mise en avant des voyous New Yorkais des années 50, les chorégraphies, les chansons, les couleurs et jeux de lumières nous enchantent pendant deux heures et demie.
Un régal !

Avis publié par Gattégno Jean-Pierre le 11 décembre 2021

Steven Spielberg a du savoir-faire, c'est indéniable, et aussi de l'argent, ce qui lui a permis de refaire ce remake à grand spectacle. Malheureusement (ou plutôt heureusement), ni le savoir-faire ni l'argent, ne tiennent lieu de génie ou de folie. C'est précisément cela qui a donné cet extraordinaire souffle au West Side Story numéro 1 (celui de Jérôme Robbins et Robert Wise) et qui a manqué au West Side Story numéro 2 (celui de Steven Spielberg).
Le film de Steven Spielberg est à la traîne du West Side Story numéro 1, on y retrouve la même musique, les mêmes chansons, les mêmes scènes avec quelques variantes dans les décors et dans les dialogues, lesquels parfois lourdement pédagogiques, destinés à faire comprendre la misère sociale dans laquelle se débattent les protagonistes de cette histoire. Cela ne suffit pas à en faire un film différent du premier.
Retenons, tout de même que le personnage de Chino, celui que Bernardo, le frère de Maria, destinait à sa sœur, un brave gars au demeurant, même s'il devient l'assassin de Tony est un peu plus fouillé que celui du film précédent. Il faut aussi saluer les très belles scènes de ballet, joliment chorégraphiées. Mais tout cela ne réussit pas à en faire un film original. C'est, en gros, un copier-coller de son frère aîné, auquel il n'apporte rien. C'est comme si un écrivain admiratif de Victor Hugo avait recopié Les Misérables, en en changeant de-ci de-là quelques passages. C'est fort dommage et inutile.

Paris 1
UGC Ciné Cité Les Halles
Forum des Halles, accès Porte du Jour, Place de la Rotonde
Paris 1er
VO
09:00 12:00 15:05 18:15 21:20
Paris 9
UGC Opéra
32 boulevard des Italiens
Paris 9e
VO
13:45 16:55 20:05
Paris 13
MK2 Bibliothèque
128 avenue de France
Paris 13e
VO
10:40 14:00 17:15 20:30
Paris 14
Gaumont Parnasse
3 rue d'Odessa
Paris 14e
VO
10:20 13:45 17:00 20:15
Paris 15
Le Chaplin - Saint-Lambert
6 rue Péclet
Paris 15e
14:50
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
VO
15:45
UGC Cyrano
7 rue Rameau
78000 Versailles
VO
20:00
Banlieue 92
Gérard-Philipe
2 rue A. Le Nôtre
92350 Le Plessis-Robinson
VF
14:10
VO
16:00
Paris 1
UGC Ciné Cité Les Halles
Forum des Halles, accès Porte du Jour, Place de la Rotonde
Paris 1er
VO
09:00 12:00 15:05 18:15 21:20
Paris 9
UGC Opéra
32 boulevard des Italiens
Paris 9e
VO
13:45 16:55 20:05
Paris 13
MK2 Bibliothèque
128 avenue de France
Paris 13e
VO
10:40 14:00 17:15 20:30
Paris 14
Gaumont Parnasse
3 rue d'Odessa
Paris 14e
VO
10:20 13:45 17:00 20:15
Paris 15
Le Chaplin - Saint-Lambert
6 rue Péclet
Paris 15e
17:30
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
VO
20:30
UGC Ciné Cité Vélizy
2, avenue de l’Europe Centre commercial Vélizy 2
78140 Vélizy-Villacoublay
VO
10:50
UGC Cyrano
7 rue Rameau
78000 Versailles
VO
20:00
Banlieue 92
L'Alcazar
1 rue de la Station
92600 Asnières-sur-Seine
VO
21:00
Gérard-Philipe
2 rue A. Le Nôtre
92350 Le Plessis-Robinson
VO
20:15
Banlieue 93
Fauvette
21 avenue D Perdrige
93360 Neuilly-Plaisance
VO
20:45
Paris 1
UGC Ciné Cité Les Halles
Forum des Halles, accès Porte du Jour, Place de la Rotonde
Paris 1er
VO
09:00 12:00 15:05 18:15 21:20
Paris 9
UGC Opéra
32 boulevard des Italiens
Paris 9e
VO
10:40 13:45 16:55 20:05
Paris 13
MK2 Bibliothèque
128 avenue de France
Paris 13e
VO
10:40 14:00 17:15 20:30
Paris 14
Gaumont Parnasse
3 rue d'Odessa
Paris 14e
VO
10:20 13:45 17:00 20:15
Paris 15
Le Chaplin - Saint-Lambert
6 rue Péclet
Paris 15e
15:45
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
VO
16:00
UGC Ciné Cité Vélizy
2, avenue de l’Europe Centre commercial Vélizy 2
78140 Vélizy-Villacoublay
VO
10:50
UGC Cyrano
7 rue Rameau
78000 Versailles
VO
20:00
Banlieue 91
Kinépolis Brétigny
5 rue Michèle Morgan ZAC de la Maison neuve, Les Promenades de Brétigny
91220 Brétigny-sur-Orge
10:30
Banlieue 92
L'Alcazar
1 rue de la Station
92600 Asnières-sur-Seine
VO
14:55
Gérard-Philipe
2 rue A. Le Nôtre
92350 Le Plessis-Robinson
VO
14:00
Banlieue 93
Fauvette
21 avenue D Perdrige
93360 Neuilly-Plaisance
VF
17:45
Paris 1
UGC Ciné Cité Les Halles
Forum des Halles, accès Porte du Jour, Place de la Rotonde
Paris 1er
VO
09:00 12:00 15:05 18:15 21:20
Paris 9
UGC Opéra
32 boulevard des Italiens
Paris 9e
VO
13:45 16:55 20:05
Paris 13
MK2 Bibliothèque
128 avenue de France
Paris 13e
VO
10:40 14:00 16:40
Paris 14
Gaumont Parnasse
3 rue d'Odessa
Paris 14e
VO
10:20 13:45 17:00 20:15
Paris 15
Le Chaplin - Saint-Lambert
6 rue Péclet
Paris 15e
15:55
Banlieue 77
Studio 31
31 Place d'Ariane Centre urbain Chessy Val d'Europe
77700 Chessy
VO
20:45
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
VO
14:00
UGC Cyrano
7 rue Rameau
78000 Versailles
VO
20:00
Banlieue 93
Fauvette
21 avenue D Perdrige
93360 Neuilly-Plaisance
VO
16:15
Paris 1
UGC Ciné Cité Les Halles
Forum des Halles, accès Porte du Jour, Place de la Rotonde
Paris 1er
VO
09:00 12:00 15:05
Paris 9
UGC Opéra
32 boulevard des Italiens
Paris 9e
VO
13:45 16:55 20:05
Paris 13
MK2 Bibliothèque
128 avenue de France
Paris 13e
VO
10:40 14:00 17:15
Paris 14
Gaumont Parnasse
3 rue d'Odessa
Paris 14e
VO
10:20 13:45 17:00 20:15
Paris 15
Le Chaplin - Saint-Lambert
6 rue Péclet
Paris 15e
14:50
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
VO
18:00
UGC Cyrano
7 rue Rameau
78000 Versailles
VO
20:00
Banlieue 92
Gérard-Philipe
2 rue A. Le Nôtre
92350 Le Plessis-Robinson
VO
20:00
Banlieue 93
Fauvette
21 avenue D Perdrige
93360 Neuilly-Plaisance
VO
20:45
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
16:00
Banlieue 93
Espace Georges Simenon
Pl. Carnot
93110 Rosny-sous-Bois
15:15
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
20:30

5 avis sur West Side Story

Avis publié par Catherine le 27 décembre 2021

Film génial, ne pas hésiter à aller le voir même si vous l'avez déjà dans les années passées. Il y a toujours des scènes géniales qui sont touchantes.

Avis publié par Sophie le 22 décembre 2021

J’y allais à reculons tant j’avais aimé l’œuvre initiale. Mais je dois dire que la refonte par Steven Spielberg est magnifique, les danseurs stupéfiants de talent et les jeux des actrices et des acteurs de toute beauté.

Avis publié par Remy le 19 décembre 2021

Œuvre magistrale sublimée par un Spielberg au top de son art. Les acteurs danseurs sont époustouflants de beauté et de talent. Bravo.

Avis publié par Caroline le 15 décembre 2021

Magnifique réalisation pour ce morceau d'anthologie du cinéma américain.
Si on fait abstraction de la mise en avant des voyous New Yorkais des années 50, les chorégraphies, les chansons, les couleurs et jeux de lumières nous enchantent pendant deux heures et demie.
Un régal !

Avis publié par Gattégno Jean-Pierre le 11 décembre 2021

Steven Spielberg a du savoir-faire, c'est indéniable, et aussi de l'argent, ce qui lui a permis de refaire ce remake à grand spectacle. Malheureusement (ou plutôt heureusement), ni le savoir-faire ni l'argent, ne tiennent lieu de génie ou de folie. C'est précisément cela qui a donné cet extraordinaire souffle au West Side Story numéro 1 (celui de Jérôme Robbins et Robert Wise) et qui a manqué au West Side Story numéro 2 (celui de Steven Spielberg).
Le film de Steven Spielberg est à la traîne du West Side Story numéro 1, on y retrouve la même musique, les mêmes chansons, les mêmes scènes avec quelques variantes dans les décors et dans les dialogues, lesquels parfois lourdement pédagogiques, destinés à faire comprendre la misère sociale dans laquelle se débattent les protagonistes de cette histoire. Cela ne suffit pas à en faire un film différent du premier.
Retenons, tout de même que le personnage de Chino, celui que Bernardo, le frère de Maria, destinait à sa sœur, un brave gars au demeurant, même s'il devient l'assassin de Tony est un peu plus fouillé que celui du film précédent. Il faut aussi saluer les très belles scènes de ballet, joliment chorégraphiées. Mais tout cela ne réussit pas à en faire un film original. C'est, en gros, un copier-coller de son frère aîné, auquel il n'apporte rien. C'est comme si un écrivain admiratif de Victor Hugo avait recopié Les Misérables, en en changeant de-ci de-là quelques passages. C'est fort dommage et inutile.

Donner mon avis sur West Side Story

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !