Yao

De Philippe Godeau (2018)
Cinémas Comédie dramatique 1h43

Réalisation : Philippe Godeau
Principaux artistes : Omar Sy, Lionel Louis Basse, Fatoumata Diawara, Germaine Acogny
Genre : Comédie dramatique
Nationalité : France
Durée : 1h43
Année de réalisation : 2018
Date de sortie : 23 janvier 2019

Présentation

Seydou Tall, un célèbre acteur français, se rend un jour au Sénégal pour dédicacer son livre. C'est la première fois qu'il visite le pays de ses ancêtres. À l'aéroport l'attend Yao, un jeune garçon de 13 ans qui a traversé le pays pour le rencontrer. Touché par cet enfant, l’acteur décide de fuir ses obligations et de le raccompagner chez lui en voiture. Après avoir fait une halte dans un village, ils reprennent la route, mais leur véhicule tombe en panne. Or, Seydou doit prendre l'avion le soir-même à Dakar. Auprès de Yao et de la jolie Gloria, Seydou entreprend de découvrir ses racines.

Avec Yao, Philippe Godeau – réalisateur du Dernier pour la route et de 11.6 – cherchait à « faire ressentir que, pas si loin de nous, des gens vivent différemment et que cette différence est inspirante ». Ce film sur la paternité est dédié aux pères du cinéaste et d’Omar Sy. C’est le chanteur M, qui avait déjà travaillé pour le cinéma, qui a composé la bande originale du film.

Casting

Réalisation : Philippe Godeau

Distribution : Omar Sy (Seydou Tall), Lionel Louis Basse (Yao), Fatoumata Diawara (Gloria), Germaine Acogny (Tanam), Alibeta (chauffeur de taxi), Gwendolyn Gourvenec (Laurence Tall), Aristote Laios

Casting technique : Philippe Godeau (Scénario), M (Musique), Agnès de Sacy (Scénario)

Derniers avis

Avis publié par Remy le 2 février 2019

Une belle histoire dans le Sénégal de 2018.
Omar Sy y apparaît lui-même, authentique, mais carrément ébahi par le fait que son pays est encore bien trop peu développé même si l’iPhone y passe bien et qu’on peut payer son essence et ses chips en carte bancaire.

Les chemins, les routes demeurent pour la plupart encore en terre sablonneuse si poussiéreuse. Heureusement les paysages restent éblouissants, les magnifiques baobabs donnent un cachet et un charme authentique.
Bien sûr quelques grands axes sont goudronnés, mais quand on voit les trains on se croirait dans l’Inde de Ghandi ! Les centres des villes et des villages apparaissent encore si pauvres, surpeuplés.
Les yeux d’Omar Sy vont écarquiller devant l’islamisme bruyant, parfois très contraignant et souvent réellement envahissant.

Cette réalité du Sénégal d’aujourd’hui , ces faits, sont traités de façon très humaine, plus sympathique qu’humoristique, et l’histoire de complicité entre le héros Omar Sy et le jeune garçon plus hardi que timide est magnifique.

« Le hasard c’est Dieu qui se promène incognito »...Evidemment !

1 avis sur Yao

Avis publié par Remy le 2 février 2019

Une belle histoire dans le Sénégal de 2018.
Omar Sy y apparaît lui-même, authentique, mais carrément ébahi par le fait que son pays est encore bien trop peu développé même si l’iPhone y passe bien et qu’on peut payer son essence et ses chips en carte bancaire.

Les chemins, les routes demeurent pour la plupart encore en terre sablonneuse si poussiéreuse. Heureusement les paysages restent éblouissants, les magnifiques baobabs donnent un cachet et un charme authentique.
Bien sûr quelques grands axes sont goudronnés, mais quand on voit les trains on se croirait dans l’Inde de Ghandi ! Les centres des villes et des villages apparaissent encore si pauvres, surpeuplés.
Les yeux d’Omar Sy vont écarquiller devant l’islamisme bruyant, parfois très contraignant et souvent réellement envahissant.

Cette réalité du Sénégal d’aujourd’hui , ces faits, sont traités de façon très humaine, plus sympathique qu’humoristique, et l’histoire de complicité entre le héros Omar Sy et le jeune garçon plus hardi que timide est magnifique.

« Le hasard c’est Dieu qui se promène incognito »...Evidemment !

Donner mon avis sur Yao

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux