Bond symphonique : rien que pour vos oreilles

Prisca Demarez © Ma Prod

Le temps de deux soirées, les 11 et 12 février, le Grand Rex rend hommage avec un orchestre de cinquante musiciens et deux chanteurs à la mythologie de James Bond à travers le concert « Bond symphonique ».

Un thème indémodable

En soixante ans, depuis sa confrontation au Dr No en 1962, et vingt-cinq films, James Bond a changé plusieurs fois de visage, prenant tour à tour celui de Sean Connery ou de Daniel Craig, de Roger Moore ou de Pierce Brosnan. Faisant fi de ces mutations au fil des époques et à l’image de la célèbre séquence d’introduction au revolver ou de l’indispensable smoking, son thème musical est resté tout aussi éternel que les diamants. Ce morceau de jazz symphonique au riff de guitare frénétique et aux cuivres rugissants a été réalisé par Monty Norman et John Barry pour le premier des volets cinématographiques consacrés à l’espion britannique. Il en est depuis devenu l’emblème incontournable.

Pas question donc de prendre à la légère un tel classique de la musique de film. Le concert « Bond symphonique » réunit cinquante musiciens des orchestres Colonne et Musidrama, dirigés par Samuel Sené, pour faire honneur aux mélodies et ritournelles accompagnant l’agent 007.

Des morceaux cultes

Outre le célèbre thème, John Barry a signé les bandes originales toutes aussi fameuses de près de la moitié des films de la saga. D’autres compositeurs aussi différents que l’ex-producteur des Beatles George Martin, le Français Éric Serra ou l’Américain Thomas Newman y ont également apporté leur patte.

Les missions cinématographiques du personnage créé par Ian Fleming ne seraient toutefois pas ce qu’elles sont sans leurs chansons cultes. La liste même de leurs interprètes donne le tournis, de Nancy Sinatra à Adele, de Tom Jones à Paul McCartney, ou encore Madonna, Alicia Keys et Duran Duran. Et tout le monde se souvient des voix de Tina Turner pour GoldenEye ou de Shirley Bassey et son Goldfinger, véritables hits de la pop, que connaissent même ceux qui n’auraient jamais vu un James Bond. Des morceaux qu’interpréteront pour l’occasion, en compagnie de l’orchestre, Prisca Demarez et Gwendal Marimoutou, qui ont déjà donné de leur voix dans plusieurs comédies musicales à succès.

Dans ce temple nonagénaire du cinéma qu’est le Grand Rex, ce concert fera revivre uniquement par la musique les souvenirs des plus grands moments de la saga James Bond. À chacun de se refaire alors le film dans sa tête !

Bond symphonique au Grand Rex les 11 et 12 février 2023

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Le chanteur, compositeur et arrangeur français, qui sublime le paysage musical depuis le début des années 2000, termine sa tournée française au Trianon le 23 avril prochain. L’occasion d’offrir à nouveau un écrin à son dernier album en date, Les Cent Prochaines Années, produit avec le réalisateur Sage.

Le temps de trois soirées exceptionnelles, les 10, 11 et 12 avril, dans l’Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique, l’Orchestre philharmonique de Radio France interprétera l’intégrale des sept symphonies de Jean Sibelius, accompagnée de son Concerto pour violon joué par Hilary Hahn. Un événement qui révélera toute l’ampleur du répertoire du compositeur finlandais.

Publié le 21 mars 2024 [Concerts]

Clinton Fearon, ex-membre des légendaires Gladiators, revient à Paris pour un concert au New Morning le 4 avril prochain. Au programme : tubes reggae et présentation de son dernier album acoustique en date, Survival Vibration, accompagné du guitariste Kubix.

Publié le 21 mars 2024 [Concerts]

À l’occasion de la sortie de L’Extraordinarium, album revisitant trente ans de carrière, le groupe français Dionysos sera sur la scène du Zénith de Paris le 4 avril prochain pour un concert riche d’une merveilleuse intensité.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.