[expo] Métro ! Le Grand Paris en mouvement : Jamais trop

© Gaston Bergeret – Cécile Septet, Cité de l'Architecture et du Patrimoine, 2023

La Cité de l’Architecture et du Patrimoine plonge dans les entrailles du métro pour raconter son histoire et les défis de sa construction, mais aussi dévoiler les contours du futur Grand Paris Express.

« Grâce à la foudre ravie à Jupiter, la race issue de Prométhée est transportée dans les antres souterrains. » Cette devise du Métropolitain parisien due à son grand ingénieur Fulgence Bienvenüe dit tout du caractère démesuré, quasi fantasmatique, porté par ce réseau de transport au cœur du quotidien de millions de Franciliens. Dès l’entrée de l’exposition que lui consacre la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, c’est à une descente dans les profondeurs des souterrains que nous sommes invités : de la construction des tunnels des premières lignes du métro, tenant parfois du prodige d’ingénierie, au gigantisme fantastique des tunneliers du Grand Paris Express.

Révolution

À la fin du XIXe siècle, comme d’autres grandes villes mondiales à la population grandissante, Paris se dote d’un réseau de transports en commun. Dessins, animations et plans retracent cet impressionnant défi technique qui promeut un grand progrès et finit par faire oublier les réticences à circuler sous terre. Avec ses stations aux carreaux blancs, ses rames et ses entrées aux édicules Art nouveau d’Hector Guimard inspirés par la nature, le métro s’impose et achève la modernisation de Paris après les grands travaux haussmanniens. Décor régulier du cinéma, des extraits de films, de Robert Bresson ou de Leos Carax notamment, témoignent de l’imaginaire qu’il suscite.

Le Grand Paris

D’abord circonscrit aux limites de l’enceinte de Thiers, le réseau de transport connaît un développement géographique qui raconte celui de la métropole parisienne avec, en 1977, le Réseau express régional (RER) jusqu’au futur Grand Paris Express. L’exposition présente ce dernier avec ses quatre nouvelles lignes, ses 68 gares et même ses éléments graphiques, son mobilier et sa signalétique. Confiée pour chacune à un binôme composé d’un architecte et d’un artiste, d’Eva Jospin à Daniel Buren en passant par Tatiana Trouvé, l’allure des futures stations se dévoile en exclusivité à travers maquettes et documents préparatoires. La conclusion est donnée aux architectes, urbanistes, artistes, penseurs et écrivains, tels que Jacques Ferrier, Aurélien Bellanger ou Cynthia Fleury, qui partagent leur regard sur ce projet à l’ampleur inédite, le plus grand d’Europe.

Exposition Métro ! Le Grand Paris en mouvement à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, à découvrir jusqu'au 2 juin 2024

Partager cet article sur :

Nos derniers articles

Publié le 28 février 2024 [Musées, Expositions]

La transparence était pour lui l’art de « garder le mystère ». Le musée Yves Saint Laurent Paris s’empare du travail du couturier dans un jeu du montré/caché par la matière, en regard et à l’épreuve d’œuvres d’art qui courent sur trois siècles.

Publié le 21 février 2024 [Musées, Expositions]

Pour la première fois à Paris depuis 1930, une rétrospective est consacrée à l’œuvre d’Étienne Dinet. L’Institut du Monde Arabe offre de découvrir cette œuvre baignée par le soleil et la grâce.

Publié le 14 février 2024 [Musées, Expositions]

Le Musée de l’Homme propose une exposition consacrée aux relevés d’art préhistorique. Pensée pour un public adulte autant que pour les plus jeunes, Préhistomania revient sur la fascination universelle autour des origines de l’humanité.

Le Musée Maillol propose la toute première rétrospective de l’œuvre du peintre congolais, reconnu pour ses toiles vives, franches, et son utilisation de l’autoportrait comme vecteur de messages moins innocents qu’ils n’en ont l’air.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.