Robert Bresson : son actualité culturelle

Découvrez toute l'actualité culturelle présente, passée et future de Robert Bresson, que l'on a déjà pu voir dans 14 films à Paris.

Sa programmation en images

Tous les événements culturels passés avec Robert Bresson

Par le passé, des œuvres avec Robert Bresson ont déjà été jouées à Paris ou dans sa région... Découvrez les événements culturels, ainsi que les films, dans lesquels l'artiste est apparu(e) ces dernières années.

Filmographie (14)

1982 - L'Argent : scénario, réalisation
Drame / France, Suisse / Réalisé par Robert Bresson
Libéré de prison, un jeune délinquant révolté et marqué par le destin trouve refuge auprès d'une femme qu'il assassinera pourtant pour une modique somme d'argent.

1977 - Le Diable probablement : réalisation, scénario
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
Toutes les menaces qui pèsent sur notre civilisation (pollution, gaspillage des ressources naturelles) vues à travers la vie d'un groupe d'adolescents, dont l'un ira, par désespoir, jusqu'au suicide.

1974 - Lancelot du Lac : réalisation, scénario
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
Après avoir vainement cherché le Graal, le chevalier Lancelot rend son amour pour la reine Guenièvre, épouse du roi Artus, responsable de son échec.

1971 - Quatre nuits d'un rêveur : scénario, réalisation
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
Sur le Pont Neuf, un jeune peintre sauve une jeune fille du suicide. D'après "Les Nuits Blanches" de Dostoievski transposées dans le Paris d'aujourd'hui.

1969 - Une femme douce : réalisation, scénario
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
Une femme-enfant se révolte contre la soumission à laquelle son mari veut l'astreindre en se jetant par la fenêtre.

1967 - Mouchette : scénario, réalisation
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
Dans un village, à la campagne, la pathétique solitude d'une fillette entourée d'un père alcoolique et d'une mère tuberculeuse.

1966 - Au hasard Balthazar : scénario, réalisation
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
Après leur séparation, un âne et sa première maîtresse, une fillette, sont happés par un destin tragique et voient leurs vies sombrer dans la misère.

1962 - Le Procès de Jeanne d'Arc : réalisation
Drame - Drame historique / France / Réalisé par Robert Bresson
Le procès et la mort de Jeanne d'Arc. D'après les Minutes de son Procès.

1959 - Pickpocket : scénario, réalisation
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
Un pickpocket amateur est remarqué par un professionnel, qui va lui apprendre tous les trucs du "métier"..

1956 - Un condamné à mort s'est échappé : réalisation, scénario
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
En 1943, à Lyon, le lieutenant Fontaine, un prisonnier membre de la Résistance, prépare jour après jour son évasion du Fort de Montluc.

1951 - Journal d'un curé de campagne : scénario, réalisation
Drame / France / Réalisé par Robert Bresson
Un jeune prêtre, fraîchement sorti du séminaire, se retrouve dans le Nord de la France, animé d'une foi débordante, mais incompris de ses paroissiens.

1945 - Les Dames du bois de Boulogne : réalisation, scénario
Drame - Drame psychologique / France / Réalisé par Robert Bresson
Pour se venger de son amant, une femme lui fait épouser une demi-prostituée, avec la complicité de sa mère. D'après un épisode de Jacques le Fataliste de Diderot.

1943 - Les Anges du péché : réalisation, scénario
Drame - Drame psychologique / France / Réalisé par Robert Bresson
Une jeune fille du monde entre dans un couvent, consacré aux filles perdues, et s'attache à l'une d'elles malgré l'hostilité de la Supérieure. D'après une idée du R.P. Bruckberger.

1934 - Affaires publiques : réalisation
Comédie - Comédie satirique / France / Réalisé par Robert Bresson
Les trois journées d'un dictateur imaginaire.

Mieux connaître l'artiste... : la biographie

Date de naissance : 25 septembre 1901.
Lieu de naissance : Bromont-Lamothe France.
Date du décès : 18 décembre 1999.

Si tout a commencé de façon plus classique avec le mélodrame Les Anges du péché et Les Dames du bois de Boulogne - adapté d’un épisode de Jacques le Fataliste de Diderot avec l’aide de Jean Cocteau, le tournant dans la carrière du réalisateur Robert Bresson se fait avec Journal d’un curé de campagne, tiré de Bernanos, qui impose pour la suite les canons de son cinéma. Suit une filmographie intense, fiévreuse, riche en chefs-d’œuvre (Pickpocket, Un condamné à mort s’est échappé, Au hasard Balthazar...), notamment influencée par Dostoïevski (Une femme douce, Quatre nuits d’un rêveur) et qui a laissé une trace profonde dans le cinéma contemporain.

Si on sait que les frères Dardenne et Bruno Dumont font partie de ses héritiers affirmés, il ne faut pas oublier que de l’autre côté de l’Atlantique, Paul Schrader - durablement impressionné par Bresson - cite régulièrement le maître, que ce soit dans son célèbre American Gigolo, le moins connu mais aussi passionnant Light Sleeper ou dans le scénario de Taxi Driver, qui emprunte plusieurs thèmes à Journal d’un curé de campagne.

Le cinéma de Bresson : acteurs non professionnels, qui jouent en apparence de façon atone, utilisation parcimonieuse de la musique, thématique religieuse… Cette énumération, qui pourrait effrayer, fait au contraire la force du film et plus largement de l’œuvre du réalisateur, dont la pureté et la modernité impressionnent encore aujourd’hui.
Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.