Et vive la Commedia dell'Arte, tous comédiens !

Théâtres Comédie Pièces de théâtre

De et mise en scène Attilio Maggiulli. Avec Hélène Lestrade, Jean-Jacques Pivert, Valentina Vandelli, Roberto Armini.

Genre : Comédie
Lieu : Comédie Italienne, Paris 14e
Date de début : 1 octobre 2021
Tarifs : Places de 10 à 20€

Programmation : Mercredi, jeudi, vendredi, samedi : 19h.

Pour le confort et la santé de tous, merci de respecter les consignes sanitaires mises en œuvre par les lieux culturels : présentation d'un "pass sanitaire", port du masque, usage de gel hydroalcoolique et distanciation physique.

Présentation

Un délirant voyage dans le monde du masque.

L'événement Et vive la Commedia dell'Arte, tous comédiens ! est référencé dans notre rubrique Pièces de théâtre.

Derniers avis

Avis publié par Eric le 29 décembre 2021

- Etant donné le titre « Et vive la Commedia Dell’Arte », on s’attend à voir représentés les personnages emblématiques de la Commedia Dell’Arte. En réalité sur environ 1h30 de spectacle, seulement la moitié est consacrée à des saynètes et l’autre moitié est plutôt un exposé assez hors sujet et qui s’enlise irrémédiablement dans l’ennui perceptible.
Et malheureusement parmi les saynètes représentées, seuls Arlequin et Colombine figurent pendant un petit quart d’heure pas plus : pas de « Pantalone », pas de « Il Dottore » (si ce n’est la gérante des lieux à son insu) et autres personnages tels que : les « Innamoranti », « Il Capitano », « Pulcinella », « La Signora », « Brighella », …
Mais sont joués d’autres personnages soit réels (Mozart, Casanova, des pleureuses…) qui n’ont qu’un rapport lointain avec la Commedia Dell’arte soit imaginaires (la rose amoureuse, Carotte râpée) qui sont d’un intérêt très limité.
Bref, beaucoup de hors-sujet et de digressions et bien des personnages emblématiques de la Commedia Dell’Arte qui ne sont pas représentés alors que leurs costumes et leurs masques sont présents dans le fond de la scène, c’est terrible car le décor nous met l’eau à la bouche mais le contenu est vide !

- Attilio Maggiulli est le conteur et le piètre « metteur en scène ».
A son insu, il incarne le personnage de la commedia dell’arte « Il Dottore » : du fait de son sololique barbant qui occupe la moitié du spectacle et surtout de ces piètres transitions entre deux saynètes censées donner de l’entrain au spectacle mais qui tombent à l’eau, du type « La musica » ou autre formule creuses risibles. Il fait un peu le forcing pour demander l’assentiment des spectateurs pour faire croire que l’on vit un bon moment de théâtre mais personne n’y croit : les adultes hochent la tête par politesse et les enfants n’osent pas s’exprimer honnêtement car ils sont bien élevés mais mon dieu que c’est long et faiblard.

- La distribution se limite (outre la présence du conteur sans fin Attilio Maggiulli) à deux actrices et un seul acteur dont le jeu est passable sans plus.

- Seul le décor vaut le détour :
- la façade du théâtre certes un peu kitsch est tout de même féerique et réjouissante ;
- l’intérieur est une véritable caverne des merveilles ornée de masques et de costumes du théâtre italien.

Avis publié par DURAND SYLVAIN le 26 novembre 2021

Superbe moment pour les amoureux du théâtre, des saynètes savoureuses s'enchainent pour nous raconter l'histoire de la Commedia dell'Arte sous la houlette du maître des lieux Attilio Maggiulli.
Hélène Lestrade, Jean jacques Pivert, Valentina Vandelli et Rémi Ethuin rivalisent d'ingénuité de malice et d'humour pour notre plus grand bonheur, quelle délicieuse soirée ! Merci !

Principaux artistes liés à l'événement

Hélène Lestrade : au théâtre, Hélène Lestrade est à l'affiche de La Valse du guépard (Comédie Italienne) en 2021, Le Mouchoir de Marilyn Monroe (Comédie Italienne) en 2020 ou encore Le Collier de la princesse (Comédie Italienne) en 2019.

Attilio Maggiulli : au théâtre, Attilio Maggiulli est à l'affiche de La Valse du guépard (Comédie Italienne) en 2021, Qui a tué le Père Noël ? (Comédie Italienne) en 2021 ou encore Le Mouchoir de Marilyn Monroe (Comédie Italienne) en 2020.

Jean-Jacques Pivert : au théâtre, Jean-Jacques Pivert est à l'affiche de Le Collier de la princesse (Comédie Italienne) en 2019, Le Jardin des amours enchantées (Comédie Italienne) en 2014 ou encore Noblesse et bourgeoisie (Comédie Italienne) en 2013.

Valentina Vandelli : au théâtre, Valentina Vandelli est à l'affiche de La Valse du guépard (Comédie Italienne) en 2021, Nos vies (Théâtre Pixel) en 2021 ou encore Le Mouchoir de Marilyn Monroe (Comédie Italienne) en 2020.

Adresse du lieu

Comédie Italienne

Adresse : 17 rue de la Gaîté 75014 Paris 14e
Métro : Gaîté (13)
Réservation : 01.43.21.22.22 sf dim lun
Site web : www.comedie-italienne.fr

Plan d'accès

Comédie Italienne - Paris 14e
17 rue de la Gaîté

2 avis sur Et vive la Commedia dell'Arte, tous comédiens !

Avis publié par Eric le 29 décembre 2021

- Etant donné le titre « Et vive la Commedia Dell’Arte », on s’attend à voir représentés les personnages emblématiques de la Commedia Dell’Arte. En réalité sur environ 1h30 de spectacle, seulement la moitié est consacrée à des saynètes et l’autre moitié est plutôt un exposé assez hors sujet et qui s’enlise irrémédiablement dans l’ennui perceptible.
Et malheureusement parmi les saynètes représentées, seuls Arlequin et Colombine figurent pendant un petit quart d’heure pas plus : pas de « Pantalone », pas de « Il Dottore » (si ce n’est la gérante des lieux à son insu) et autres personnages tels que : les « Innamoranti », « Il Capitano », « Pulcinella », « La Signora », « Brighella », …
Mais sont joués d’autres personnages soit réels (Mozart, Casanova, des pleureuses…) qui n’ont qu’un rapport lointain avec la Commedia Dell’arte soit imaginaires (la rose amoureuse, Carotte râpée) qui sont d’un intérêt très limité.
Bref, beaucoup de hors-sujet et de digressions et bien des personnages emblématiques de la Commedia Dell’Arte qui ne sont pas représentés alors que leurs costumes et leurs masques sont présents dans le fond de la scène, c’est terrible car le décor nous met l’eau à la bouche mais le contenu est vide !

- Attilio Maggiulli est le conteur et le piètre « metteur en scène ».
A son insu, il incarne le personnage de la commedia dell’arte « Il Dottore » : du fait de son sololique barbant qui occupe la moitié du spectacle et surtout de ces piètres transitions entre deux saynètes censées donner de l’entrain au spectacle mais qui tombent à l’eau, du type « La musica » ou autre formule creuses risibles. Il fait un peu le forcing pour demander l’assentiment des spectateurs pour faire croire que l’on vit un bon moment de théâtre mais personne n’y croit : les adultes hochent la tête par politesse et les enfants n’osent pas s’exprimer honnêtement car ils sont bien élevés mais mon dieu que c’est long et faiblard.

- La distribution se limite (outre la présence du conteur sans fin Attilio Maggiulli) à deux actrices et un seul acteur dont le jeu est passable sans plus.

- Seul le décor vaut le détour :
- la façade du théâtre certes un peu kitsch est tout de même féerique et réjouissante ;
- l’intérieur est une véritable caverne des merveilles ornée de masques et de costumes du théâtre italien.

Avis publié par DURAND SYLVAIN le 26 novembre 2021

Superbe moment pour les amoureux du théâtre, des saynètes savoureuses s'enchainent pour nous raconter l'histoire de la Commedia dell'Arte sous la houlette du maître des lieux Attilio Maggiulli.
Hélène Lestrade, Jean jacques Pivert, Valentina Vandelli et Rémi Ethuin rivalisent d'ingénuité de malice et d'humour pour notre plus grand bonheur, quelle délicieuse soirée ! Merci !

Donner mon avis sur Et vive la Commedia dell'Arte, tous comédiens !

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux
CÉRÉMONIE DES MOLIÈRES