En application des directives gouvernementales, tous les lieux culturels sont fermés jusqu’à nouvel ordre • • •

Une histoire d'amour

(4 votes et 4 avis)
Ajouter à mes favoris

La Scala Paris
13 boulevard de Strasbourg - 75010 Paris 10e
Métro : Strasbourg - Saint-Denis (4/8/9)

Théâtre contemporain Pièces de théâtre 16,5-58,5 € RÉSERVATION

Genre : Théâtre contemporain
Sous-rubrique : Pièces de théâtre
Date de début : 14 mai 2020
Date de fin : 21 juin 2020

Galerie

Description

Katia et Justine tombent amoureuses et Justine veut un enfant. Katia, trop souvent blessée par la vie, finit par accepter de tenter une insémination artificielle. Katia tombe enceinte, mais quelques jours avant la naissance de leur enfant, Justine disparaît… Douze ans plus tard, Katia va mourir. Elle doit trouver un tuteur pour sa fille Jeanne. Sa seule option : son frère, William, écrivain cynique, qu’elle n’a pas vu depuis cinq ans. Le tourbillon des émotions peut commencer. (1h25)

La nouvelle pièce d'Alexis Michalik, artiste récompensé par plusieurs Molières au cours de ces dernières années. Cette cinquième création en tant qu'auteur et metteur en scène lui offre un rôle aux côtés de quatre autres comédiennes. « Cela fait six ou sept ans que je ne me suis pas montré sur un plateau, ça me titillait, et en écrivant cette histoire, je me suis dit que ce personnage était pour moi, ça a du sens que je le joue », explique-t-il.

Zoom

Le père d’Edmond, du Porteur d’histoire et d’Intra muros revient sur les planches en tant que comédien et auteur en signant une nouvelle pièce sur le deuil amoureux. Une création forte en rebondissements.

Ils sont nombreux à se presser sous les néons de La Scala, à deux pas de la Porte Saint-Denis, pour vibrer au rythme d’Une histoire d’amour, la dernière et cinquième pièce d’Alexis Michalik. Il faut dire que son nom suffit à déplacer les foules tant ce génie de la mise en scène a réussi le pari de conquérir le cœur du public et cinq Molières en 2017 avec son virevoltant Edmond. D’étourdissement, il est encore question dans cette pièce sur les peines et les pannes de cœur.

Fuite en avant

Entre Katia (Juliette Delacroix) et Justine (Marie-Camille Soyer), le coup de foudre frappe aussi fort qu’il blesse. Dans une mise en scène intrépide, où les changements de décors, de costumes et d’époques se font à toute vitesse et en direct devant le public, on assiste à la naissance de leur idylle. Concubinage, union, désir d’enfant… Mais au fur et à mesure que le ventre de Katia s’arrondit, Justine se renferme, s’éloigne et finit par filer pour un autre juste avant la naissance de leur enfant.

Douze ans plus tard, Katia, au patrimoine génétique peu gâté, fait face au cancer. Incurable, cette fois. Sa fin annoncée la pousse à désigner un tuteur pour Jeanne, sa fille. Ce sera William, son frangin, campé par un Alexis Michalik qui excelle dans le rôle de l’écrivain cynique et soûlot, aux punchlines grinçantes et émouvantes.

Se reconstruire

Avec son sens de la répartie, l’auteur nous fait passer du rire aux larmes, en instillant légèreté à ce récit âpre sur le deuil amoureux, et le deuil tout court. On apprend ainsi que William a sombré dans les spiritueux suite au décès de sa femme dans un accident de voiture qu’il conduisait. Les remords, l’amertume, la colère, le déni sont autant de tempêtes traversées par ces personnages qui tentent de tenir sur leurs pattes, malgré les affres de la vie.

Mais est-ce dû au trop plein de bons sentiments, aux enchevêtrements de récits ou aux sauts de puce incessants dans le temps ? Quelque chose sonne faux dans cette histoire d’amour, ballotée de tableaux en tableaux. La justesse se vit davantage lors des échanges entre Katia et son frère, entre l’oncle éternel adulescent et sa petite nièce d’une étonnante maturité (touchante Lior Chabbat). Dans ces instants de confidences, où l’un et l’autre baissent la garde pour dévoiler un peu mieux leurs blessures intimes, le jeu gagne en sincérité. Et l’on entrevoit mieux la difficulté à se relever après la disparition d’un être cher.

PM, Élodie Cabrera

4 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Cat le 22 février 2020

Une pièce sans substance, du cynisme à l'état pur, une insulte au théâtre et à l'art.

Publié par Ghislaine le 10 février 2020

A voir absolument ! On retrouve la mise en scène dynamique et virtuose propre à Alexis Michalik. De très bons comédiens, mention spéciale pour la toute jeune comédienne.

Publié par LUCAS FRANCIS le 29 janvier 2020

À voir.

Publié par Sinelnikoff le 13 janvier 2020

A voir absolument, un cocktail d’émotions joué par des acteurs très talentueux.

Principaux artistes

Alexis Michalik

Naissance le 13 décembre 1982 (37 ans).
Au théâtre, on a pu voir Alexis Michalik dans Intra Muros (La Pépinière Théâtre) en 2020, Le Cercle des illusionnistes (Théâtre de l'Œuvre) en 2020 ou encore Les Producteurs (Théâtre de Paris) en 2020.
Au cinéma, Alexis Michalik a interprété Di Caprio dans 10 jours sans maman en 2020, interprété Victor dans Une Sirène à Paris en 2019 ou encore réalisé, écrit, interprété Georges Feydeau dans Edmond en 2018.

Marie-Camille Soyer

Au théâtre, on a pu voir Marie-Camille Soyer dans Oh my God ! (Théâtre Tristan-Bernard) en 2017, Touh (Théâtre Les Feux de la Rampe) en 2016 ou encore Hommes au bord de la crise de nerfs (Théâtre des Béliers parisiens) en 2013.

Lior Chabbat

Au cinéma, Lior Chabbat a interprété Méga dans SamSam en 2019 ou encore interprété Cindy-Lou Chou dans Le Grinch en 2018.

Pauline Bression

Au théâtre, on a pu voir Pauline Bression dans C'est pas gagné (Salle Plein Feu) en 2015 ou encore Independence (Théâtre L'Essaïon) en 2015.

Informations tarifaires

Disponibilité : places disponibles.
Réservez à partir de 16,5 € / jusqu'à 58,5 € (prix tous frais inclus).
Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...