En application des directives gouvernementales, la plupart des lieux culturels sont fermés (plus d'informations) • • •

Les Pâtes à l'ail

(2 votes et 2 avis)
Ajouter à mes favoris

La Scène Parisienne
34 rue Richer - 75009 Paris 9e
Métro : Cadet (7), Le Peletier (7)

Comédie Pièces de théâtre

Genre : Comédie
Sous-rubrique : Pièces de théâtre
Date de début : 3 octobre 2019
Date de fin : 31 décembre 2019
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Galerie

Description

Deux amis d'enfance se retrouvent, comme à leur habitude, devant un dîner italien. Ce soir, l'un des deux va demander à l'autre le plus grand service qu'un homme puisse rendre à un autre… (1h15)

Zoom

Dans Les Pâtes à l’ail, Bruno Gaccio et Philippe Giangreco testent les limites de leur longue amitié lors d’un dîner bilan. Une « bromance » drôle et touchante, actuellement à la Scène parisienne, à deux pas de la rue du Faubourg Montmartre.

Vincent (Philippe Giangreco) et Carlo (Bruno Gaccio) vivent une « bromance » depuis des décennies. Une amitié très forte née dans un quartier populaire de Saint-Étienne qu’ils consolident en se retrouvant régulièrement autour d’un plat de pâtes à l’ail et d’une bonne bouteille de vin. Rien ne semble réunir les deux hommes. Vincent est marié avec Julie, père de deux enfants, possède un restaurant, n’aime pas payer des taxes ; alors que Carlo, photographe qui parcourt le monde, est un épicurien, enchaîne les aventures amoureuses et n’a pas construit de famille. Et pourtant, ces deux-là s’adorent. Lors de l’un de leurs dîners, Vincent demande à Carlo un service particulièrement difficile…

À la vie, à la mort

Atteint d’un cancer incurable, Vincent veut que Carlo l’aide à éviter la déchéance et lui demande de l’aider à mourir. Bref, le genre de service qui teste les limites d’une amitié. Avec un tel sujet (maladie + euthanasie), le ton pourrait virer au drame et au pensum (pour ou contre la mort assistée), mais la pièce coécrite par les deux acteurs, amis dans la vie, et le metteur en scène Jean-Carol Larrivé, se garde bien de tomber dans ce piège. Au contraire, on rit beaucoup et avec subtilité grâce à des dialogues percutants (ah les métaphores footballistiques bien viriles, la neutralité des Suisses…). Alors que Carlo tente de se défiler, on se dit quelques vérités sur la vie, le travail, les amis, les rapports hommes/femmes, et on se ment aussi. Lequel des deux a réussi et est réellement heureux ?

Rire et émotion

Le ton est parfois vachard mais c’est la tendresse et la pudeur qui prédominent entre ces deux Français au fort tempérament, racines italiennes oblige (on pense aux comédies italiennes des années 1960). Et l’émotion pointe alors que l’on ne s’y attend pas : quand les deux hommes évoquent avec gourmandise et nostalgie leurs souvenirs d’enfance, les bêtises entre potes, inoubliables, qui servent de socle à cette amitié inébranlable. La véritable relation de Giangreco et de l’ex-auteur des Guignols est alors parfaitement palpable. Et elle est belle à voir.

PM, Magali Hamard

La Scène Parisienne

Adresse : 34 rue Richer 75009 Paris 9e
Métro : Cadet (7), Le Peletier (7)
Réservation : 01.40.41.00.00
Site web : tlsp.paris

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Sabrina le 13 octobre 2019

Une très bonne pièce sur l'amitié et les liens qui nous lient.
Deux acteurs formidables qui, tout en abordant un sujet grave et sérieux, nous ont fait rire mais aussi serrer la gorge.
Bref, un bon spectacle sur l'amitié à consommer sans modération entre amis.

Publié par Niger le 4 octobre 2019

Une pièce émouvante et drôle, très bien interprétée par les deux comédiens qui sont aussi les auteurs de la pièce. Des répliques qui font mouche, un rythme enlevé... Le décor réalisé sous la houlette d’Emily Geimaert est remarquable. Je recommande chaleureusement ce spectacle !

Principaux artistes

Bruno Gaccio

Au théâtre, on a pu voir Bruno Gaccio dans Hard (Théâtre de la Renaissance) en 2018, Sandrine tape sa crise (Atelier-Théâtre de Montmartre) en 2017 ou encore Une journée chez ma mère (La Nouvelle Ève) en 2017.
Au cinéma, Bruno Gaccio a écrit Une journée chez ma mère en 1992.

Jean-Carol Larrivé

Au cinéma, Jean-Carol Larrivé a écrit L'Américain en 2004, écrit, interprété le vendeur des pompes funèbres dans Quelqu'un de bien en 2002 ou encore écrit Ça reste entre nous en 1997.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...