Qui va garder les enfants ?

  • Qui va garder les enfants ? 0 0 0 Note des offinautes :
      » Donnez votre avis «
  • Pendant deux ans, Nicolas Bonneau a interrogé des élues afin de créer Mais qui va garder les enfants ?, une pièce sur la place de la femme en politique. Entre gravité et légèreté, le conteur en profite pour s’interroger sur son propre machisme.

    « Mais qui va garder les enfants ? » Laurent Fabius a prononcé cette phrase malheureuse quand Ségolène Royal a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2007. Un titre tout trouvé pour la pièce de Nicolas Bonneau, dédiée à la place, famélique, de la femme dans le monde politique. Le conteur, qui pensait être « un homme moderne », fait son autocritique.

    Ce fils d’ouvrier, prompt à dénoncer les injustices sociales, se moquait que sa sœur s’occupe de toutes les corvées ménagères. Au lycée, il a préféré quitter la brillante Caroline, désormais députée, car elle lui faisait de l’ombre. Elle sert d’ailleurs de point de départ et de fil rouge à un spectacle réjouissant de bout en bout.

    Mise en abyme

    Nicolas Bonneau pratique joliment la mise en abyme alors qu’il met en scène ses rencontres avec les élues qui ont nourri son spectacle. Dans un décor constitué d’un escalier en colimaçon et de chaises qui se déplacent comme par magie, il interroge la méfiante (« encore un homme qui parle des femmes ») Yvette Roudy. Cette grande féministe raconte comment elle a rusé pour obtenir de Mitterrand la Journée internationale des droits de la femme.

    Les entretiens s’enchaînent, édifiants. On s’amuse en compagnie de Virginie, dynamique maire d’un village, qui doit régler les conflits de voisinage et l’ouverture de la Pomme expo. On ne rit plus quand sa parole n’est pas écoutée par les élus sexagénaires de la communauté de communes…

    Ségolène, Simone, Angela et les autres

    Ségolène Royal rappelle que Michel Rocard lui a ordonné d’abandonner à son profit la course à la présidence de la République. Moments émouvants à l’écoute de la voix de Simone Veil, figure tutélaire, et à l’évocation du parcours chaotique de Christiane Taubira. Angela Merkel, qui suscite l’admiration de Poutine pour sa longévité au pouvoir, passe pour une fine stratège.

    Tous ces portraits, même celui de la détestée Margaret Thatcher, révèlent des personnalités fortes et intelligentes, prêtes au combat. Logiquement, Caroline, mère divorcée (« mon mari n’a pas supporté ») et qui aura subi les remarques salaces de ses confrères, vient conclure cet appel nécessaire à l’égalité entre hommes et femmes.

    Magali Hamard

    (1h15)

  • Distribution : Conception Nicolas Bonneau, Fanny Chériaux, co-mise en scène Gaëlle Heraut. Avec Nicolas Bonneau

  • Date de début : 16 janvier 2019
  • Date de fin : 31 mars 2019
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Soyez le premier à rédiger un avis sur Qui va garder les enfants ? !


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.








Horaires et tarifs

  Date de début : 16 janvier 2019   Date de fin : 31 mars 2019
  • Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé.

Théâtre de Belleville

  • Adresse : 94 rue du Faubourg-du-Temple 75011 Paris 11e
  • Métro : Belleville (2/11), Goncourt (11)
  • Réservation : 01.48.06.72.34
  • Site web :

Comment s'y rendre ?

Qui va garder les enfants ?
An Irish Story (une histoire irlandaise)
Théâtre de Belleville
L'Amour en toutes lettres
Théâtre de Belleville
Moule Robert
Théâtre de Belleville
Un Garçon d'Italie
Théâtre de Belleville
Célébration
Théâtre de Belleville
Logiquimperturbabledufou
Théâtre du Rond-Point
Les Stéréo'Types
Théâtre L'Essaïon
Fabien Olicard : Singularité
Théâtre de la Tour Eiffel
Redouanne Harjane : Nouveau spectacle
Studio des Champs-Élysées
Fary : Hexagone
Théâtre du Rond-Point