Ça ira (1) Fin de Louis

  • Ça ira (1) Fin de Louis 0 0 0 Note des offinautes :
      » Donnez votre avis «
  • Dans Ça ira (1) Fin de Louis, actuellement au Théâtre de la Porte Saint-Martin situé dans le quartier de la Porte Saint-Denis, l’auteur et metteur en scène Joël Pommerat réinvente la Révolution française pour parler de la France d’aujourd’hui. Une fresque au long cours et intense sur la démocratie et la difficulté de la faire vivre.

    Tout part d’une réforme fiscale. Louis XVI veut un impôt plus juste. La Noblesse et l’Église s’offusquent, et sont alors demandés les États généraux, au grand dam du roi, qui refuse que son pouvoir soit discuté.

    Cette France qui s’agite et qui découvre la démocratie, l’auteur et metteur en scène Joël Pommerat s’y lance à corps perdu. Sa relecture toute personnelle de la Révolution française prend donc des libertés avec la grande Histoire. Nulle trace de Robespierre, Saint-Just ou Danton, même si leurs idées affleurent constamment. Necker s’appelle Müller et la révolution se découvre menée par des anonymes.

    France d’aujourd’hui

    Libéré de toute obligation historique, Joël Pommerat signe une fresque ambitieuse (4h30) et puissante. La bronca est fréquente et on assiste aux joutes au sein de l’Assemblée nationale, où les députés de tous bords s’invectivent sur scène et dans le public. Un public en immersion, donc, qui sort sonné après autant d’uppercuts.

    Le passé n’a jamais été aussi présent, car la pièce parle évidemment de la France d’aujourd’hui (l’endettement de l’État, la crise de la démocratie). Elle a beau avoir été écrite en 2015, elle fait étrangement écho au mouvement des gilets jaunes. Les problématiques sont posées : la violence du peuple qui se rebelle contre les parlementaires, trop mous à ses yeux. Les arguments de chacun sont mis sur la table, sans manichéisme aucun.

    Et la lumière fut

    La leçon d’Histoire pourrait virer au pensum si Pommerat ne maniait pas la respiration humoristique ou l’ironie (la palme revenant à Marie-Antoinette, sarcastique et en complet décalage). Côté mise en scène, il opte pour un décor épuré noir charbon, évolutif, et surtout baigne ses comédiens dans une lumière révélatrice (magnifique séquence, picturale, du discours du roi à Versailles). Des comédiens (14 principaux entourés par une dizaine d’autres) portés par une fougue peu commune. Une fougue communicative.

    PM, Magali Hamard


  • Distribution : Conception et mise en scène Joël Pommerat. Avec Saadia Bentaïeb, Agnès Berthon, Yannick Choirat, Éric Feldman, Philippe Frécon, Yvain Juillard, Anthony Moreau, Ruth Olaizola, Gérard Potier, Anne Rotger, David Sighicelli, Maxime Tshibangu, Simon Verjans, Bogdan Zamfir
  • Genre : Théâtre contemporain

  • Date de début : 13 avril 2019
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Soyez le premier à rédiger un avis sur Ça ira (1) Fin de Louis !


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.








Horaires et tarifs

  Date de début : 13 avril 2019
  • Programmation : Jeudi, vendredi, samedi : 19h. Dimanche : 17h.
  • Tarifs : places de 25 à 45€

Théâtre de la Porte Saint-Martin

  • Adresse : 18 boulevard Saint-Martin 75010 Paris 10e
  • Métro : Strasbourg - Saint-Denis (4/8/9)
  • Réservation : 01.42.08.00.32 (tlj)
  • Site web :

Comment s'y rendre ?

Ça ira (1) Fin de Louis au Théâtre de la Porte Saint-Martin Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis Ça ira (1) Fin de Louis
La Dame de chez Maxim
Théâtre de la Porte Saint-Martin
Fabrice Luchini : Des écrivains parlent d'argent
Théâtre de la Porte Saint-Martin
La Nuit juste avant les forêts
Le Lavoir Moderne Parisien
La Dégustation
Théâtre de la Renaissance
Yaacobi et Leidental
Le Funambule
Suite française
Théâtre La Bruyère
Pile of Bones
Théâtre national de Chaillot
Iliade
La Scala
Contes du temps qui passe
Opéra Comique
Odyssée
La Scala