La Main de Leïla

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris

Théâtre des Béliers parisiens
14 bis rue Sainte-Isaure 75018 Paris 18e

Sous-Rubrique : Pièces de théâtre
Date de début : 23 septembre 2017
Date de fin : 18 janvier 2018
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Galerie

Description

1987, Sidi Fares, village proche d’Alger. Dans un garage secrètement transformé en salle de spectacle, Samir rejoue les plus grands baisers du cinéma que l’État censure… Deux règles à respecter : l’identité de Samir doit rester secrète et les femmes sont interdites. Sauf qu’un jour, Leïla, la fille du puissant colonel Bensaada, se glisse dans le public et découvre la mythique histoire de Casablanca. (1h20)

Reprise de cette épopée cinématographique sur fond d'octobre 1988. Les auteurs, Aïda Asgharzadeh, d'origine iranienne et Kamel Isker, d'origine algérienne, sont également comédiens. Pour la création, Kamel Isker a emmené dans sa famille à Alger le metteur en scène Régis Vallée, afin qu'il y puise des ambiances et couleurs locales. « Les jeux d'eau, la terrasse, le chant du muezzin, la grand-mère sont autant d'images de la vie locale qui nous ont inspirés », raconte le metteur en scène.

Théâtre des Béliers parisiens

Adresse : 14 bis rue Sainte-Isaure 75018 Paris 18e
Métro : Jules Joffrin (12)
Réservation : 01.42.62.35.00 (12h30-19h)
Site web : www.theatredesbeliersparisiens.com

1 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Choix de la rédaction le 15 novembre 2017

Brillamment écrite, drôle, touchante et ingénieusement mise en scène, cette bluette intemporelle reprend de façon magistrale les plus grands thèmes cinématographiques. Chaque scène est un tableau, et l’on se croirait plus devant le grand écran qu’au théâtre tant l’ensemble s’articule harmonieusement. Au-delà des deux comédiens principaux, c’est le troisième, Azize Kabouche, qui tire son épingle du jeu en interprétant presque tous les rôles secondaires, passant du terrifiant colonel à l’hilarante grand-mère de Samir, avec une aisance qui nous laisse coi.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

BLOGS THEATRE

Neige à Tokyo : blog sur le théâtre et les spectacles vivants
Un Soir Ou Un Autre : Danse Theatre Sons Partis Pris Mots Buto Amnésies
Theatrauteurs : actualités et chroniques théâtrales

Également à découvrir...