7 morts sur ordonnance

  • 7 morts sur ordonnance 0 0 0 Note des offinautes :
      » Donnez votre avis «
  • Anne Bourgeois et Francis Lombrail adaptent sur la scène du Théâtre Hébertot le film de Jacques Rouffio 7 morts sur ordonnance. Un drame qui raconte de manière remarquable le harcèlement moral.

    Du cinéma au théâtre

    En 1975, Jacques Rouffio réalisait 7 morts sur ordonnance, d’après un scénario de Georges Conchon inspiré d’un fait divers réel : le suicide de deux brillants chirurgiens, à quinze ans d’intervalle, à Reims.

    Quarante-quatre ans plus tard – et pour la première fois au théâtre – Anne Bourgeois et Francis Lombrail adaptent sur scène ce drame psychologique : Bruno Wolkowitch, Valentin de Carbonnières, Claude Aufaure et Julie Debazac remplacent au casting Michel Piccoli, Gérard Depardieu, Charles Vanel et Marina Vlady. L’intensité de l’intrigue, elle, est intacte.

    Chantage et calomnies

    Rappel des faits. L’histoire se passe dans une petite ville de province dans le milieu hospitalier. D’un côté, le professeur Brézé, directeur d’une clinique privée en manque de clientèle ; de l’autre les docteurs Berg et Losseray, chirurgiens respectés, dont toute la ville raffole. Et dont la popularité nuit aux affaires de la puissante famille Brézé.

    Ces deux médecins ne se connaissent pas. Le second arrive en ville des années après la mort brutale du premier. Ils ne se ressemblent pas. L’un est arrogant et provocateur ; tandis que l’autre est discret et humble. Mais ils ont des points communs : ils sont doués dans leur discipline et refusent de pactiser avec Brézé…

    Tous deux seront l’objet d’une redoutable campagne de calomnies mêlée de chantage, de manipulation, de mensonges et d’intimidation. Ils n’y survivront pas.

    Un bourreau et ses victimes

    Le monde hospitalier, la bourgeoisie de province, l’ambition, les coups bas, la jalousie, l’honneur, le pouvoir et l’argent… Tels sont les ingrédients de 7 morts sur ordonnance, récit implacable d’un harcèlement moral.

    Interprété par Claude Aufaure, le terrible professeur Brézé est remarquable dans la peau du bourreau : pervers, sournois, machiavélique, diabolique. Son travail de sape est redoutable, imparable… Sans trop en faire, il insuffle à la pièce une vraie atmosphère de thriller. Glaçant.

    Judith Tuil


  • Distribution : D'après le film réalisé par Jacques Rouffio, scénario original de Georges Conchon, adaptation Anne Bourgeois et Francis Lombrail, mise en scène Anne Bourgeois. Avec Bruno Wolkowitch, Claude Aufaure, Valentin de Carbonnières, Jean-Philippe Puymartin, Julie Debazac, Francis Lombrail, Jean-Philippe Bêche, Bruno Paviot

  • Lieu : Théâtre Hébertot
    Sous-Rubrique : Pièces de théâtre
  • Date de début : 29 janvier 2019
  • Date de fin : 5 mai 2019
  • Voir les horaires et tarifs
  • Partager l'évènement :

Soyez le premier à rédiger un avis sur 7 morts sur ordonnance !


Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.








Horaires et tarifs

  Date de début : 29 janvier 2019   Date de fin : 5 mai 2019
  • Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé.

Théâtre Hébertot

  • Adresse : 78 bis boulevard des Batignolles 75017 Paris 17e
  • Métro : Villiers (2/3)
  • Réservation : 01.43.87.23.23 (tlj)
  • Site web :

Comment s'y rendre ?

7 morts sur ordonnance au Théâtre Hébertot 7 morts sur ordonnance
En garde à vue
Théâtre Hébertot
12 hommes en colère
Théâtre Hébertot
Frasques et frusques
Arènes de Montmartre
Sexpowerment
La Nouvelle Seine
L'Âne et le Ruisseau
Théâtre Mélo d'Amélie
Folie
Théâtre du Rond-Point
Contes du temps qui passe
Opéra Comique
Polar
Le Funambule
Compagnie DCA / Decouflé : Solo
Théâtre national de Chaillot
Suite française
Théâtre La Bruyère