L'Officiel des spectacles bientôt de retour dans vos kiosques • • •

Le Double

(2 votes et 2 avis)
Ajouter à mes favoris

Théâtre Ranelagh
5 rue des Vignes - 75016 Paris 16e
Métro : La Muette (9)

Théâtre contemporain Pièces de théâtre

Autres artistes : Musique Léon Bailly Olivier Mazal au piano
Genre : Théâtre contemporain
Sous-rubrique : Pièces de théâtre
Durée : 1h25
Date de début : 14 septembre 2019
Date de fin : 12 janvier 2020
Programmation : Dates et horaires : cet évènement est désormais terminé

Galerie

Description

Monsieur Goliadkine, paisible fonctionnaire de Pétersbourg, voit sa vie bouleversée par l'apparition d'un double de lui-même… Il semble que cet autre manœuvre pour lui prendre sa place ! Une histoire fantastique qui traite avec humour et empathie de la confusion d'un homme perdu dans la capitale impériale.

Après Le Révizor, Faust et Le Roman de Monsieur Molière, le collectif Voix des Plumes s’est emparé de ce conte de Dostoïevski. Le texte est adapté pour la première fois en France en pièce de théâtre, avec six comédiens et un pianiste sur scène. Le spectacle a été créé en juin 2018 aux Grandes Écuries du Château de Versailles, puis repris au festival d’Avignon 2018.

Théâtre Ranelagh

Adresse : 5 rue des Vignes 75016 Paris 16e
Métro : La Muette (9)
Réservation : 01.42.88.64.44 (tlj sf dim lun)
Site web : www.theatre-ranelagh.com

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par MICHEL Patrick le 7 décembre 2019

Excellente manière de (re)découvrir Dostoïevski.
Super mise en scène, acteurs très justes, performance remarquable !

Publié par spade le 28 septembre 2019

Piotr Petrovitch Goliadkine est un petit fonctionnaire heureux dans sa vie étriquée, jusqu'à ce qu'apparaisse son double. Il partage son nom, son travail et jusque son appartement. Pourtant, il est bien différent dans son comportement. Autant le héros est timide et maladroit dans ses relations sociales, autant son double est habile et sait s'adapter à son environnement et à ses interlocuteurs. Piotr Petrovitch ne s'en rend pas compte immédiatement, il est pris d'une grande sympathie pour celui qui a su l'attendrir et a du mal à se débarrasser de la fascination que lui suscite son double.
C'est une petite société russe du 19è siècle que la pièce décrit, mais chaque personnage a un rôle important dans la tragédie qui se déroule sous nos yeux, balançant entre un archétype initial et une fantaisie surprenante. Tous ont une part de bonté, mais qu'ils auront du mal à exprimer contre le sens que l'histoire prend.
Qui est ce double ? Le Diable ? Le produit de l'imagination du héros ? Nous ne le saurons pas, mais nous espérons jusqu'au bout que le héros pourra sortir de ce cauchemar et que la bienveillance de ses relations l'y aidera. Le fantstique et la folie qui rôde nous fait penser au Horla.
Les décors modestes sont actionnés par les acteurs entre les scènes pour figurer tantôt un intérieur sordide, un bureau austère ou un intérieur bourgeois. Un pianiste accompagne l'action comme dans un film muet.
Chaque acteur semble être né pour incarner son personnage. Ils sont tous humains, ils participent à la tragédie malgré leur part de bonté. On bascule rapidement entre l'austérité de la vie administrative, l'esprit de la fête, et l'effroi face au destin inéluctable.
Le style théatral est tellement évident qu'à aucun moment nous ne doutons que cette pièce a été écrite par Dostoïevski, alors qu'elle est adaptée d'un de ses romans. L'acteur principal est l'auteur de l'adaptation ainsi que de la mise-en-scène.
Ce spectacle impressionne par sa force, nous fait réfléchir longtemps après sa vision. Nous pensons à France Telecom, où l'organisation broie les individus à l'occasion de son changement, ou à l'affaire Benalla, où un individu parvient à utiliser à son profit les failles d'une organisation, fût-elle au sommet de l’État.

Principaux artistes

Jérôme Rodriguez

Au théâtre, on a pu voir Jérôme Rodriguez dans Le Nez (Théâtre 13 - Jardin) en 2020, Le Revizor (Théâtre Alexandre Dumas) en 2016 ou encore Faust (Théâtre Ranelagh) en 2016.

Xavier Lafitte

Au théâtre, on a pu voir Xavier Lafitte dans Un certain Charles Spencer Chaplin (Théâtre Alexandre Dumas) en 2017, The Servant (Théâtre Alexandre Dumas) en 2017 ou encore Henri IV (Théâtre de Saint-Maur) en 2012.
Au cinéma, Xavier Lafitte a interprété Jacques De Bascher dans Yves Saint Laurent en 2013 ou encore interprété El dans Dans la ville de Sylvia en 2007.

Ronan Rivière

Au théâtre, on a pu voir Ronan Rivière dans Le Nez (Théâtre 13 - Jardin) en 2020, Le Roman de Monsieur Molière (Théâtre Montansier) en 2018 ou encore Le Revizor (Théâtre Alexandre Dumas) en 2016.

Laura Chetrit

Au théâtre, on a pu voir Laura Chetrit dans Le Nez (Théâtre 13 - Jardin) en 2020, Peur(s) (La Loge) en 2016 ou encore Faust (Théâtre Ranelagh) en 2016.

Jean-Benoît Terral

Au théâtre, on a pu voir Jean-Benoît Terral dans Le Nez (Théâtre 13 - Jardin) en 2020, Puzzle (Théâtre de la Reine Blanche) en 2017 ou encore Le Revizor (Théâtre Alexandre Dumas) en 2016.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !

Également à découvrir...