Aristocrats

De Yukiko Sode (2020)
Cinémas Drame 2h04

Réalisation : Yukiko Sode
Principaux artistes : Mugi Kadowaki, Kiko Mizuhara, Kengo Kora, Shizuka Ishibashi
Genre : Drame
Titre original : Anoko wa kizoku
Nationalité : Japon
Durée : 2h04
Année de réalisation : 2020
Date de sortie : 30 mars 2022
Distributeur : Art House

Présentation

À presque 30 ans, Hanako est toujours célibataire, ce qui déplaît à sa famille, riche et traditionnelle. Quand elle croit avoir enfin trouvé l’homme de sa vie, elle découvre qu’il entretient déjà une relation ambiguë avec Miki, une hôtesse récemment installée à Tokyo pour ses études.

Adaptation du roman Anoko wa Kizoku de Mariko Yamauchi, Aristocrats a reçu le Soleil d'or et le prix du jury du Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo en 2021. Sa réalisatrice, Yukiko Sode, a notamment été attirée par les deux protagonistes principales du livre : « Hanako est née à Tokyo, au sein d'une famille très aisée et Miki est une provinciale venue vivre dans la capitale. Je m'identifie plutôt à cette dernière. Comme elle, je me suis installée à Tokyo pour mes études universitaires. J'ai tout de suite senti des différences profondes avec les Tokyoïtes de naissance, au niveau culturel pour commencer. Je me suis rendu compte que ceux qui ont grandi là allaient au musée avec leurs parents, par exemple. Ce qui n'était pas du tout mon cas », explique celle qui présente son troisième long-métrage.

Casting

Réalisation : Yukiko Sode

Distribution : Mugi Kadowaki (Hanako Haibara), Kiko Mizuhara (Miki Tokioka), Kengo Kora (Koichiro Aoki), Shizuka Ishibashi (Itsuko Soraku), Rio Yamashita (Rie Hirata), Guin Poon Chaw (Kyoko Harahara), Kei Ishibashi (Katsuko Okagami), Ryôka Minamide (Kota Okagami), Kenta Satoi (Muneo Harahara), Hitomi Takahashi (Tomoko Aoki), Masane Tsukayama (Kotoro Aoki), Takashi Yamanaka (Makoto Okagami)

Casting technique : Yukiko Sode (Scénario), Takuma Watanabe (Musique)

Derniers avis

Avis publié par Caroline le 13 avril 2022

Intéressante immersion dans les traditions japonaises avec en toile de fond la condition féminine et le sectarisme Tokyoites / provinciaux.
Tout à fait transposable ailleurs...
Quelques longueurs cependant.

Avis publié par Martin le 12 avril 2022

Le film exploite le thème archi-éculé de l’hésitation entre tradition et modernité dans l’émancipation sociale et sentimentale de la femme. Le fait qu’il se passe au Japon, qu’il soit pudique, découpé en tableaux façon conte moral, sous une pluie constante et qu’on s’y échine à lire les sous-titres n’en fait pas un chef d’œuvre pour autant, il s’en faut. Les personnages féminins sont attachants mais le propos convenu et la succession de clichés agacent. On échappe quand même aux cerisiers en fleurs, il s’en est fallu de peu et le bilan est maigre.

Avis publié par Francoise le 8 avril 2022

Film beau, soigné, délicat, apaisant malgré le sujet abordé. Les traditions japonaises sont peu éloignées des françaises avec les rallyes et autres organisations de rencontres pour la jeunesse de la grande bourgeoisie. L'entre-soi existe bien aussi en France !

Avis publié par Salles-cinema.com le 31 mars 2022

L'émancipation des femmes dans le Japon contemporain. Un beau film qui pointe le rapport des classes sociales et les frustrations des femmes - et des hommes - dans une société moderne et traditionnelle à la fois. Les actrices sont superbes.

Avis publié par Remy le 30 mars 2022

« C’est comme ça au Japon »:) !!!
Cette phrase typique que les Japonais adorent dire en français aux « gaijin » que nous sommes, reflète à la perfection ce film, qui pris au second voire au troisième degré est vraiment parfois extrêmement drôle.

Paris 6
Saint-André-des-Arts
30 rue Saint-André-des-Arts (S. 1&2) - 12 rue Gît le Cœur (S. 3)
Paris 6e
VO
15:15
Paris 6
Les 3 Luxembourg
67 rue Monsieur-le-Prince
Paris 6e
VO
16:45
Paris 6
Les 3 Luxembourg
67 rue Monsieur-le-Prince
Paris 6e
VO
13:00
Paris 6
Saint-André-des-Arts
30 rue Saint-André-des-Arts (S. 1&2) - 12 rue Gît le Cœur (S. 3)
Paris 6e
VO
15:15
Paris 6
Les 3 Luxembourg
67 rue Monsieur-le-Prince
Paris 6e
VO
20:40
Saint-André-des-Arts
30 rue Saint-André-des-Arts (S. 1&2) - 12 rue Gît le Cœur (S. 3)
Paris 6e
VO
15:15
Paris 6
Les 3 Luxembourg
67 rue Monsieur-le-Prince
Paris 6e
VO
16:30
Banlieue 91
CinéPal'
18 avenue du 8 mai 1945.
91120 Palaiseau
VO
14:00 18:00 20:30
Banlieue 91
Calypso
38 rue Victor-Basch
91170 Viry-Châtillon
20:45

5 avis sur Aristocrats

Avis publié par Caroline le 13 avril 2022

Intéressante immersion dans les traditions japonaises avec en toile de fond la condition féminine et le sectarisme Tokyoites / provinciaux.
Tout à fait transposable ailleurs...
Quelques longueurs cependant.

Avis publié par Martin le 12 avril 2022

Le film exploite le thème archi-éculé de l’hésitation entre tradition et modernité dans l’émancipation sociale et sentimentale de la femme. Le fait qu’il se passe au Japon, qu’il soit pudique, découpé en tableaux façon conte moral, sous une pluie constante et qu’on s’y échine à lire les sous-titres n’en fait pas un chef d’œuvre pour autant, il s’en faut. Les personnages féminins sont attachants mais le propos convenu et la succession de clichés agacent. On échappe quand même aux cerisiers en fleurs, il s’en est fallu de peu et le bilan est maigre.

Avis publié par Francoise le 8 avril 2022

Film beau, soigné, délicat, apaisant malgré le sujet abordé. Les traditions japonaises sont peu éloignées des françaises avec les rallyes et autres organisations de rencontres pour la jeunesse de la grande bourgeoisie. L'entre-soi existe bien aussi en France !

Avis publié par Salles-cinema.com le 31 mars 2022

L'émancipation des femmes dans le Japon contemporain. Un beau film qui pointe le rapport des classes sociales et les frustrations des femmes - et des hommes - dans une société moderne et traditionnelle à la fois. Les actrices sont superbes.

Avis publié par Remy le 30 mars 2022

« C’est comme ça au Japon »:) !!!
Cette phrase typique que les Japonais adorent dire en français aux « gaijin » que nous sommes, reflète à la perfection ce film, qui pris au second voire au troisième degré est vraiment parfois extrêmement drôle.

Donner mon avis sur Aristocrats

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux