L'Officiel des spectacles bientôt de retour dans vos kiosques • • •

Brazil

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris

Nationalité : Royaume-Uni
Genre : Science-fiction
Réalisateur : Terry Gilliam
Techniciens : Terry Gilliam (Scénariste) , Michael Kamen (Compositeur) , Roger Pratt (Directeur artistique) , Charles McKeown (Scénariste) , Tom Stoppard (Scénariste)
Durée : 2h22
Distributeur : Les Grands Films Classiques (20/02/1985)
Date de sortie : 16/04/2008

Description

Dans une ville futuriste où s’affrontent terroristes et forces de l’ordre, les habitants sont soumis à une surveillance de chaque instant. A la suite du dérèglement d’un ordinateur entraînant la confusion sur la personnalité d’un escroc, un citoyen ordinaire, Sam Lowry, se trouve promu à un poste influent au Service des Recherches. Plus qu’à exercer ses responsabilités, celui-ci s’attache à rencontrer une jolie fille, Jill Layton, qui habite régulièrement ses rêves. Lorsqu’il réussit enfin à la trouver, il lui apparaît qu’elle appartiendrait aux milieux terroristes si ardemment recherchés. Erreur ou réalité ?

Avec ce troisième film, après Jabberwocky et Bandits, bandits, Terry Gilliam, - ex-Monty Python, - plongeait le spectateur dans un univers complétement débridé où rien ne freinait son imagination. Scènes d’explosions impressionnantes, ébouriffantes poursuites d’engins blindés, jalonnent le récit dans les décors, extravagants eux aussi, de cet ouvrage qui échappe à toute norme.

1 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Baltou le 31 mai 2018

Un film exceptionnel, qui se veut visionnaire, mais qui par trop d'artisanat, passe à côté du chef-d'œuvre (encore attendu de la part de Gilliam qui, hélas, refait toujours le même film (ou recherche toujours ce qu'il a de fondamental et de nouveau a nous dire...sans même s'en rendre compte. Il lui faudrait plus de spontanéité et plus d'urgence (pourquoi ne pas s'essayer au théâtre ? Mais un théâtre vite fait mal fait (contraire au théâtre industriel et léché d'un parfois génial Bob Wilson) mais avec plus de sens, en se débarrassant de l'angoisse puérile de décevoir)

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !