Compartiment n°6

De Juho Kuosmanen (2021)
Cinémas Drame 1h47

Réalisation : Juho Kuosmanen
Principaux artistes : Seidi Haarla, Yuriy Borisov, Dinara Drukarova, Yuliya Aug
Genre : Drame
Titre original : Hytti NrO 6
Nationalité : Finlande, Estonie, Allemagne
Durée : 1h47
Année de réalisation : 2021
Date de sortie : 3 novembre 2021
Distributeur : Haut et Court

Présentation

Laura prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. La jeune Finlandaise devait faire ce voyage avec Irina, sa petite amie, qui est aussi sa logeuse, mais le torchon brûle entre elles. C'est finalement seule que Laura entreprend le périple. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu, un jeune Russe un peu trop porté sur l'alcool. Au fil des heures, elle commence à se confier à cet homme plus fragile et mystérieux qu'il n'y paraît.

Présenté en compétition lors du Festival de Cannes en 2021, Compartiment n°6 est une adaptation du livre éponyme de Rosa Liksom. Pour son deuxième film, Juho Kuosmanen n'a pas fait le choix de la facilité, avec un tournage dans un espace très restreint : un train. « C’était une bien meilleure idée sur le papier qu’en pratique ! Le son était enregistré avec des micros cachés, l’équipe était vraiment réduite, tout était terriblement lent, on manquait d’oxygène dans ces espaces exigus et cela sentait très mauvais », explique le réalisateur.

Casting

Réalisation : Juho Kuosmanen

Distribution : Seidi Haarla (Laura), Yuriy Borisov (Ljoha), Dinara Drukarova (Irina), Yuliya Aug (Natalia), Lidia Kostina (mère adoptive de Ljoha), Tomi Alatalo (Sasha), Sergey Agafonov (Sergey), Polina Aug (Receptionist), Galina Petrova (Train station clerk), Konstantin Murzenko (Guest at the party), Lev Ezhov (Guest at the party), Maria Kljukina (Girl from the group)

Casting technique : Andris Feldmanis (Scénario), Juho Kuosmanen (Scénario), Livia Ulman (Scénario)

Derniers avis

Avis publié par Maria Valeria le 1er mars 2022

L'ignoble invasion de Putin a aussi tué le César du meilleur film étranger que Compartiment numéro 6 méritait incontestablement. Une œuvre en finesse sur la rencontre des cultures dans un train qui va nous mener loin. Dommage !

Avis publié par didier le 17 janvier 2022

On ressort de la salle en ayant oublié Covid, élections.
Scénario ***
Acteurs ***

Avis publié par MADDALUNO le 11 décembre 2021

Une archéologue finlandaise part à Mourmansk pour voir les pétroglyphes. Durant son voyage en train, elle partage son compartiment avec un jeune russe porté sur l'alcool qui va travailler dans les mines. Voyage long avec des arrêts et différentes péripéties. Petit à petit, ils se découvrent mutuellement et s'apprécient. A Mourmansk, plusieurs personnes refusent de l'emmener sur le site des pétroglyphes car nous sommes en hiver et les conditions sont glaciales. Film original et qui tient en haleine car il y a de telles incertitudes durant ce long voyage avec en musique de fond le tube de Desireless "Voyage voyage". A voir.

Avis publié par Guy le 11 décembre 2021

Beau film pudique autour de deux solitudes qui vont se découvrir... et s'aimer.

Avis publié par Didier le 21 novembre 2021

Film réussi. Un genre de huis clos avec quelques échappées "belles". Des personnages qui changent en profondeur même si leurs évolutions ne devraient pas modifier les réalités. Chacun d'entre eux aura fait un voyage intérieur et, espérons le, nous, un peu, avec leur histoire.

9 avis sur Compartiment n°6

Avis publié par Maria Valeria le 1er mars 2022

L'ignoble invasion de Putin a aussi tué le César du meilleur film étranger que Compartiment numéro 6 méritait incontestablement. Une œuvre en finesse sur la rencontre des cultures dans un train qui va nous mener loin. Dommage !

Avis publié par didier le 17 janvier 2022

On ressort de la salle en ayant oublié Covid, élections.
Scénario ***
Acteurs ***

Avis publié par MADDALUNO le 11 décembre 2021

Une archéologue finlandaise part à Mourmansk pour voir les pétroglyphes. Durant son voyage en train, elle partage son compartiment avec un jeune russe porté sur l'alcool qui va travailler dans les mines. Voyage long avec des arrêts et différentes péripéties. Petit à petit, ils se découvrent mutuellement et s'apprécient. A Mourmansk, plusieurs personnes refusent de l'emmener sur le site des pétroglyphes car nous sommes en hiver et les conditions sont glaciales. Film original et qui tient en haleine car il y a de telles incertitudes durant ce long voyage avec en musique de fond le tube de Desireless "Voyage voyage". A voir.

Avis publié par Guy le 11 décembre 2021

Beau film pudique autour de deux solitudes qui vont se découvrir... et s'aimer.

Avis publié par Didier le 21 novembre 2021

Film réussi. Un genre de huis clos avec quelques échappées "belles". Des personnages qui changent en profondeur même si leurs évolutions ne devraient pas modifier les réalités. Chacun d'entre eux aura fait un voyage intérieur et, espérons le, nous, un peu, avec leur histoire.

Avis publié par Caroline le 15 novembre 2021

Du "slow" cinéma qui reflète très bien l'évolution de sentiments chez deux êtres que tout oppose hormis leur profonde solitude.
Un peu trop de clichés sur la sombre et froide Russie mais on se laisse facilement bercer par ce voyage-voyage...

Avis publié par Salles-cinema.com le 8 novembre 2021

Dans un train partant de Moscou pour Mourmansk, une rencontre inattendue entre deux êtres que tout oppose, entre deux solitaires qui font ce bout de chemin et de vie ensemble...
Une œuvre à ne pas manquer.

Avis publié par sonia le 6 novembre 2021

Simple et rafraîchissant comme une bonne vieille bataille de boules de neige.
J'ai bien aimé le tempo de ce film qu'on ne situe pas dans le temps pour mieux nous entraîner dans l'aventure des protagonistes qui amorcent la réussite de leur voyage lorsque la caméra disparaît :
Un message fort aux voyageurs d'aujourd'hui qui se soumettent trop volontiers à la tyrannie des smartphones et d'internet.

Avis publié par Martin le 5 novembre 2021

Train movie qui embarque le spectateur dans un univers rude, froid et aux lumières blafardes. Mais on se réchauffe avec les deux protagonistes pleins de vie, en quête inconsciente d’un sens à leur existence. Elle transitoirement sous la forme des pétroglyphes de Kanozero, et lui au travers d’une générosité qui lui échappe, le tout dans une ambiance post-soviétique et sur fond musical - inattendu - de Desireless. Prenant et intimiste, j’ai aimé.

Donner mon avis sur Compartiment n°6

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.

Newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris.

Réseaux sociaux
NOËL 2022 À PARIS

Que faire à Noël à Paris ?
Illuminations, vitrines, marchés, sorties, spectacles, concerts... pour célébrer la fin d'année dans la capitale.