L'Officiel des spectacles paraîtra de nouveau, en version papier, à compter du mercredi 1er septembre • • •
Hostiles, Affiche

Hostiles

Nationalité : Etats-Unis
Genre : Western
Réalisateur : Scott Cooper
Techniciens : Scott Cooper (Scénariste) , Max Richter (Compositeur) , Masanobu Takayanagi (Directeur artistique) , Donald E Stewart (Scenario original)
Durée : 2h14
Date de sortie : 14/03/2018
Année de réalisation : 2017
Année de sortie : 2018
Date de mise en salle : 14/03/2018

Galerie : photos & vidéos

En 1892, alors que les guerres indiennes touchent à leur fin, Joseph J. Blocker, capitaine dans l'armée américaine, est chargé d'une mission qu'il a bien du mal à accepter : escorter Yellow Hawk, un chef cheyenne prisonnier de longue date, qui souhaite mourir sur ses terres natales du Montana. En chemin, Blocker, ses hommes et Yellow Hawk croisent Rosalie Quaid, seule rescapée d'un raid indien, qui erre totalement hagarde. Elle intègre leur convoi, bientôt attaqué par des Comanche.

« Nous sommes tous conscients des mauvais traitements qui ont été infligés aux Amérindiens, mais on peut voir le même schéma se reproduire aujourd’hui avec les Afro-Américains ou la communauté LGBTQ ». Avec ces mots, Scott Cooper souligne à quel point Hostiles expose des problématiques actuelles. Le cinéaste a apporté un soin particulier à la représentation des Amérindiens, aidé par l’organisation The Native Networkers.
 

5 avis sur Hostiles

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Avis publié par Christophe le 11 juillet 2018

Il y avait un super potentiel, mais l'histoire n'est pas crédible psychologiquement (alors que c'est un western psychologique et non spectacle...), et en plus au final le serpent se mord la queue : on croit que le film souhaite dénoncer la violence, mais comme souvent avec Hollywood la solution finale est l'usage de la violence... Bref, finalement c'est la routine hollywoodienne dans un emballage qui changeait (comme il y a peu de western au ciné et que le visuel est travaillé) même s'il y a de bonnes choses.

Avis publié par Philippe le 20 mars 2018

Film bien construit, belles images, acteurs crédibles et réalistes. Mais on reste sur sa fin/faim.

Avis publié par Hector le 20 mars 2018

Des décors naturels magnifiques qui donnent envie de voyager dans ces régions, des acteurs qui rendent leurs personnages crédibles grâce notamment au souci donné aux costumes, tout cela donne un film travaillé qui nous plonge dans l'atmosphère de l'époque. On regrette cependant que le revirement des personnages notamment joués par Christian Bale et Rory Cochrane censés avoir tué de l'indien pendant des années se fassent un peu trop rapidement et sans réelle scène marquante. Très bon film tout de même !

Avis publié par David le 19 mars 2018

La mode du 'bien vivre ensemble' a encore frappé. Il faut à peine 10 minutes pour que des personnages qui ont tout pour se détester se transforment en une sympathique et harmonieuse troupe de bisounours. Cela rend l'histoire assez peu crédible, et même un peu niaise. C'est dommage car le film a aussi des qualités certaines : les acteurs jouent bien, les paysages sont superbement filmés, beaucoup d'ambiance sont bien rendues... Au final, un western qui se laisse regarder, mais rien à voir avec 'impitoyable' de Clint Eastwood.

Avis publié par claude michaux le 15 mars 2018

Superwestern tout en nuances. Réflexion philosophique sur le bien et le mal, sur Dieu.
Jamais l'expression HORSE-OPERA n'a été mieux définie, même le grand Clint n'a pas fait mieux ! Déjà maintenant on peut dire que HOSTILES est un des moments forts de 2018 !

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !