La Bête

De Bertrand Bonello (2023)
Cinémas Drame 2h26

Réalisation : Bertrand Bonello
Principaux artistes : Léa Seydoux, George Mackay, Guslagie Malanda, Dasha Nekrasova
Genre : Drame
Nationalité : France
Langue de tournage : Français
Durée : 2h26
Année de production : 2023
Date de sortie (ou ressortie) : 7 février 2024
Distributeur : Ad vitam

Présentation

Dans un futur proche où règne l’intelligence artificielle, les émotions humaines sont devenues une menace. Pour s'en débarrasser, Gabrielle doit purifier son ADN en replongeant dans ses vies antérieures. Elle y retrouve Louis, son grand amour. Mais une peur l'envahit, le pressentiment qu'une catastrophe se prépare.

Avec La Bête, Bertrand Bonello (ComaSaint-Laurent) présente son premier long-métrage de science-fiction. Comme thème, il a choisi l'intelligence artificielle et son impact dans un futur proche où elle aurait réglé tous les problèmes de l'humanité. « La catastrophe, c’est qu’il n’y a plus de catastrophe. C’est un mouvement vers la disparition de l’individu et de la singularité. Si on fait disparaître la peur, on fait aussi disparaitre la sensation d’être vivant », explique le cinéaste, qui a dédié son film à Gaspard Ulliel, décédé en 2022, pour qui le film avait été écrit.

La Bête : la distribution

Réalisation : Bertrand Bonello

Casting : Léa Seydoux (Gabrielle), George Mackay (Louis), Guslagie Malanda (la poupée Kelly), Dasha Nekrasova (Dakota), Martin Scali (Georges), Elina Löwensohn (la voyante), Marta Hoskins (Gina), Julia Faure (Sophie), Kester Lovelace (Tom), Felicien Pinot (Augustin), Laurent Lacotte (l'architecte), Veronica Szawarska (Veronica)

Distribution technique : Bertrand Bonello (scénario), Bertrand Bonello (musique), Katia Wyszkop (décors), Josée Deshaies (direction artistique), Guillaume Bréaud (scénario), Anna Bonello (musique), Benjamin Charbit (scénario)

Avant La Bête, Bertrand Bonello a réalisé Coma en 2022, Zombi Child en 2019, Nocturama en 2016 et Saint Laurent en 2014.

La musique a été composée par Bertrand Bonello, qui avait composé auparavant la bande son des films Coma en 2022, Zombi Child en 2019, Nocturama en 2016 et Le Dos rouge en 2014.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Léa Seydoux dans Les Crimes du futur (2022) et Un beau matin (2022) ; George Mackay dans 1917 (2019) et Le Secret des Marrowbone (2017) et Guslagie Malanda dans Saint Omer (2022) et Mon amie Victoria (2014).

Derniers avis sur le film : La Bête

Avis publié par MADDALUNO le 20 février 2024

Film original et dérangeant parfois mais qui donne à réfléchir sur l'IA qui comme dans 2001 l'ordinateur HAL deviendra maître de nos destins. Léa Seydoux et son sourire en coin et ses yeux bleus associé à George Mackay beaucoup de charme (initialement ce devait être Gaspard Ulliel waouh quel couple !) sans oublier la poupée Kelly (Guslagie Malanda en trans-humaine d'un réalisme étonnant). L'angoisse de la société est très bien rendu avec Monsieur Denver le propriétaire de la villa qui s'inquiète pour sa ville et appelle Léa Seydoux à la moindre alerte. L'idée de voir des boîtes de nuit par année est amusante avec les tubes de chaque année, on entend tombe la neige en japonais par Adamo. A voir même si on ne comprend pas tout le film au scénario original.

Avis publié par Frane le 16 février 2024

C'est long et c'est complètement décousu... C'est souvent peu surprenant pour autant ! C'est honnêtement décevant. Ne perdez pas votre temps.

Avis publié par Renaud le 12 février 2024

Nous voici transportés en étrange pays, dans une intrigue originale qui entremêle les fils de la technologie qui s'humanise, de l'humanité atomisée en êtres qui sous-vivent, et, au carrefour des deux, d'un atelier de poupées qui symbolise ce dessèchement humain... atelier que viendra engloutir l'eau grisâtre d'un fleuve furibond. Désarmé devant une intrigue si peu cousue, on se raccroche, amusé (ou pas), à divers clins d'œil de Bonello à ses devanciers: M.D., T.R., 1984, voire 2001. Au final: une "bestialité" plus intrigante que convaincante à mon goût, car "La Bête" ne tient pas toutes les promesses des ambitions que je suppose être celles du cinéaste

Avis publié par Isabelle le 12 février 2024

Un film assez déroutant, à la fois drame psychologique et film de science fiction pas si éloignée puisque l'intelligence artificielle fait déjà ses premiers balbutiements dans nos vies... l'IA impose à l'héroïne de revivre son passé pour laver son ADN ce qui donne l'occasion au film de décrypter sur trois périodes passées, présentes et à venir l'attirance irrépressible de deux êtres, mais aussi la peur de la prise de risque et la résignation devant la peur de souffrir qui condamne au non avenir l'amour avant même qu'il soit rendu possible...

Avis publié par yves le 10 février 2024

Film d'une beauté formelle sidérante. Pour moi il perd un peu d'intérêt quand il devient un film d'épouvante assez déjà-vu (la dernière heure). Mais de loin le film le plus captivant et intéressant de ces 5 dernières semaine.

Paris 4
Luminor Hôtel de Ville
20 rue du Temple
Paris 4e
20:45
Paris 6
Théâtre du Lucernaire
53 rue Notre-Dame-des-Champs
Paris 6e
20:10
MK2 Odéon (côté St-Michel)
7 rue Hautefeuille
Paris 6e
14:50 21:30
MK2 Parnasse
11 rue Jules-Chaplain
Paris 6e
18:45
Paris 8
Le Balzac
1 rue Balzac
Paris 8e
17:40
Paris 14
L'Entrepôt
7 rue Francis de Pressensé
Paris 14e
14:30 17:30
Paris 15
Le Chaplin - Saint-Lambert
6 rue Péclet
Paris 15e
14:00
Banlieue 77
Variétés
20 boulevard Chamblain
77000 Melun
14:05
La Ferme du Buisson
Allée de la Ferme
77186 Noisiel
18:15
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
17:45
La Grange
Ferme de la Tremblaye - Rue du Parc
78390 Bois-d'Arcy
15:45
Frédéric-Dard
77 rue Paul Doumer
78130 Les Mureaux
20:45
Banlieue 92
Cinéma de Vanves
12 rue Sadi-Carnot
92170 Vanves
20:00
Banlieue 93
Trianon
place Carnot
93230 Romainville
20:45
Banlieue 94
3 Cinés Robespierre
19 avenue Maximilien-Robespierre
94400 Vitry-sur-Seine
16:00
Banlieue 95
Cinéma Domont
12 allée Sainte-Thérèse
95330 Domont
20:30
Paris 4
Luminor Hôtel de Ville
20 rue du Temple
Paris 4e
20:20
Paris 6
MK2 Odéon (côté St-Michel)
7 rue Hautefeuille
Paris 6e
14:50 21:30
MK2 Parnasse
11 rue Jules-Chaplain
Paris 6e
18:45
Paris 8
Le Balzac
1 rue Balzac
Paris 8e
13:00
Paris 14
L'Entrepôt
7 rue Francis de Pressensé
Paris 14e
20:30
Paris 15
Le Chaplin - Saint-Lambert
6 rue Péclet
Paris 15e
17:55
Banlieue 77
Le Cinq
5 rue Delambre
77400 Lagny-sur-Marne
18:35
Variétés
20 boulevard Chamblain
77000 Melun
19:40
La Ferme du Buisson
Allée de la Ferme
77186 Noisiel
20:30
Banlieue 78
Pandora
6 allée Simone-Signoret, place du Marché
78260 Achères
16:00
La Grange
Ferme de la Tremblaye - Rue du Parc
78390 Bois-d'Arcy
13:30
Banlieue 91
CinéMassy
Place de France
91300 Massy
21:00
Banlieue 92
Ciné Montrouge
88 rue Racine. Espace Michel Colucci
92120 Montrouge
20:45
Banlieue 94
Kosmos
243 ter avenue de la République
94120 Fontenay-sous-Bois
17:00
Royal Palace
165 Grande Rue Charles-de-Gaulle
94130 Nogent-sur-Marne
14:00 21:00
3 Cinés Robespierre
19 avenue Maximilien-Robespierre
94400 Vitry-sur-Seine
14:00
Banlieue 95
Cinéma Domont
12 allée Sainte-Thérèse
95330 Domont
18:15
Banlieue 92
Lanterne
184 bis boulevard Saint-Denis
92400 Courbevoie
20:00
Banlieue 92
Lanterne
184 bis boulevard Saint-Denis
92400 Courbevoie
16:30
Banlieue 92
Lanterne
184 bis boulevard Saint-Denis
92400 Courbevoie
13:15
Banlieue 92
Lanterne
184 bis boulevard Saint-Denis
92400 Courbevoie
18:00
Banlieue 92
Lanterne
184 bis boulevard Saint-Denis
92400 Courbevoie
20:15

6 avis sur La Bête

Avis publié par MADDALUNO le 20 février 2024

Film original et dérangeant parfois mais qui donne à réfléchir sur l'IA qui comme dans 2001 l'ordinateur HAL deviendra maître de nos destins. Léa Seydoux et son sourire en coin et ses yeux bleus associé à George Mackay beaucoup de charme (initialement ce devait être Gaspard Ulliel waouh quel couple !) sans oublier la poupée Kelly (Guslagie Malanda en trans-humaine d'un réalisme étonnant). L'angoisse de la société est très bien rendu avec Monsieur Denver le propriétaire de la villa qui s'inquiète pour sa ville et appelle Léa Seydoux à la moindre alerte. L'idée de voir des boîtes de nuit par année est amusante avec les tubes de chaque année, on entend tombe la neige en japonais par Adamo. A voir même si on ne comprend pas tout le film au scénario original.

Avis publié par Frane le 16 février 2024

C'est long et c'est complètement décousu... C'est souvent peu surprenant pour autant ! C'est honnêtement décevant. Ne perdez pas votre temps.

Avis publié par Renaud le 12 février 2024

Nous voici transportés en étrange pays, dans une intrigue originale qui entremêle les fils de la technologie qui s'humanise, de l'humanité atomisée en êtres qui sous-vivent, et, au carrefour des deux, d'un atelier de poupées qui symbolise ce dessèchement humain... atelier que viendra engloutir l'eau grisâtre d'un fleuve furibond. Désarmé devant une intrigue si peu cousue, on se raccroche, amusé (ou pas), à divers clins d'œil de Bonello à ses devanciers: M.D., T.R., 1984, voire 2001. Au final: une "bestialité" plus intrigante que convaincante à mon goût, car "La Bête" ne tient pas toutes les promesses des ambitions que je suppose être celles du cinéaste

Avis publié par Isabelle le 12 février 2024

Un film assez déroutant, à la fois drame psychologique et film de science fiction pas si éloignée puisque l'intelligence artificielle fait déjà ses premiers balbutiements dans nos vies... l'IA impose à l'héroïne de revivre son passé pour laver son ADN ce qui donne l'occasion au film de décrypter sur trois périodes passées, présentes et à venir l'attirance irrépressible de deux êtres, mais aussi la peur de la prise de risque et la résignation devant la peur de souffrir qui condamne au non avenir l'amour avant même qu'il soit rendu possible...

Avis publié par yves le 10 février 2024

Film d'une beauté formelle sidérante. Pour moi il perd un peu d'intérêt quand il devient un film d'épouvante assez déjà-vu (la dernière heure). Mais de loin le film le plus captivant et intéressant de ces 5 dernières semaine.

Avis publié par Remy le 10 février 2024

La réflexion d’anticipation est particulièrement intéressante. Les jeux de rôles entre la très charmante Léa Seydoux alias Gabrielle et George Mac Kay alias Louis sont extraordinaires au travers des trois époques bien distinctes qui sont évoquées. Les 3 époques se confrontent avec à chacune une manifestation bien différente des relations humaines, des échanges amoureux, des objectifs de vie de chaque être humain. Si au 19eme siècle il n’est pas forcément plus facile d’aimer et d’être aimé : à cette époque ancienne aucune Intelligence Artificielle ne vient perturber ou fausser les relations. À ce moment là c’est davantage l’éducation et l’effort de chacun qui rend une personnalité passionnante.
En revanche, de nos jours, époque curieuse où l’individualisme exacerbé domine une base sociale pas si éloignée que cela de celle du 19eme siècle, le moi moi moi s’impose sans aucun partage, le plaisir solitaire triomphe. L’individu n’en sort pas forcément beaucoup plus heureux, mais il vit.
Par contre, pour le futur, figuré ici en 2044, le réalisateur Bertrand Bonello imagine que l’IA a fini par totalement dominer les relations humaines, l’IA nivelle tout, l’IA a rendu les êtres humains non seulement encore plus seuls mais encore davantage ignorants, incultes et progressivement totalement passifs, indifférents à leur propre contexte social. Avantage principal : plus de dispute, plus d’aspérité, plus de conflit, l’être humain entre dans un « normalisme » à priori rassurant. Mais de fait cette standardisation de la pensée et des comportements de chacun devient réellement effrayante: la bête est-elle entrée en chaque individu ? La perspective n’est pas vraiment réjouissante.

Donner mon avis sur La Bête

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.