Le Discours d'un roi

De Tom Hooper
Cinémas Drame 1h58

Réalisation : Tom Hooper
Principaux artistes : Colin Firth, Helena Bonham-Carter, Geoffrey Rush, Derek Jacobi
Genre : Drame
Titre original : The King's Speech
Nationalité : Etats-Unis, Australie, Royaume-Uni
Durée : 1h58
Date de sortie (ou ressortie) : 2 février 2011
Distributeur : Wild Bunch Dist.

Présentation

Dans les années 30, le prince Albert, fils cadet du roi George V, doit faire face à un handicap plus que gênant. Atteint d'un grave problème de bégaiement, il apparaît comme quelqu'un de fragile et surtout incapable de s'exprimer en public. Beaucoup le déclarent alors inapte à exercer toute fonction royale. Pourtant, après l'abdication de son frère Edouard VII, il devient roi à son tour : le Roi George VI. C'est grâce à sa femme, à son soutien sans faille et acharné, que le monarque va parvenir à surmonter ses appréhensions. Il suit finalement une thérapie du langage dont les méthodes paraissent originales. Sa voix doit impérativement devenir forte et ferme au moment de prononcer un discours qui annonce le combat contre les forces nazies.

Le réalisateur Tom Hooper est un habitué des films d'époque. Il a notamment dirigé un téléfilm sur la première reine d'Angleterre. Ici, il choisit un angle surprenant pour aborder un moment crucial de l'histoire de la Grande-Bretagne : celui des difficultés d'élocution du roi. Le long métrage est déjà un succès critique, notamment pour la prestation de Colin Firth qui a remporté le Golden Globe du meilleur acteur.

Le Discours d'un roi : la distribution

Réalisation : Tom Hooper

Casting : Colin Firth (le duc d'York), Helena Bonham-Carter (Elizabeth), Geoffrey Rush (Lionel Logue), Derek Jacobi (l'archevêque Cosmo Lang), Robert Portal (Equerry), Andrew Havill (Robert Wood), Guy Pearce (le prince David), Timothy Spall (Churchill), Jennifer Ehle (Myrtle Logue), Michael Gambon (George V), Claire Bloom (la reine Mary), Eve Best (Wallis Simpson)

Distribution technique : David Seidler (scénario), Alexandre Desplat (musique)

Avant Le Discours d'un roi, Tom Hooper a réalisé The Damned United en 2008 et Red dust en 1990.

Le scénario du film a été écrit par David Seidler, qui avait déjà écrit Le Roi et moi en 1999 et Tucker en 1988.

La musique a été composée par Alexandre Desplat, qui avait composé auparavant la bande son des films La Fille du puisatier en 2010, Harry Potter et les reliques de la mort - Partie 1 en 2010, Largo Winch II en 2010 et Fantastic Mr. Fox en 2009.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Colin Firth dans Dorian Gray (2009) et Un été Italien (2009) ; Helena Bonham-Carter dans Harry Potter et les reliques de la mort - Partie 1 (2010) et Alice au pays des merveilles (2009) et Geoffrey Rush dans Elizabeth, l'âge d'or (2007) et Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde (2007).

Derniers avis sur le film : Le Discours d'un roi

Avis publié par Marie le 9 mai 2023

D’un sujet, au premier abord rébarbatif, Tom Hooper a fait un film poignant et plein de finesse, sans jamais tomber dans le pathos. Colin Firth est parfait et touchant de sobriété dans son personnage du futur Roi George VI luttant contre son bégaiement pour pouvoir remplir convenablement son rôle de monarque alors qu’une guerre mondiale menace. Geoffrey Rush dans son rôle de thérapeute totalement atypique insère de la légèreté et plein d’humour à l’histoire et Helena Bonnham Carter, loin de l’univers ténébreux de Tim Burton où elle excelle, est étonnante de pudeur, douceur, sensibilité, palette d’émotions qui nous touche au coeur dans son rôle d’épouse prête à tout pour aider son mari à surmonter ses angoisses et son bégaiement. Nous avons adoré et nous ne sommes pas les seuls. Ce film a reçu une pluie de distinctions et notamment l’Oscar du meilleur film et celui du meilleur acteur. Ces récompenses sont amplement méritées.

Avis publié par Christophe le 28 septembre 2022

D'une histoire peu excitante, ils ont réussi à faire un film passionnant, bravo !

2 avis sur Le Discours d'un roi

Avis publié par Marie le 9 mai 2023

D’un sujet, au premier abord rébarbatif, Tom Hooper a fait un film poignant et plein de finesse, sans jamais tomber dans le pathos. Colin Firth est parfait et touchant de sobriété dans son personnage du futur Roi George VI luttant contre son bégaiement pour pouvoir remplir convenablement son rôle de monarque alors qu’une guerre mondiale menace. Geoffrey Rush dans son rôle de thérapeute totalement atypique insère de la légèreté et plein d’humour à l’histoire et Helena Bonnham Carter, loin de l’univers ténébreux de Tim Burton où elle excelle, est étonnante de pudeur, douceur, sensibilité, palette d’émotions qui nous touche au coeur dans son rôle d’épouse prête à tout pour aider son mari à surmonter ses angoisses et son bégaiement. Nous avons adoré et nous ne sommes pas les seuls. Ce film a reçu une pluie de distinctions et notamment l’Oscar du meilleur film et celui du meilleur acteur. Ces récompenses sont amplement méritées.

Avis publié par Christophe le 28 septembre 2022

D'une histoire peu excitante, ils ont réussi à faire un film passionnant, bravo !

Donner mon avis sur Le Discours d'un roi

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.

La newsletter

Chaque mercredi, le meilleur des sorties culturelles à Paris avec L'Officiel des spectacles !