Les Amants crucifiés

De Kenji Mizoguchi (1954)
Cinémas Drame 1h38 Réédition

Réalisateur : Kenji Mizoguchi
Principaux artistes : Kazuo Hasegawa, Kyôko Kagawa, Yoko Minamida, Eitaro Shindo
Genre : Drame
Titre original : Chikamatsu Monogatari
Nationalité : Japon
Durée : 1h38
Année de réalisation : 1954
Date de première mise en salle : 15/05/1957
Distributeur : Films sans Frontières

Présentation

Kyoto au XVIIe siècle. O-San, l’épouse du grand imprimeur du Palais impérial, demande à Mohei, l’employé préféré de son mari, de lui consentir un prêt pour aider sa famille. Mohei, qui aime en secret O-San, veut utiliser le sceau de l’imprimeur pour obtenir cet argent. Son projet frauduleux découvert, Mohei se dénonce à son patron. Mais suite à un concours de circonstances, O-San est surprise aux côtés de Mohei. Compromise mais irréprochable, lassée des infidélités de son mari, O-San préfère quitter son foyer. Mohei fuit avec elle, et va être amené, malgré leur différence de classe, à lui déclarer son amour…

Le film, œuvre du cinéaste Mizoguchi d'après la pièce de Chikamatsu Monzaemon, se veut une critique sociale de la société féodale nipponne et utilise les codes du théâtre Kabuki du XVIIe siècle. Il fut en compétition au festival de Cannes 1955.

Casting

Réalisateur : Kenji Mizoguchi

Distribution : Kazuo Hasegawa (Mohei), Kyôko Kagawa (Osan), Yoko Minamida (Otama), Eitaro Shindo (Ishun), Chieko Natiwa (Oko), Sakae Ozawa (Sukeyemon), Haruo Tanaka (Gifuya Doki), Ichiro Sugai (Gembei)

Casting technique : Yoshikata Yoda (Scénariste), Tamezô Mochizuki (Compositeur), Monzaemon Chikamatsu (Scenario original), Matsutarô Kawaguchi (Scénariste), Fumio Hayasaka (Compositeur)

Derniers avis

Avis publié par Salles-cinema.com le 1er septembre 2019

Un chef d’œuvre absolu. L'adultère et ses conséquences dans le Japon du XVIIeme siècle. Un drame shakespearien d'une grande beauté.

1 avis sur Les Amants crucifiés

Avis publié par Salles-cinema.com le 1er septembre 2019

Un chef d’œuvre absolu. L'adultère et ses conséquences dans le Japon du XVIIeme siècle. Un drame shakespearien d'une grande beauté.

Donner mon avis sur Les Amants crucifiés

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !