Les Carrefours de la ville

De Rouben Mamoulian
Cinémas Thriller 1h14

Réalisation : Rouben Mamoulian
Principaux artistes : Gary Cooper, Sylvia Sidney, Paul Lukas, Wynne Gibson
Genre : Thriller - Policier
Titre original : City Streets
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 1h14
Date de sortie (ou ressortie) : 28 octobre 2009
Distributeur : Actions Cinémas/Théâtre du Temple

Présentation

À l’époque de la Prohibition, la jeune Nan se trouve emprisonnée pour s’être faite complice d’un gangster, en l’occurrence son beau-père, dans une affaire de meurtre. Pour lui venir en aide, un jeune forain, champion de tir, le « Kid », accepte d’entrer dans la bande d’un caïd de la bière, « Big Fella » Maskal. Lors d’une fête organisée pour la libération de Nan, Maskal, également épris de la jeune femme, charge deux de ses hommes d’éliminer le Kid...

Deux ans après l’avènement du cinéma parlant, Rouben Mamoulian dirigeait avec Les Carrefours de la ville son second film, drame sentimental sur fond de guerre des gangs. Le rôle du Kid marquait la quatrième prestation de Gary Cooper qui avait débuté sa carrière en 1926, au temps du muet.

Les Carrefours de la ville : la distribution

Réalisation : Rouben Mamoulian

Casting : Gary Cooper (le Kid), Sylvia Sidney (Nan), Paul Lukas (Big Fellow Maskal), Wynne Gibson (Agnes), William Boyd (McCoy), Guy Kibbee (Pop Cooley), Stanley Fields (Blackie), Betty Sinclair (Pansy)

Distribution technique : Oliver HP Garrett (scénario), Dashiell Hammett (scénario), Gerard Carbonara (musique), Max Marsin (scénario), Karl Hajos (musique), Ralph Rainger (musique)

Avant Les Carrefours de la ville, Rouben Mamoulian a réalisé Applause en 1930.

La musique a été composée par Karl Hajos, qui avait composé auparavant la bande son des films Agent X27 en 1931 et Morocco en 1930 et Ralph Rainger, qui avait composé auparavant la bande son des films Monkey business en 1931 et Une tragédie américaine en 1931.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Gary Cooper dans Paramount on parade (1930) et Morocco (1930) ; Sylvia Sidney dans Scènes de la rue (1931) et Une tragédie américaine (1931) et Paul Lukas dans Half way to heaven (1929) et Samson et Dalila (1922).

Derniers avis sur le film : Les Carrefours de la ville

Il n'y a pas encore d'avis sur Les Carrefours de la ville.
Donner mon avis sur Les Carrefours de la ville

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.