Pupille, affiche

Pupille

Drame 1h47 Avant-première 3D

Nationalité : France
Genre : Drame
Réalisateur : Jeanne Herry
Techniciens : Jeanne Herry (Scénariste) , Pascal Sangla (Compositeur) , Johann George (Chef décorateur) , Sofian El Fani (Directeur artistique)
Durée : 1h47
Date de sortie : 05/12/2018
Année de réalisation : 2018
Année de sortie : 2018
Date de mise en salle : 05/12/2018

Galerie

Description

Alice vient d’entrer dans la quarantaine et cela fait 10 ans qu’elle se bat pour devenir mère adoptante. Un jour, elle apprend la bonne nouvelle : Théo, 3 mois, va lui être confié. Mais avant que le bébé ne devienne son enfant, elle doit rencontrer une assistante sociale et attendre la décision finale des services de l’État.

Après Elle l’adore, Jeanne Herry réalise son second long-métrage et dirige à nouveau Sandrine Kiberlain : « Elle m’inspire énormément. Il y a une rencontre évidente entre les mots que j’écris et la façon qu’elle a de les interpréter » témoigne la cinéaste. Afin de ne pas perturber les bébés, l’équipe a parfois eu recours à des mannequins en plastique.

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Karin le 26 décembre 2018

Ce film traité avec une grande sensibilité le sujet de l’adoption mais au delà de cela il s’adresse à toutes les mères (mère génitrice ou mère adoptive ou toute personne en contact étroit avec le bébé à sa naissance comme dans le film un homme) et montrent l’importance des mots, du contact corporel, des odeurs... bref! Un chef d’œuvre à voir à tous prix .

Publié par Remy le 9 décembre 2018

Enfin un bon film sur le sujet de l’adoption traité avec une grande sensibilité et un humour ravageur bien sympathique.

Servi par une pléiade d’excellents acteurs, on découvre le travail inouï , sensible, toujours difficile et délicat, obligatoirement finalement assez subjectif parce qu’humain mais souvent passionné des personnels soignants, des services sociaux, des services d’aides diverses et bien entendu dès indispensables familles d’accueil.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !