Quand la ville dort

De John Huston
Cinémas Drame 1h50

Réalisation : John Huston
Principaux artistes : Sterling Hayden, Louis Calhern, Sam Jaffe, Marilyn Monroe
Genre : Drame - Drame policier
Titre original : Asphalt jungle
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 1h50
Date de sortie (ou ressortie) : 3 janvier 1951
Distributeur : Actions - 25 / 05 / 05

Présentation

A peine sorti de prison, Doc prépare un "coup" magnifique : dévaliser une bijouterie. Il a besoin, pour les frais, de 50 000 dollars, et un intermédiaire lui présente l’avocat Emmerich qui, ruiné par une jeune maîtresse dispendieuse, ne peut rétablir sa situation que par des entreprises malhonnêtes. Emmerich avance les fonds et servira de recéleur. Doc engage trois hommes : un perceur de coffres, un chauffeur et un tueur. Bien préparé, le cambriolage réussit. Mais la police est sur leurs traces…

Chef d’œuvre et archétype du film noir, Quand la ville dort bénéficie d’une exceptionnelle direction d’acteurs et d’un choix très sûr de comédiens qui donnent une dimension humaine au film, qui se différencie en cela des "polars" classiques.

Quand la ville dort : la distribution

Réalisation : John Huston

Casting : Sterling Hayden (Dix Handley), Louis Calhern (Alonzo Emmerich), Sam Jaffe (Erwin «Doc» Riedenschneider), Marilyn Monroe (Angela Phinlay), Jean Hagen (Doll Conovan), James Whitmore (Gus Minissi), John McIntire (le commissaire Hardy), Anthony Caruso (Louis Ciavelli), Marc Lawrence (Cobby), John Maxwell (le docteur Swanson)

Distribution technique : WR Burnett (scénario), Ben Maddow (scénario), Miklós Rózsa (musique), John Huston (scénario)

Avant Quand la ville dort, John Huston a réalisé Les Insurgés en 1949, Key Largo en 1949, Le Trésor de la Sierra Madre en 1948 et La Bataille de San Pietro en 1944.

La musique a été composée par Miklós Rózsa, qui avait composé auparavant la bande son des films L'Histoire des Miniver en 1950, Cas de conscience en 1950, Madame Bovary en 1949 et Madame porte la culotte en 1949.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Sterling Hayden dans El Paso, ville sans loi (1949) et L'Homme au chewing-gum (1949) ; Louis Calhern dans Les Heures tendres (1950) et Ma vie à moi (1950) et Sam Jaffe dans La Corde de sable (1949) et Les Mirages de la peur (1948).

Derniers avis sur le film : Quand la ville dort

Avis publié par Clara F. le 28 juin 2023

Huston est un immense réalisateur (les cadrages, les travelling, le montage, tout...). Un des modèles de S. Kubrick dont l'Ultime razzia reprend le scénario de Quand la ville dort, certains plans... et S.Haydn.

Avis publié par Michael le 22 juin 2023

Film formidable, un des meilleurs films noirs de l'histoire du cinéma.

2 avis sur Quand la ville dort

Avis publié par Clara F. le 28 juin 2023

Huston est un immense réalisateur (les cadrages, les travelling, le montage, tout...). Un des modèles de S. Kubrick dont l'Ultime razzia reprend le scénario de Quand la ville dort, certains plans... et S.Haydn.

Avis publié par Michael le 22 juin 2023

Film formidable, un des meilleurs films noirs de l'histoire du cinéma.

Donner mon avis sur Quand la ville dort

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.