Reflets dans un oeil d'or (Version dorée)

De John Huston
Cinémas Drame 1h46

Réalisation : John Huston
Principaux artistes : Elizabeth Taylor, Marlon Brando, Brian Keith, Julie Harris
Genre : Drame
Titre original : Reflections In A Golden Eye
Nationalité : Etats-Unis
Durée : 1h46
Date de sortie (ou ressortie) : 1er janvier 1968

Présentation

En Géorgie, dans une petite garnison, les militaires et leurs épouses vivent dans un extrême isolement. Pour échapper à l'ennui, la femme du commandant Penderton, Leonora, trompe son mari avec le lieutenant-colonel Langdon, dont l'épouse est gravement perturbée depuis qu'elle a donné naissance à un enfant anormal. Le couple s'offre de longues promenades à cheval. Le soldat Williams, voyeur à ses heures, remarque le couple et se sent attiré par Leonora. De son côté, Penderton, comprenant que son mariage n'est plus qu'un souvenir, est en proie à de complexes pulsions que tantôt il réfrène, tantôt il laisse déborder. Il se réfugie dans ses fantasmes et s'éprend du soldat Williams.

Reflets dans un oeil d'or (Version dorée) : la distribution

Réalisation : John Huston

Casting : Elizabeth Taylor (Leonora Penderton), Marlon Brando (Weldon Penderton), Brian Keith (Morris Langdon), Julie Harris (Alison Langdon), Zorro David (Anacleto), Gordon Mitchell (le sergent des écuries), Irvin Dugan (Murray Weincheck), Fay Sparks (Susie), Robert Forster (L.G. Williams), Ed Metzger (Frank Brian)

Distribution technique : Chapman Mortimer (scénario), Toshiro Mayuzumi (musique), Aldo Tonti (direction artistique), Gladys Hill (scénario)

Avant Reflets dans un oeil d'or (Version dorée), John Huston a réalisé Reflets dans un œil d'or en 1967, Casino Royale en 1967, La Bible en 1966 et La Nuit de l'iguane en 1964.

Le scénario du film a été écrit par Chapman Mortimer et Gladys Hill, qui avaient déjà écrit ensemble Reflets dans un œil d'or en 1967.

La musique a été composée par Toshiro Mayuzumi, qui avait composé auparavant la bande son des films Reflets dans un œil d'or en 1967, Dernier caprice en 1961, La Rue de la honte en 1956 et Un amour pur de Carmen en 1952.

Parmi les actrices et acteurs principaux, on a pu voir au cinéma Elizabeth Taylor dans Reflets dans un œil d'or (1967) et Les Comédiens (1967) ; Marlon Brando dans Reflets dans un œil d'or (1967) et La Comtesse de Hong Kong (1966) et Brian Keith dans Reflets dans un œil d'or (1967) et Nevada Smith (1966).

Derniers avis sur le film : Reflets dans un oeil d'or (Version dorée)

Il n'y a pas encore d'avis sur Reflets dans un oeil d'or (Version dorée).
Donner mon avis sur Reflets dans un oeil d'or (Version dorée)

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Nota Bene : la modération des avis s'effectue a posteriori. C'est à dire qu'un avis provisoirement affiché peut être refusé par la suite.
Pour être publié, le contenu de votre avis doit respecter nos conditions générales d'utilisation.
Pour les questions concernant des billets achetés via notre intermédiaire (accueil, placement, tarifs), il est nécessaire de contacter notre service client.