Rosie Davis, affiche

Rosie Davis

Drame 1h26

Nationalité : Irlande
Genre : Drame
Réalisateur : Paddy Breathnach
Techniciens : Roddy Doyle (Scénariste) , Stephen Rennicks (Compositeur)
Durée : 1h26
Date de sortie : 13/03/2019
Année de réalisation : 2018
Année de sortie : 2019
Date de mise en salle : 13/03/2019

Galerie

Description

Rosie Davis, son mari et leurs quatre enfants ont été chassés de chez eux quand le propriétaire de leur logement a décidé de vendre son bien. Le marché immobilier est devenu tellement fou à Dublin que cette famille modeste n'a pas pu s'offrir un autre toit. Chaque jour et dès que ses enfants sont à l'école, Rosie, jeune femme pugnace, passe des heures à téléphoner, dans l'espoir de trouver une chambre d'hôtel pour elle et les siens. Pendant ce temps, son mari, John Paul, fait la plonge dans un restaurant gastronomique. Kayleigh, leur fille adolescente, a de plus en plus de mal à supporter la situation. Un jour, elle disparaît et Rosie va tout tenter pour la retrouver.

Présenté dans la section Cinéma du monde contemporain du Festival international du film de Toronto en 2018, Rosie Davis est le septième film réalisé par Paddy Breathnach. Le scénario est signé Roddy Doyle, écrivain irlandais notamment connu pour sa Trilogie de Barrytown. Il eut l’idée de parler de la crise du logement en Irlande après avoir entendu le témoignage d’une jeune femme à la radio.

2 Avis

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement?

Publié par Salamandre92 le 30 avril 2019

Ce drame évoque le basculement dans la précarité d'une famille irlandaise, un couple et ses 4 enfants, qui se retrouve à la rue depuis que leur propriétaire a vendu la maison qu'il lui louait.
Pendant 48 heures, Rosie se démène pour héberger les siens ; au moins une nuit de répit est obtenue dans un hôtel. Mais ensuite les refus s'enchaînent : hôteliers, amis, même la mère de Rosie avec qui elle a un différend. Toute la famille est finalement contrainte de dormir dans leur voiture.
Rosie encaisse avec courage et dignité cette descente aux enfers.
Le film dénonce avec force l'urgence d'une situation où des familles pauvres qui travaillent n'ont pas les moyens, même avec l'aide de la mairie, de se loger en ville et deviennent SDF. Dublin détient en effet le triste record de SDF en Europe.
Sarah Greene qui interprète Rosie est très émouvante.
Film rude sur un sujet épineux, à voir sans tarder (diffusé uniquement dans les salles d'art et d'essais, dommage).

Publié par claude michaux le 14 mars 2019

Il y a bien sûr Ken Loach. Maintenant il y aura aussi Paddy Breathnach pour s'attaquer aux problèmes irlandais. Et quels problèmes ! Et quelle actrice que Sarah Greene. Le film vaut d'être vu rien que pour cette jeune actrice qui vit intensément son rôle et le fait partager aux spectateurs.

Newsletter

Découvrez chaque mercredi notre sélection des meilleures sorties culturelles à Paris !