L'Officiel des spectacles est disponible chaque mercredi dans les kiosques et librairies • • •
sans arme, ni haine, ni violence

Sans arme, ni haine, ni violence

Nationalité : France
Genre : Comédie dramatique
Réalisateur : Jean-Paul Rouve
Techniciens : Benoît Graffin (Scénariste) , Alexandre Azaria (Compositeur) , Jean-Paul Rouve (Scénariste)
Durée : 1h28
Distributeur : Mars Distribution
Date de sortie : 16/04/2008

Galerie : photos & vidéos

Héros du « casse du siècle » commis en 1976 à l’encontre de la Société Générale de Nice où il s’introduit, par les égouts, dans la salle des coffres, réalisant un butin de 50 millions de francs, Albert Spaggiari s’est réfugié dans un pays d’Amérique Latine. Narguant les autorités, après s’être évadé des locaux de la PJ, il se prête volontiers aux interviewes des journalistes, son principal souci étant de cultiver sa légende. C’est ainsi qu’il rencontre un reporter, Vincent Goumard, avec qui il se lie d’amitié après que celui-ci lui ait promis la couverture de « Paris Match ». Goumard est-il sincère ou Spaggiari se laisserait-il piéger cette fois ?

Une véritable performance à l’actif de Jean-Paul Rouve, réalisateur et interprète de ce portrait d’Albert Spaggiari, se rapprochant en tous points d’Arsène Lupin, le « gentleman cambrioleur », par sa malice, ses multiples déguisements. Quelques séquences rappellent au passage le casse de Nice qu’avait illustré José Giovanni, en 1979, dans Les égouts du Paradis, avec Francis Huster. Le personnage du reporter, incarné par Gilles Lellouche, est impénétrable à souhait. Aussi ingénieux que divertissant !

Soyez le premier à rédiger un avis sur Sans arme, ni haine, ni violence !

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !