Information concernant la fermeture des lieux culturels et la suspension de notre publication • • •
Taxi Driver, Affiche version restaurée

Taxi Driver

(1 vote et 1 avis)
Ajouter à mes favoris
Drame 1h55

Nationalité : Etats-Unis
Genre : Drame
Réalisateur : Martin Scorsese
Techniciens : Paul Schrader (Scénariste) , Bernard Herrmann (Compositeur) , Michael Chapman (Directeur artistique)
Durée : 1h55
Distributeur : Park Circus
Date de sortie : 09/11/2016

Galerie : photos & vidéos

Rescapé de la guerre du Vietnam, Travis Bickle est devenu chauffeur de taxi à New York. Afin d’échapper à la solitude, il séduit Betsy, l’assistante d’un sénateur, George Palantine, mais cette aventure se solde bientôt par un échec. Après cette rupture, Travis se consacre à sa passion des armes à feu, un dessein criminel germant en lui à l’encontre de l’homme politique. C’est alors qu'il rencontre Iris, qui, à l’âge de 14 ans, se livre à la prostitution.

Après Mean Streets, en 1973, Taxi Driver fut l’un des huit films que tourna Robert de Niro sous la direction de Martin Scorsese, suivi de Raging Bull (1980), La Valse des pantins (1983), Les Affranchis (1990) ou encore Casino (1995). Le comédien, pour ce rôle où il plonge dans un univers particulièrement sombre, s’initia lui-même à la conduite nocturne d’un taxi dans les rues de New York. Taxi Driver reçut la Palme d’or au Festival de Cannes 1976.

1 avis sur Taxi Driver

Merci de rédiger un avis constructif et utile aux visiteurs, et seulement si vous avez assisté à l'évènement. Votre avis doit être expressément lié à la qualité de l'évènement, de sa scénographie et/ou de son interprétation.
Les messages injurieux, diffamatoires ou auto-promotionnels seront supprimés. Votre avis doit être rédigé dans un français correct, en évitant l'abus de majuscules et de signes de ponctuation.

Quelle note donnez-vous à cet évènement ?

Publié par Clara le 8 août 2020

Ce n'est pas possible de laisser TD sans étoiles. On touve le propos d'abord un peu brutal, un peu trash et puis... la caméra de Scorcese qui se tord dans tous les sens, veritable esprit qui colle à de Niro, le suit comme un double nous emporte complètement. De Niro hors sol, agacant au départ puis dont on regarde la folie se déployer en se demandant jusqu'ou elle va l'emporter. La tragédie d'une population non éduquée, sans pensée, sans langage, sans reve et sans amour ou la violence court nue dans les rues.. on sort quand meme bien sonnée par l'ensemble et drolement admirative de l'oeuvre.

Newsletter

Chaque mercredi, le top des sorties culturelles à Paris !